click to go to homepage
Antonio Valencia (Manchester United)

La carrière d'Antonio Valencia à MU

Antonio Valencia est devenu l'un des meilleurs arrières droits au monde depuis son arrivée à Manchester United en provenance de Wigan Athletic en 2009.

Maintenant que Michael Carrick a décidé de raccrocher les crampons, l'international équatorien est le joueur le plus fidèle du club, avec neuf saisons au compteur chez les Red Devils.
 
À l'occasion de l'anniversaire de son arrivée, nous avons décidé de passer en revue la carrière mancunienne de Valencia, saison par saison...
Antonio Valencia aux côtés de Sir Alex Ferguson.
Antonio Valencia aux côtés de Sir Alex lors de son arrivée à Manchester United.
SAISON 2009/10 (49 MATCHES, 6 BUTS)
 
Après avoir rejeté l'offre des géants espagnols du Real Madrid pour rejoindre Old Trafford, Valencia devient rapidement un joueur clé de MU sous les ordres de Sir Alex Ferguson. Antonio avait marqué sept buts en trois saisons à Wigan et il en ajoute six à son compteur depuis l'aile droite (dont un contre son ancien club) au cours d'une première saison impressionnante au club.
 
SAISON 2010/11 (20 MATCHES, 3 BUTS)
 
Tout le monde espère que Valencia peut confirmer ses belles prestations de la saison précédentes, mais l'Équatorien souffre d'une grave blessure à la cheville en Champions League contre les Rangers en septembre 2010. Il revient sur les terrains et au meilleur de sa forme en six mois seulement et joue un rôle essentiel dans la course au titre de Premier League que MU récupère. Il est ensuite titulaire dans sa première finale de Champions League, perdue contre Barcelone.
 
SAISON 2011/12 (38 MATCHES, 6 BUTS)
 
La troisième saison de Valencia à Old Trafford est sans doute sa plus belle en tant que joueur offensif. Son excellence dans le couloir droit lui vaut trois titres lors de la cérémonie des récompenses du club en fin de saison. Il est élu Joueur de l'année par les supporters et par ses coéquipiers, en plus d'avoir marqué le But de la saison pour sa superbe frappe contre Blackburn Rovers à Ewood Park. Malheureusement, c'est la saison blanche pour Antonio et Cie au niveau collectif puisque Manchester City décroche le titre de champion, aux dépens de MU, lors de la dernière journée de la saison.
Antonio Valencia contre Schalke.
Antonio marque en demi-finale de Champions League 2010/11 contre Schalke.
SAISON 2012/13 (40 MATCHES, 1 BUT)
 
Au cours de l'été 2012, Antonio hérite du célèbre maillot floqué du n°7, une nouvelle reconnaissance pour ce joueur hors-pair. S'il est moins régulier au cours de cette saison, Valencia retrouve sa forme au bon moment et contribue aux succès sur les terrains de Stoke City et de West Ham pour permettre à MU d'être à nouveau couronné champion de Premier League en avril.
 
SAISON 2013/14 (44 MATCHES, 4 BUTS)
 
La saison suivante est moins agréable pour l'Équatorien qui a retrouvé son n°25 alors que les Red Devils essaient de s'ajuster à leur nouvel entraîneur, David Moyes. Si l'équipe essaie de vite oublier cette saison, Valencia termine sur une bonne note en prolongeant son contrat avec United et en étant convoqué en équipe d'Équateur pour la Coupe du Monde au Brésil.
 
SAISON 2014/15 (35 MATCHES, 0 BUT)
 
L'arrivée d'un nouvel entraîneur - Louis van Gaal - représente un changement de poste pour Valencia. Sir Alex avait déjà remarqué ses compétences de défenseur trois mois seulement après son arrivée à Old Trafford. Antonio termine la saison 2014/15 avec 13 titularisations de suite au poste d'arrière droit. À l'époque, il déclare :
“Je m'y plais plutôt bien, je suis heureux à ce poste.”

Antonio Valencia, balle au pied
Valencia face à Swansea en 2014/15.

SAISON 2015/16 (22 MATCHES, 0 BUT)
 
Alors que Valencia a parfaitement accepté son nouveau poste, deux coups durs se produisent en 2015/16 : l'arrivée du défenseur Matteo Darmian de Torino et une blessure au pied qui l'écarte des terrains pendant plus de quatre mois. Malgré cela, et l'avènement de Tim Fosu-Mensah, Valencia finit la saison avec une dizaine de titularisations, toutes au poste d'arrière droit. Il est notamment dans le 11 de départ en finale de FA Cup gagnée face à Crystal Palace. Jesse Lingard marque le but décisif sur un bon travail d'Antonio à droite.
 
SAISON 2016/17 (43 MATCHES, 1 BUT)
 
Sous la houlette de son quatrième entraîneur à Manchester, José Mourinho, Valencia retrouve des couleurs en 2016/17 et réalise l'une de ses plus belles saisons au club. Définitivement passé d'ailier à latéral droit, Antonio est cette saison-là le Red Devil le plus régulier. Il est capitaine en finale de l'Europa League contre l'Ajax. Le défenseur est même élu Joueur de l'année par ses coéquipiers après avoir déjà gagné le titre de Joueur du mois du club à trois reprises cette saison. Il signe un nouveau contrat à la fin du mois de mai pour rester au club jusqu'à mai 2019, ce qui marquerait le 10e anniversaire de son arrivée.

SAISON 2017/18 (39 MATCHES, 3 BUTS)

Alors que Michael Carrick ne fait plus partie des plans de l'entraîneur, Valencia se retrouve souvent capitaine. Il continue de livrer des prestations sérieuses et devient l'un des meilleurs arrières droits du championnat. Il aime toujours montrer ses prouesses en attaque et ses réalisations contre Everton (en septembre) et face à Stoke (en janvier) sont élues But du mois. Il dispute aussi son 300e match avec le club dans un nul 0-0 contre Liverpool. Le départ de Carrick à la fin de la saison fait de Valencia le joueur le plus fidèle à Manchester United encore en activité.

But du mois pour ValenciaVidéo

Mots-clés liés