click to go to homepage
David Beckham marque sur un coup franc enroulé face à la Colombie en 1998.

Les plus beaux buts des joueurs de United en Coupe du Monde

Le but magnifique de Jesse Lingard lors de la victoire 6-1 de l'Angleterre sur le Panama dimanche a été récompensé du prix du But de la journée de la FIFA et fera indiscutablement partie des prétendants au But de la phase groupes.

Mais est-ce le plus beau but d'un joueur de United en phase finale de Coupe du Monde ? Gros plan sur certains de ses adversaires sur la grande scène...

1. Bobby Charlton (Angleterre - Mexique, 1966)
Même si vous n'avez pas vu les images en noir et blanc de ce missile du Red Devil légendaire, vous avez probablement entendu le commentaire : 'A beauty scored by Bobby Charlton'. En montant balle au pied, il s'amenait le ballon sur son pied droit et décochait l'un de ses éclairs caractéristiques.

2. Bobby Charlton (Angleterre - Pologne, 1966)
Même année, même homme. Après avoir déjà ouvert le score, l'influent talisman bénéficiait d'une remise de Geoff Hurst et décochait une frappe féroce en première intention qui aidait à la victoire en demi-finale et offrait un rendez-vous avec la RFA en finale.

Bobby Charlton marque face au Portugal en demi-finale de la Coupe du Monde.
Bobby Charlton marque face au Portugal en demi-finale de la Coupe du Monde 1966.

3. Bryan Robson (Angleterre - France, 1982)
Le but le plus rapide en Coupe du Monde, à l'époque, intervenait après seulement 27 secondes du premier match des Three Lions à Bilbao. Le dynamique milieu de terrain entrait dans la surface démarqué pour reprendre d'une volée du gauche une déviation de Terry Butcher sur une longue touche.

4. Paul Scholes (Angleterre - Tunisie, 1998)
Une course de Paul Ince voyait le ballon arriver sur le joueur de United à l'entrée de la surface à une minute de la fin. Il décochait une superbe frappe trouvant la lucarne de Chokri El-Ouaer pour sceller une victoire 2-0 dans le premier match du tournoi pour l'équipe de Glenn Hoddle.

5. David Beckham (Angleterre - Colombie, 1998)
La star était laissée de côté par Hoddle mais David rattrapait le temps perdu lors de sa première titularisation en Coupe du Monde. Un coup franc lointain trompait Faryd Mondragon et scellait une victoire 2-0.

Paul Scholes marque face à la Tunisie en 1998.
Paul Scholes signe un bijou contre la Tunisie en 1998.

6. Diego Forlan (Uruguay - Sénégal, 2002)
Alors qu'un dégagement lui retombait dessus, le buteur aux cheveux blonds contrôlait instantanément le ballon et envoyait une volée millimétrée ne laissant aucune chance au portier Tony Sylva. Après avoir été menée 3-0, les Sud-Américains revenaient au score pour arracher un nul 3-3 qui ne suffisait pas à les qualifier.

7. Ji-sung Park (Corée du Sud - Grèce, 2010)
L'infatigable coréen fonçait au cœur de la défense, après avoir chipé le ballon à Loukas Vyntra. Alors que le n° 1 grec Alexandros Tzorvas approchait, il signait une merveille de but en solitaire en marquant avec sang-froid.

8. Robin van Persie (Pays-Bas - Espagne, 2014)
Les champions du monde étaient surpris par une prestation incroyable de l'équipe néerlandaise de Louis van Gaal, donc cette tête mémorable du buteur des Red Devils. Daley Blind écœurait la défense espagnole et van Persie reprenait le ballon en première intention, trompant Iker Casillas d'une tête plongeante.

La tête de Robin van Persie trompe Iker Casillas.
La tête plongeante spectaculaire de Robin van Persie trompe Iker Casillas en 2014.