click to go to homepage
Man United

City 3-1 United

Au bout d'un derby enlevé, United s'incline 3-1 face à un Manchester City qui a appris du revers de l'an passé.

City a été le premier en action et a pris l'avantage dès la 12e minute grâce à David Silva. United a tenu bon tout le reste de la première période mais, trois minutes après la pause, Aguero a inscrit le deuxième but. Martial a transformé un penalty juste avant l'heure de jeu, mais City a répondu avec un troisième but à quatre minutes de la fin grâce à Gündogan, entré en jeu. C'est donc City qui s'est adjugé le derby.

José Mourinho a apporté deux changements au XI de départ par rapport à celui qui a commencé à Turin. Paul Pogba, blessé, était remplacé par Marouane Fellaini, tandis qu'Alexis Sanchez était mis sur le banc à cause d'un coup reçu contre la Juve. Marcus Rashford, qui avait inscrit le but vainqueur sur la pelouse de l'Etihad en 2016, prenait sa place en attaque.

L'attaque, c'est exactement ce qu'on fait les hôtes dès le début du match. Bernardo Silva était le premier à tenter sa chance au bout de deux minutes, mais sa frappe passait à côté. Il faudra attendre la douzième minute pour voir City convertir cette domination. 

Un centre brossé de Raheem Sterling est retombé dans les pieds de Bernardo au deuxième poteau. Ce dernier a remisé vers le point de penalty, où son homonyme, David Silva, attendait pour la mettre au fond.

Man United
Herrera face à David Silva

United s'est vite repris après ce coup dur, mais les Blues restaient dangereux devant. Sterling et Silva faisaient particulièrement mal par leurs échanges dans les intervalles. Ils n'hésitaient pas à permuter et à faire valoir leur jeu avec et sans ballon. Sterling s'est même retrouvé à foncer seul balle au pied, suite à une perte de balle d'Ander Herrera, mais le milieu s'est bien rattrapé pour contrer la frappe de Sterling in extremis.

Au fil de la première période, les occasions se faisaient moindres. Les Red Devils se sont contentés d'une tête de Chris Smalling hors cadre, tandis que les Cityzens n'avaient qu'une frappe d'Aguero à se mettre sous la dent avant la mi-temps.

Man United
En ce 11 novembre, le match a commencé par une minute de silence

Le meilleur buteur de l'histoire de City n'a toutefois pas tremblé trois minutes après le retour des vestiaires. Les Red Devils eurent la malchance de voir un coup franc de De Gea mal contrôlé par Jesse Lingard au milieu. Aguero a eu tout le loisir de prendre le ballon et de foncer tout droit. Après un joli une-deux avec Riyad Mahrez, l'Argentin a trouvé le chemin des filets dans un angle fermé.

Sterling est ensuite resté menaçant pour la défense de United, mais, heureusement, l'ailier de City n'a pas converti ses tentatives

Man United
Matic à la lutte avec Sergio Aguero

Pour pouvoir revenir au score, José Mourinho a décidé de faire un changement juste avant l'heure de jeu, en faisant entrer Romelu Lukaku à la place de Lingard. Et ceci a payé de suite.

Lukaku est parti en profondeur sur une passe de Martial et a subi une faute d'Ederson. Martial a transformé le penalty pour redonner vie aux Red Devils. 

Après une tentative de Fernandinho bloquée par De Gea, United a fait ses deux derniers changements : Juan Mata, auteur du but égalisateur à Turin, est entré en jeu, tout comme Alexis. Il restait alors 20 minutes à jouer.

Mais il n'y aura cette fois pas de retour miraculeux, et c'est City qui a plié l'affaire grâce à un but victorieux de Gundogan, laissé seul dans la surface sur un centre de Bernardo, au terme d'une longue séquence de possession des hôtes.

United devra se reprendre vite pour rebondir après la trêve internationale.

Man City : Ederson, Walker, Stones, Laporte, Mendy, Fernandinho, Silva (c) (Foden 90), Mahrez (Sané 62), Bernardo, Sterling, Aguero (Gündogan 75).

Non-entrés en jeu : Muric, Kompany, Delph, Jesus.

Avertissement : Bernardo

Buteur : Silva 12, S. Aguero 48, Gundogan 86

United : De Gea; Young (c), Lindelof, Smalling, Shaw; Matic, Herrera (Mata 73), Fellaini; Lingard (Lukaku 57), Rashford (Alexis 73), Martial.

Non-entrés en jeu : Romero, Darmian, Jones, Fred.

Avertissement : Shaw

Buteur : Martial 58 (sp)

Spectateurs : À confirmer