click to go to homepage
Mourinho

Mourinho : "Viser la 2e place"

José Mourinho continue d'espérer la qualification en Champions League, malgré le revers 1-0 subi a domicile contre la Juventus, qu'il qualifie de “superbe équipe”.

Le manager de Manchester United a estimé que son équipe aurait peut-être mérité d’obtenir un point pour sa bonne seconde période, avec notamment ce tir de Paul Pogba sur le poteau, qui aurait pu répondre à l’ouverture du score de Paulo Dybala. Suite au match nul 1-1 de Valence sur le terrain des Young Boys, les Red Devils occupent encore la deuxième place du groupe, avant de se déplacer à Turin le mois prochain.

Mourinho s’est exprimé au micro de MUTV, celui de BT Sport et lors de la conférence de presse d’après-match : voici ses principales déclarations.

Mourinho
José Mourinho en bord de touche avec Massimiliano Allegri

Félicitations à la Juve

“Quand la Juventus mène au score, c’est très difficile de leur marquer un but. De notre côté, nos joueurs offensifs n’avaient pas ‘du miel dans les pieds’ comme je le dis souvent en rigolant. On n’a pas trouvé la faille, mais tout le monde a essayé et s’est donné à fond, physiquement et mentalement, jusqu’à la fin. La Juve l’a senti d’ailleurs : en seconde période, ils n’étaient plus dans le contrôle, on les a forcés à défendre et ils ont même terminé le match avec un défenseur axial supplémentaire. Pourtant, ils ont déjà une charnière exceptionnelle avec [Giorgio] Chiellini et [Leonardo] Bonucci : ces deux-là pourraient enseigner l’art de la défense centrale à Harvard ! C’est une équipe qui a de la qualité dans toutes les lignes. C’était un match vraiment difficile pour nous. Avant et pendant le match, je me disais qu’on pourrait obtenir un résultat, mais ça n’a pas été possible. Nous n’avons pas réussi à marquer, mais je suis satisfait de mes joueurs.”

Une analyse franche

“Je dois dire que la Juventus évolue à un autre niveau. Si certains ne veulent pas l’accepter, c’est leur problème. Moi, j’essaye toujours d’être honnête. Ils sont à un autre niveau en termes de qualité, de stabilité, d’expérience et de savoir-faire, sans compter leur charnière Bonucci-Chiellini : c’est la base qui leur permet de jouer librement en attaque. Avec Cristiano [Ronaldo] et Dybala, vous avez de redoutables créateurs. Et à la perte de la balle, il y a toujours du soutien. Alors oui, j’estime qu’on aurait mérité d’égaliser en fin de match, de prendre un point, mais ça n’a pas été possible. En revanche, je n’ai rien à reprocher à mes joueurs. Ils fournissent les efforts, ça me donne un sentiment positif. Nous avons maintenant un autre match à préparer, dimanche [contre Everton].”

United 0-1 Juventus article

Le but signé Dybala en première période suffit aux Turinois à s'imposer pour le retour de Cristiano à Old Trafford.

Ce qui sépare United de la Juve

“Pas mal de choses. La Juventus est champion d’Italie tous les ans depuis sept saisons, vous savez. Ils ont disputé deux finales de Champions League ces quatre ou cinq dernières années, et ils ne s’en contentent pas. Ils cherchent à recruter les meilleurs joueurs du monde. C’est un grand club, avec un passé prestigieux mais aussi un grand désir d’avoir un grand avenir. Ils mettent tout en œuvre pour tenter de remporter non pas la Champions League, mais le Triplé. C’est leur objectif, tant ils sont souvent sacrés champions d’Italie. Mais pour le moment, c’est nous qui avons réalisé le Triplé, pas eux ! Mais bon, je pense qu’ils n’en sont pas loin du tout.”

Le message à la mi-temps

“On a effectué quelques réglages, car on avait des difficultés dans l’entrejeu, surtout face à [Blaise] Matuidi et [Miralem] Pjanić, qu’on avait du mal à presser, et donc à récupérer des ballons. Ils ont enchaîné de longues périodes de conservation qui nous ont frustrés en première période. Au retour des vestiaires, on a été plus efficaces dans le pressing et on a récupéré le ballon plus vite, en étant plus agressifs dans l’approche, dans la mentalité.”

Martial
Anthony Martial a été privé d'espaces

Des inquiétudes concernant Lukaku ?

“Je n’ai aucune critique contre lui. C’est un grand professionnel qui se donne à fond pour l’équipe, même si je dois reconnaître qu’il ne vit pas la période la plus facile. Pas seulement parce qu’il ne marque pas, mais au niveau de sa confiance, de ses mouvements, de ses touches de balle. L’équipe a du mal à le trouver. Mais c’est notre attaquant, un bon attaquant, un attaquant auquel nous croyons. Est-ce que j’aurais pu faire glisser Rashford en pointe ? Je n’aurais plus eu d’ailier, vu nos problèmes d’infirmerie. C’est un pro, qui bosse dur : les buts vont revenir, et avec eux, la confiance.”

Se battre pour la 2e place

“Depuis le tirage au sort, on sait qu’on sera en concurrence avec Valence pour viser la 2e place, et c’est ce qu’on essaye de faire. Aujourd’hui, on compte quatre points et il reste trois matches à jouer. Ce soir, nous aurions pu obtenir un point. Mais je pense que ça se jouera lors de la dernière journée, à Valence : c’est la situation normale, lorsqu’un groupe compte une superbe équipe comme la Juventus et deux bonnes équipes comme Valence et nous.”