click to go to homepage
José Mourinho

José : Munich fait partie de ma vie

Share With

José Mourinho a révélé en quoi la catastrophe aérienne de Munich a toujours fait partie de sa vie, reconnaissant qu'elle est devenue encore plus importante et poignante depuis qu'il a pris les rênes de Manchester United.

Il y aura une minute de silence avant le coup d'envoi de la rencontre de samedi à domicile face à Huddersfield Town, le club rendant hommage aux personnes qui ont péri lors de ce triste jour il y a 60 ans.

Mourinho a admis qu'il s'agira d'un moment émouvant pour tous les gens proches de United, mais il espère que les joueurs pourront honorer ceux qui ont perdu la vie de la plus belle des manières : avec la victoire.

“Je pense que cela devrait affecter [les joueurs] de façon positive”
, a-t-il confié à MUTV.
“Si nous croyons qu'ils regardent le match, je pense que c'est une raison de plus pour une belle journée, pour une bonne performance et une manifestation des couleurs de United. Donc oui, il y aura bien sûr une minute de silence pour eux et pour les familles, mais je pense qu'ils voudraient du bonheur, de la joie, une victoire de Manchester United, les trois points, des buts... Je pense qu'ils adoreraient cela.”
“Même avant que je ne devienne manager de Manchester United, cela faisait partie de ma vie en tant que sportif. Bien sûr, je n'étais même pas né mais je sais tout à ce sujet et l'incroyable réaction que Manchester United a eue après cela pour toujours honorer la mémoire des disparus. Donc en tant que manager de Manchester United, cela devient évidemment plus important et, pour moi et pour tous les joueurs, demain sera un jour spécial.”


Mourinho a ajouté lors de sa conférence de presse d'avant-match :
“C'est l'une des plus grandes tragédies mais, en même temps, c'est également un point crucial de l'histoire de Manchester United : la réaction, la force, l'union après cette situation.”
“Je pense que ce sera une superbe journée demain pour montrer le respect, pour montrer la passion pour le club, le respect pour eux [les victimes], le respect pour leurs familles et je pense que c'est un jour pour bien jouer. Je pense que c'est un jour pour amener du bonheur, pour amener de la joie, pour que les gens soient ensemble à savourer le match et montrent en même temps tout le respect pour les disparus et leurs familles.”