click to go to homepage
Andy Cole

2018/19 :  Cole parle des rivaux

Andy Cole, légende de Manchester United, fait le point sur les forces de nos rivaux du top quatre en Premier League. On connaîtra le calendrier de la saison 2018/19 jeudi matin, à 10h00.

Le prolifique buteur, qui a marqué 121 buts avec les Red Devils, pense que la lutte sera serrée pour le titre de champion d’Angleterre 2019.

Si le duo londonien Chelsea (“ils sont toujours présents”) et Arsenal (“équipe redoutable à mon époque et qui entre dans l’ère post-Wenger”) a le potentiel pour se mêler à cette lutte, Cole craint davantage les autres équipes, celles qui ont fini avec United dans le Top 4 la saison passée. 

Le calendrier de la PL dévoilé jeudi article

Le calendrier de la Premier League 2018/19 va être dévoilé jeudi. Voilà tout ce que vous devez savoir...

“Manchester City sera l'équipe à battre, affirme Cole. ”Il faudra aller les chercher. Ils ont remporté le championnat haut la main l’an passé, ce qui veut dire que tout le monde tentera de se rapprocher d'eux. Ils vont encore progresser durant l’intersaison. Ils vont recruter de nouveaux joueurs. Leur football, il faut être franc, est absolument merveilleux à regarder. Ceux qui se rapprocheront de leur niveau auront des chances de finit champions.

“Je me souviens de quelques derbys chauds, dans leur ancien stade, à Maine Road. Je me rappelle bien de ces matches, certains ont un peu dérapé, mais c’est comme ça, un derby. Mais c'étaient toujours de superbes rencontres.”

Manchester United
La victoire 5-3 contre Tottenham en 2001 reste l’un des plus beaux souvenirs d’Andy Cole.

Tottenham a fini troisième, la saison passée, et, avec leur arrivée dans leur nouveau stade, ils auront à cœur de briller. On sait déjà que l’équipe de Mauricio Pochettino, de par son côté entreprenant, sera difficile à battre.

“Ils sont en pleine progression ; j’aime la façon dont Pochettino fait jouer son équipe », affirme-t-il. « J’aime cette jeunesse, cet entrain. La saison prochaine sera cruciale pour les Spurs qui, à terme, seront dans l’obligation de remporter des titres.”

Cole se rappelle du superbe retour à White Hart Lane, en 2001, comme de son plus beau souvenir contre Tottenham, devant son but à Old Trafford, en 1999, qui assura le titre de champion.

“Être menés 3-0 à la mi-temps et voir le manager [Sir Alex Ferguson] rester muet pendant 15 minutes, c'était glaçant. Puis, quand la sonnerie a retenti, il a dit : ‘Vous avez intérêt à gagner ce match.’”

C’est ce qu’on a fait. Cela reste mon match préféré. Les gens se souviennent surtout de mon but en 1999, mais ce 5-3 était fantastique. On était mené 3-0 ! Je sais que tout le monde parle de ce but, en 1999. J’ai eu la chance de mettre le but vainqueur à domicile, contre Tottenham. Mais ce 5-3 reste un moment unique. “Je ne dis pas que le but de 1999 ne l’était pas, au contraire. Je m’estime chanceux d’avoir pu vivre ces deux moments.”

Andy Cole
Andy Cole, finisseur hors pair, se régalait quand il marquait contre Liverpool.
Liverpool a terminé la saison à la quatrième place avant de se faire battre par le Real Madrid en finale de Champions League. Jurgen Klopp renforce son équipe et les Merseysiders croient en leur chance de remporter un titre qui les fuit depuis 1990.

“Encore une équipe en pleine progression, ajoute Cole. Klopp fait un travail remarquable. J’aime leur jeu. Ils me rappellent l'équipe avec laquelle je jouais, ici. Le manager nous disait de donner la balle aux avant-centres et de les laisser créer le danger. Quand je regarde Liverpool, le rythme qu’ils mettent, leur puissance, et leurs buts, il y a de ça.”


“Je les ai souvent affrontés ; Anfield était l’un de mes stades préférés car je savais ce que cela représentait pour mes coéquipiers et moi, mais aussi pour les fans. Ce sont de superbes souvenirs.”

Mots-clés liés