click to go to homepage
Ander Herrera

Ander Herrera reste ambitieux

Share With

Revenu de blessure à l'occasion du match contre Swansea City (victoire 2-0) samedi, Ander Herrera a discuté avec United Review, le programme de match officiel, avant la rencontre...

Ces dernières semaines, vous avez été spectateur. Et mis à part l'élimination contre Séville, vous avez assisté à de belles victoires contre Chelsea, Crystal Palace et Liverpool, en plus de la qualification pour les demi-finales de la FA Cup…
Oui, Chelsea et Liverpool étaient deux matches très relevés, des tournants dans la lutte pour le top 4. On a gagné les deux matches et je pense que c'était mérité les deux fois. Peut-être qu'on ne voit pas ces victoires à leur juste valeur en raison de ce qu'il s'est passé contre Séville. C'était une grosse déception car nous avions de grands espoirs en Champions League. Maintenant, on ne peut que regarder vers l'avant et s'assurer qu'on conserve cette deuxième place et qu'on remporte la FA Cup.

Comment rester sur cette lancée à quelques journées de la fin ?
Je pense que les matches à domicile seront cruciaux. Si on gagne chez nous, on restera parmi les quatre premiers, mais ça ne nous suffit pas. On veut finir là où on est maintenant, c'est un bon moyen de préparer la saison prochaine. Si on termine deuxièmes, on peut s'appuyer sur ces résultats pour essayer de faire mieux la saison prochaine.

Herrera

Il reste des matches importants en championnat, mais cette demi-finale de FA Cup est dans toutes les têtes. Avez-vous hâte de retourner à Wembley ?
Oui, bien entendu. Peu importe votre adversaire, une demi-finale de FA Cup, c'est très particulier. Aucune équipe ne va battre l'autre facilement et on sait que dans les demi-finales et les finales, ça peut se décider à la dernière minute. C'était le cas par exemple en finale de la Coupe de la Ligue la saison dernière : on a gagné dans les dernières minutes, mais aussi en demi-finale de FA Cup contre Everton [en 2016] quand Anthony Martial a marqué [le but décisif] et en finale contre Crystal Palace quand Jesse [Lingard] a marqué en prolongations. On sait à quoi s'attendre à Wembley, ce ne sera pas facile et on devra se battre face à une très bonne équipe.

Scott McTominay a joué un peu plus cette saison. Vous impressionne-t-il ?
En le voyant s'entraîner avec nous, j'ai remarqué que c'était un garçon très compétitif. Il veut aider l'équipe et il veut apprendre tous les jours. Il va devenir très bon avec Manchester. Il est collectif et il peut jouer à n'importe quel poste. Vous l'avez vu contre Chelsea, il a été un peu plus défensif et a joué presque au même poste que moi contre [Eden] Hazard la saison dernière. Il peut aussi être plus offensif et il met bien la pression sur l'adversaire. On sait que Michael Carrick va partir après cette saison, donc on a besoin d'autres milieux de terrain et je pense que Scott est vraiment prêt à évoluer en Premier League et à aider l'équipe.

Herrera

Michael Carrick va effectivement prendre sa retraite à la fin de la saison. Qu'avez-vous à dire sur lui ?
Je n'ai pas de mots pour le décrire. C'est vraiment bizarre de parler de lui parce que c'est une légende, tout simplement. Il a tout donné pour le club et il est très calme sur le terrain, mais aussi en dehors. Il sait toujours quoi faire, dans les bons comme dans les mauvais moments. Il est toujours modeste et très équilibré. Je suis très heureux d'avoir joué à ses côtés pendant quatre ans et je lui souhaite une bonne continuation.

D'un point de vue personnel, quels sont vos objectifs pour la fin de saison ?
Simplement aider l'équipe, comme toujours. Je ne me suis pas blessé en deux ans avant d'être écarté des terrains pendant quelques semaines et, comme je l'ai dit à ma copine, je suis un très mauvais patient ! Je veux jouer, je veux être prêt, je veux être disponible pour l'entraîneur et pour l'équipe. J'ai déjà joué plus de 150 matches pour ce club, mais j'en veux plus et j'essaie de jouer du mieux possible parce qu'un jour, quand je raccrocherai les crampons, je dirai que j'ai eu la chance de jouer pour le plus grand club en Angleterre et que j'ai savouré chaque instant. Pour pouvoir faire ça, il faut être en bonne forme physique et c'est la raison pour laquelle je suis heureux de retrouver l'équipe.