click to go to homepage
Mata

Mata : "Je reste un enfant !"

Share With

Salut à toutes et à tous,

Le mois d’avril s’achève, tout comme cette saison. Il est encore trop tôt pour analyser cette année, mais après les matches comme celui de dimanche dernier à Old Trafford, on ne peut s’empêcher de se dire qu’il ne reste que quatre rencontre, et que la saison est bientôt finie. Nous voulons terminer de la meilleure des façons.

La victoire contre Arsenal dans le temps additionnel nous rapproche un peu plus de cette deuxième place, que l’on vise depuis que nous savons que nous ne pouvons mathématiquement plus remporter la Premier League. Ces trois points nous font vraiment du bien.

Ce match, c'était le dernier d’Arsène Wenger à Old Trafford en tant que manager d’Arsenal. En 22 saisons, il a tout vécu dans ce stade, et je pense que le monde du football lui montre toute l’affection qu’il mérite aujourd’hui. Beaucoup de choses ont changé grâce à lui, en Premier League. C’est un précurseur, et on se doit de saluer sa contribution à l'évolution du football anglais, et l’en remercier. 

Buts : United 2-1 ArsenalVidéo

J’ai aussi eu l’occasion de revoir Mkhitaryan, à qui je souhaite plein de bonnes choses. Il a marqué un joli but qu’il n’a pas fêté, et Old Trafford lui a aussi rendu un bel hommage.

Désormais, il nous reste deux matches à l’extérieur de suite, avant de conclure à domicile. Nous commençons par Brighton. Même s'ils luttent encore pour ne pas descendre, ils font une bonne saison. Il ne faudra donc pas se relâcher vendredi, car cela va être dur. On tentera de prendre les trois points qui nous permettraient de valider cette deuxième place sans dépendre de nos rivaux.

La mauvaise nouvelle, c’est la blessure de Lukaku. Cette saison, il a joué (et joue toujours) un rôle important. J’espère qu’il n’a rien de grave et qu’il reviendra vite.

Lukaku blessé contre Arsenal article

La sortie prématurée de Romelu Lukaku inquiète autant les fans que le manager de United.

Je veux aussi en profiter pour vous remercier pour les messages que vous m’avez laissés pour mon anniversaire. J’ai beau avoir pris 30 ans, dans ma tête, je reste un enfant !

Voilà pour moi. Passez une super semaine.

Je vous embrasse,

Juan