click to go to homepage
Paulo Dybala

United 0-1 Juventus

Manchester United concède sa première défaite de la saison en Champions League, en s'inclinant face à une Juventus qui poursuit son parcours parfait dans ce Groupe H avec un succès 1-0 à Old Trafford.

Cristiano Ronaldo a bénéficié d’un accueil chaleureux pour son retour dans un stade dont il a fait le bonheur pendant six saisons, mais il l’a quitté sans faire trembler les filets ce soir. Cet honneur est revenu à Paulo Dybala, à bout portant devant le Stretford End en fin de première période.

Et si les Turinois ne sont pas parvenus à battre David de Gea une seconde fois, ils n’en ont pas moins livré une prestation magistrale face aux Red Devils.

Les hommes de José Mourinho retrouvaient pourtant la scène européenne avec le plein de confiance, grâce à sa victoire arrachée contre Newcastle avant la trêve, puis à l’impressionnant match nul ramené de Chelsea samedi dernier.

Ashley Young
Ashley Young garde Cristiano Ronaldo de près

De son côté, la Juve abordait cette rencontre après une entame de saison spectaculaire, qui l’a vu égaler le record du meilleur départ en Serie A (10 victoires consécutive), accompagné de succès face à Valence et aux Young Boys. Sans surprise, la Vieille Dame démarrait en boulet de canon à Old Trafford.

Lors du premier retour de Cristiano Ronaldo au Théâtre des Rêves, en mars 2013 avec le Real Madrid, il avait inscrit le but de la victoire pour gâcher les rêves d’ultime sacre européen pour Sir Alex Ferguson. Visiblement nerveux, le Portugais avait multiplié les grigris. Ce soir, il a joué avec plus de simplicité et d’aplomb : voilà sans doute le poids de l’expérience, et de quelques Ballons d’Or acquis.

Malgré le traitement de faveur que lui accordaient Ashley Young et Chris Smalling, Cristiano tenait le choc et il était à l’origine de l’ouverture du score turinoise à la 17e minute. Son centre était disputé au premier poteau par Smalling et Cuadrado, le ballon atterrissait dans les pieds de Paulo Dybala, qui convertissait sans trembler.

Dominatrice dans cette entame, la Juventus mettait les Red Devils sur le reculoir, à l’exception peut-être d’une tête de Paul Pogba sur un coup franc de Young.

De Gea réalisait même une double parade à la 38e minute : d’abord sur un coup franc puissant et virevoltant de Ronaldo qu’il boxait, puis dans la foulée sur la reprise puissante de Blaise Matuidi. Old Trafford retenait sa respiration.

Paul Pogba
Paul Pogba a trouvé le poteau en fin de match

Lors des deux derniers matches, United a subi en première période avant de réagir après la pause, et tout le stade espérait un tel scénario au retour des vestiaires. La Juventus ne l’entendait toutefois pas de cette oreille, et reprenait sur le même rythme endiablé.

Une nouvelle fois, De Gea brillait pour garder la Juve à portée de tir. Le portier espagnol réalisait même un authentique exploit sur un éclair formidable de Ronaldo qui filait tout droit vers la lucarne (52e). Non, l’ancien n°7 ne célébrerait pas de but dans son ancien jardin.

United cherchait l’étincelle et ses fans n’attendaient que cela pour s’enflammer, malgré la domination des visiteurs. Les Red Devils faisaient monter la température, sans toutefois parvenir à réellement mettre en danger Wojciech Szczesny, l’ancien portier d’Arsenal protégé par l’expérience Leonardo Bonucci et Giorgio Chiellini.

C’est un ex-joueur de… la Juventus qui passait tout près de punir ses anciens coéquipiers : sa frappe lointaine s’écrasait sur la base du poteau, rebondissait sur la tête de Szczesny et achevait sa course en corner. Cela lançait un dernier quart d’heure de folie : les vagues rouges s’enchaînaient, mais sans parvenir à trouver la faille, à l’image d’une frappe d’Anthony Martial pas assez appuyée.

Au final, la Juve s’est montrée trop forte, trop expérimentée dans ce match européen d’élite.

INFOS DU MATCH

United : De Gea, Young (C), Lindelöf, Smalling, Shaw, Matić, Pogba, Mata, Rashford, Martial, Lukaku

Remplaçants non utilisés : Romero, Bailly, Pereira, Fred, Herrera, Darmian, Chong.

 

Juventus : Szczesny, Cancelo (Costa 87e), Bonucci, Chiellini (C), Alex Sandro, Bentancur, Pjanić, Matuidi, Cuadrado (Barzagli 81e), Dybala (Bernardeschi 74e), Ronaldo.

Remplaçants non utilisés : Perin, De Sciglio, Benatia, Kean.

 

Buteur : Dybala (17e)

 

Avertis : Young ; Matuidi, Chiellini

 

Affluence : 73 136 spectateurs

Mots-clés liés