click to go to homepage
Man United

Burnley 0-2 United

MU a rebondi en s'imposant 0-2 contre Burnley, dimanche après-midi, au terme d'un match de haute volée.

José Mourinho a apporté trois changements au XI qui s'est incliné contre les Spurs. Victor Lindelöf remplaçait Phil Jones, blessé, tandis que Marouane Fellaini était titulaire pour la première fois de la saison, dans un milieu à trois, aux côtés de Nemanja Matic et Paul Pogba. Alexis faisait aussi son retour dans l'équipe de départ, après avoir débuté le match de lundi dernier sur le banc des remplaçants.

Une minute de silence fut respectée avant le coup d'envoi, en l'honneur de Jimmy McIlroy, considéré comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire de Burnley, dont il a porté le maillot à 497 reprises pour 131 buts inscrits.

Durant sa conférence de presse d'avant-match, Mourinho a insisté que tout le monde avait été “positif au cours de la semaine”. Il a déclaré que les Red Devils avaient tout fait pour tirer le meilleur d'une première période de qualité contre les Spurs, malgré la défaite.

United a revêtu son nouveau maillot rose pour la première fois pour l'occasion. Les Mancuniens ont débuté le match de la meilleure des façons : au bout de trois minutes, une action bien construite menée par Lukaku et Alexis a permis à Jesse Lingard de tenter sa chance, sa frappe passant près des montants.

Il n'en fallut pas plus pour chauffer le contingent de supporteurs venus à Turf Moor pour soutenir leurs héros. Ils ont même scandé le nom de Mourinho haut et fort. Lingard, encore lui, s'est offert une nouvelle occasion à bout portant, mais Joe Hart s'est imposé.

Quelques instants plus tard, bis repetita : un enchaînement d'Alexis et Lukaku offrirent à Lingard la plus belle de ses trois occasions successives, une frappe qui passait tout près du cadre.

United dut ensuite faire face à la pression des hôtes, mais les joueurs ont géré avec sérénité.

Juste avant la demi-heure de jeu, Lukaku a concrétisé cette domination suite à un centre millimétré d'Alexis. Le Belge a pu reprendre d'une tête puissante à bout portant pour donner l'avantage aux siens.

Man United

Sur sa lancée, Lukaku a profité de la contre-attaque qui suivait pour tenter sa chance une nouvelle fois, au terme d'un beau une-deux avec Alexis. Encore une fois, Joe Hart sauvait la baraque.

Lukaku n'eut pas à attendre longtemps pour doubler la mise : une minute avant la pause, Luke Shaw, intenable en phases offensives, délivrait le ballon à Lingard, dont le tir rebondissait sur Ashley Westwood. Le ballon revenait dans les pieds de Lukaku qui concluait de sang-froid.

Man United

United débutait la deuxième période comme il avait terminé la première : balle au pied, tout en maîtrise. Les Red Devils faisaient courir les Clarets, qui avaient déjà neuf matches de compétition dans les jambes à cause de leur participation en Europa League.

Burnley finit toutefois par cadrer sa première frappe, juste après l'heure de jeu, mais la tête de Chris Wood était facilement interceptée par David De Gea. Luke Shaw, à l'autre bout du terrain, mettait ensuite Hart à contribution, avant que Rashford, entré en jeu, ne soit mis à terre dans la surface par Aaron Lennon. Penalty pour United. Malheureusement, la tentative de Pogba était détournée par l'ex-gardien de Manchester City, qui plongeait bien sur sa droite.

Quelques instants après que l'arbitre avait accordé ce penalty, Rashford était expulsé suite à une agression tête contre tête sur Phil Bardsley. United allait finir le match à dix. Sam Vokes s'offrit ensuite une tête qui frôla la barre transversale de De Gea après que Shaw avait fait tomber Lennon à l'entrée de la surface.

Lukaku s'est alors offert deux occasions de tuer la rencontre mais Hart, décidément très chaud, s'imposa face à l'attaquant Belge. Ben Mee est ensuite revenu pour lui chiper le ballon avant qu'il ne puisse pousser la balle, qui lui était revenue, au fond des filets.

Burnley jetait ses dernières forces dans la bataille durant les dernières minutes, Vokes et Vydra tentant leur chance de la tête mais manquant le cadre. Les Red Devils ont tenu bon, et se sont offerts les trois points et ont préservé leur cage inviolée avant la trêve internationale.

 

 

LES ÉQUIPES

United : De Gea; Valencia, Lindelöf, Smalling, Shaw; Fellaini, Matic, Pogba (Bailly 92e); Lingard (Herrera 76e), Lukaku, Alexis (Rashford 61e).
Non utilisés : Grant, Young, Fred, Martial

Buteurs : Lukaku (26e, 44e)

Avertis : Sanchez (17e), Shaw (74e), Lukaku (75e)

Expulsés : Rashford (71e)

Burnley : Hart; Mee, Westwood, Taylor, Tarkowski; Bardsley, Cork, Lennon; Hendrick (Vokes 57e), Wood (Vydra 84e), McNeil.
Non utilisés : Heaton, Long, Ward, Lowton, Barnes

Avertis : McNeil (51e), Bardsley (72e) 

 

Arbitre : Jonathan Moss

Mots-clés liés