click to go to homepage
Ander Herrera (United)

Herrera explique pourquoi son nom complet apparaît sur son maillot

Le lien fort unissant Ander Herrera aux supporteurs de Manchester United s’est créé il y a quatre ans aujourd’hui, lorsqu’il a rejoint le club en provenance de l’Athletic Club de Bilbao.

Le milieu de terrain espagnol est depuis devenu l’un des joueurs préféré chez fans, nous l’avons donc rencontré pour une séance de questions-réponses il y a quelques mois. L’une des interrogations des fans concernant le nom qui figurait sur son maillot et pourquoi il avait choisi le n°21.

“Dans mon premier club, à Saragosse, je portais le n°8”, expliquait Herrera. “J’y ai passé deux saisons en Liga, puis je suis parti à l’Athletic Bilbao.

”Là-bas, j’avais le numéro 21. Je crois que le n°23 et le n°17 étaient libres aussi, mais j’ai pris le 21. J’ai vécu trois saisons magnifiques à Bilbao : tout s’est bien passé pour moi, donc j’ai gardé ce numéro.

Ander a également levé le mystère concernant le nom imprimé sur son maillot : ”À Saragosse, ma ville d’origine, on m'appelait Ander, tout simplement. Je portais donc Ander sur le maillot.

“Mais à Bilbao, on m’appelait Ander Herrera, car au Pays basque, il y a beaucoup d’Ander. Il fallait me différencier des autres, comme mon coéquipier Ander Iturraspe. J’ai donc mis Ander Herrera sur mon maillot.”

Ander Herrera (United)

Herrera répond aux questions des fans

Quel est le premier match de United que tu as vu ? As-tu regardé la finale de la Champions League 1999 ?
Il me semble, oui. Du moins, je me souviens de ce match. Quel souvenir ! C'était contre le Bayern. Je me rappelle d’une fin de match de dingue.

Quel est ton artiste préféré ?
J’aime la musique mais je n’ai pas spécialement de chanteur ou de style préféré. J’aime bien Juan Luis Guerra par exemple. C’est un Dominicain. David [de Gea] aime mettre de la musique dans le vestiaire. Parfois, ce n’est pas ma tasse de thé, mais chacun ses goûts !

Combien de temps t’a-t-il fallu pour t’adapter à la météo de Manchester ?
Je ne m’y suis pas fait encore. Mais je ne suis pas à plaindre. Je joue dans un club fantastique. Les gens à Manchester sont adorables, ils sont toujours prêts à aider. Même s’il ne fait pas beau, ils ont le sourire. Le temps n’est donc pas un problème pour moi.

Ander Herrera

Quelle est ta destination de vacances préférée ?
Ibiza. Pour moi, les plus beaux endroits du monde se trouvent en Espagne, mon pays. Et Ibiza, c’est mon endroit préféré.

Si tu te retrouvais sur une île déserte, quelles sont les trois personnes que tu voudrais à tes côtés ?
Des Espagnols, évidemment ! David et Juan, déjà, et Marcos Rojo, parce qu’on s’entend super bien et qu’il est trop drôle !

Pratiques-tu d’autres sports ?
Quand j’ai du temps libre, l'été notamment, j’aime jouer au tennis. Je dois encore progresser, car l’ami avec qui je joue toujours en Espagne me bat à chaque fois. Je m’entraînerai davantage quand j’aurai fini ma carrière. Ce sera peut-être dans 20 ou 30 ans, mais je ferai tout pour m’améliorer au tennis.