click to go to homepage
United

United 3-0 Young Boys

Manchester United a lancé de belle manière sa Champions League 2018/19 en s'imposant 3-0 en Suisse face aux Young Boys.

Paul Pogba a fait honneur à son brassard de capitaine en s'offrant un doublé en première période, avant qu'un autre Français, Anthony Martial, ne scelle la victoire des visiteurs en seconde période.

Un carton plein pour le club puisque les U-19 de Nicky Butt l'avaient emporté 2-1 sur les Young Boys en UEFA Youth League.

Gagner hors de ses bases en C1 n'est jamais chose facile, et encore moins dans des soufrières de 32 000 places comme le Stade de Suisse, où les fanatiques des Young Boys ont dévoilé un gigantesque tifo-mosaïque au moment où les protagonistes sortaient du couloir, puis une bannière géante représentant un ours portant la Coupe d'Europe avec des fusées rouges fumantes en guise de mirettes.

Sur le pré, José Mourinho avait procédé à cinq changements dans son onze de départ, lançant dans le grand bain Diogo Dalot, recruté cet été en provenance du FC Porto. Blessé à sa signature, le Portugais n'avait joué que deux fois avec les U-23 à Old Trafford avant cette rencontre.

Le latéral droit en a profité pour montrer sa vitesse de course en dédoublement ainsi que son intelligence défensive, dans une entame marquée par un pressing des locaux. Ce sont en effet les Young Boys qui prennent l'initiative et David De Gea est sollicité à la 16e minute sur une frappe vicieuse de Mohamed Ali Camara à l'entrée de la surface, détournée au-dessus de la barre.

United prend la mesure de son adversaire et Marcus Rashford, aligné sur l'aile droite, voit sa frappe frôler le montant droit du bien nommé David von Ballmoos.

À la 35e minute, Pogba ouvre le score d'une frappe du gauche dans la lucarne à l'entrée de la surface, pour la plus grande joie des 1 636 fans mancuniens qui avaient fait le déplacement.

Huit minutes plus tard, la chorale anglaise repart de plus belle lorsque l'arbitre Deniz Aytekin indique le point de penalty pour une faute de Kevin Mbabu sur Luke Shaw. Le numéro 6 se charge d'exécuter la sentence, doublant la mise et son compteur personnel.

United
Anthony Martial a ouvert son compteur cette saison lors du succès 3-0 sur les Young Boys.
United, désormais en position idéale pour ramener trois points précieux, amorce la seconde période en mode gestion, s'employant à conserver le ballon face à des Young Boys pourtant auréolés de six victoires de rang toutes compétitions confondues avant cette rencontre.

Mais les velléités d'égalisation helvétiques s'éteignent définitivement à la 65e minute lorsque la frappe du droit de Martial, légèrement déviée, déclenche à nouveau l'hystérie des fans mancuniens qui entonnent le chant dédié au natif de Massy. C'est le premier but de la saison pour l'ancien Monégasque.

Mourinho en profite pour lancer dans l'arène Marouane Fellaini, Juan Mata et Andreas Pereira en lieu et place de Rashford, Fred et Pogba respectivement, sans doute pour ménager ses cadres en vue du match de Premier League de samedi face à Wolverhampton à Old Trafford.

United s'offrira une ultime occasion franche sur un centre puissant de Luke Shaw repris par Juan Mata, mais la reprise de l'Espagnol passe légèrement à côté du poteau gauche.

Dans l'autre rencontre du Groupe H, la Juventus est allée gagner 2-0 à Valence, une victoire entachée par l'expulsion de Cristiano Ronaldo pour comportement violent. CR7 encourt trois matches de suspension, auquel cas il manquerait les deux rencontres face à United.
United
Luke Shaw a encore livré une solide prestation au poste d'arrière gauche et a obtenu le penalty converti par Pogba.
LES ÉQUIPES

Young Boys : Von Ballmoos, Mbebu, Camara, Von Bergen, Benito, Fassnacht (Moumi Ngamaleu 65e), Sow (Aebischer 59e), Sanogo, Sulejmani, Hoarau (Nsame 75e), Assale.
Remplaçants non utilisés : Wolfli, Bertone, Schick, Garcia;
Avertissements : Assale

United : De Gea, Dalot, Smalling, Lindelof, Shaw, Fred (Fellaini 69e), Matic, Pogba (Pereira 75e), Rashford (Mata 69e), Lukaku, Martial.
Remplaçants non utilisés : Romero, Bailly, Young, Alexis.
Avertissements : Fred

Affluence : 31 120 spectateurs