click to go to homepage
Nemanja Matić contre Valence

MU 0-0 Valencia

United a été tenu en échec par Valence en deuxième journée de Champions League.

Les Red Devils comptent désormais quatre points dans le Groupe H après ce nul et la victoire 3-0 contre les Young Boys en Suisse en première journée. Mais face à une équipe de Valence en difficulté en Liga, les hommes de José Mourinho n'ont pu trouver la solution pour rejoindre la Juventus en tête du groupe avec deux victoires en deux matches européens.

L'ambiance promettait d'être chaude à Old Trafford avec le retour de la Champions League cette semaine et une entame de match réussie de la part des Red Devils. Tout pour faire oublier samedi dernier et la défaite à West Ham.

Cette ambiance européenne, c'est donc exactement ce dont avait besoin l'équipe de Mourinho après le revers londonien. Une deuxième victoire dans le Groupe H aurait été idéale pour mettre les soucis de côté le temps d'une soirée.

Valence, de son côté, ne réalise pas son meilleur début de saison non plus en Liga puisque l'équipe à la chauve-souris n'a gagné qu'un match en sept journées. Quatrièmes derrière Barcelone, le Real Madrid et l'Atlético Madrid la saison dernière, ils pointent actuellement à la 14e place et se sont inclinés en Espagne face à la Juventus lors de la première journée de Champions League.

Pourtant, les hommes de Marcelino ont montré un tout autre visage à Old Trafford et United a dû batailler dur pour dominer les débats.

De son côté, Mourinho choisissait de partir à l'attaque en alignant d'entrée Marcus Rashford, Alexis et Romelu Lukaku, de quoi ravir les supporters mancuniens sur le papier.
C'est Rashford, auteur d'un sublime but contre West Ham ce week-end, qui était le plus en verve et qui sollicitait le premier l'intervention du gardien valencien Neto.

Les Espagnols, eux, s'efforçaient à construire le jeu, mais devant des supporters visiteurs venus nombreux, ils s'effondraient dans le dernier tiers du terrain. David De Gea n'avait pas grand-chose à se mettre sous la dent en première période.

Le public mancunien, lui, appréciait le spectacle assuré par les leurs, surtout les interventions musclées d'Éric Bailly et Marouane Fellaini, récupérateurs invétérés tout au long de la partie.
De l'autre côté, Valence ne se laissait pas faire et rétorquait en taclant dur également, mais Francis Coquelin, Rodrigo et le capitaine Daniel Parejo avaient tous écopés d'un carton jaune avant la pause. La rencontre était quelque peu décousue et aucune des deux équipes ne parvenait à trouver la faille.

United affichait un visage beaucoup plus frêle en deuxième période et se laissait surprendre, notamment par la plus grande menace des 45 premières minutes côté valencien, Gonçalo Guedes.
L'ex-Parisien aurait pu ouvrir le score en tout début de deuxième période, mais sa frappe enroulée passait juste à côté.

C'est là que le public d'Old Trafford décidait qu'il devait intervenir. Le bruit se faisait de plus en plus fort dans l'enceinte mancunienne et les supporters exigeaient des occasions au son du fameux “attack, attack, attack”. Cela avait le don de raviver les esprits sur le terrain.

Les Espagnols fléchissaient enfin quelque peu en défense et Pogba n'était pas loin de trouver la faille sur plusieurs corners puis sur un coup franc que Neto devait dévier au-dessus du bout des gants.

Mais attention, Manchester n'était pas à l'abri d'un contre et Michy Batshuayi, prêté à Valence par Chelsea, envoyait une frappe au-dessus à la 67e minute en guise d'avertissement. United n'avait cependant pas dit son dernier mot et Pogba mettait Lukaku sur la sellette à la 70e minute, mais Neto répondait encore présent.

Mourinho injectait alors entrer du sang frais, dans l'espoir de trouver l'ouverture du score. Ainsi, Alexis laissait sa place à Anthony Martial à un quart d'heure de la fin.

Peu de temps après l'entrée en jeu du Français, Gonçalo Guedes faisait le mauvais choix – heureusement pour United – et tentait une passe en retrait au lieu de frapper lui-même. C'était intercepté.

Les deux camps semblaient pouvoir plier d'une minute à l'autre. La tribune Stretford End demandait un penalty pour une faute évidente sur Martial, mais l'arbitre slovène Slavko Vinčić donnait logiquement la faute à l'extérieur de la surface. D'un angle fermé sur le coup franc consécutif, Rashford tentait sa chance et le ballon allait se poser sur la barre transversale. Quelques instants plus tard, Lukaku envoyait une tête juste au-dessus.

Cela s'avérait être la dernière occasion franche de la soirée alors que les Espagnols repartent avec le point du 0-0 avant leur double confrontation face aux Young Boys. Les Red Devils, eux, rencontrent la Juventus, leader du Groupe H, à Old Trafford le 23 octobre.

DÉTAILS DU MATCH

United : De Gea, Valencia, Bailly, Smalling, Shaw; Matić, Fellaini, Pogba; Rashford, Alexis (Martial 75e), Lukaku

Non utilisés : Romero, Darmian, Lindelöf, Fred, McTominay, Mata

Valence : Neto, Piccini, Garay, Gabriel, Gaya, Coquelin (Soler 78e), Parejo, Kondogbia, Gonzalo Guedes (Cheryshev 82e), Batshuayi (Gameiro 72e), Rodrigo

Non utilisés : Domenech, Vezo, Diakhaby, Wass

Avertissements : United - Lukaku. Valence - Coquelin, Rodrigo, Parejo, Piccini, Gaya, Kondogbia

Affluence : 73 569 personnes.

LA SUITE
United est de retour à Old Trafford samedi 6 octobre pour y affronter Newcastle United en Premier League. Coup d'envoi à 17h30 BST.

Mots-clés liés