click to go to homepage
Martial

Martial régale à Burnley

Share With

Premier League | Turf Moor | Affluence : 21 841 spectateurs | Buteur : Martial (54e).

Manchester United rapporte trois points après un match serré à Burnley, grâce au but d'Anthony. Les hommes de José Mourinho confirment leur bonne forme en ce début d'année avec une nouvelle victoire et des cages toujours inviolées.

Malgré un bon début de match, les Red Devils connaissaient une première période improductive avec peu de tentatives d'un côté comme de l'autre. Paul Pogba était sur toutes les actions positives et dans la deuxième moitié de première période décochait une volée sur un centre d'Ashley Young qui n'aboutissait pas.

Les Clarets étaient menaçants sur coups de pieds arrêtés, notamment avec la tête de James Tarkowski du point de penalty puis celle de Ben Mee, tentatives toutes deux infructueuses.

Romelu Lukaku était l'auteur de belles actions même s'il avait parfois dû jouer très en profondeur ; toutefois, Pope n'avait jamais été mis en difficulté pendant la première période. Ashley Young avait brillé en éliminant Johann Berg Guðmundsson et l'ancien Red Devil Phil Bardsley d'un grand pont, mais sa frappe frôlait le poteau.

Dans le temps additionnel, une belle combinaison de Martial et Pogba aboutissait sur une frappe d'Anthony, non cadrée, qui laissait présager une meilleure prestation mancunienne au retour de la pause. Et en effet, le point de José Mourinho entre les deux périodes avait eu l'effet escompté. 

Neuf minutes après le début de la seconde période, Lukaku, très persévérant, parvenait à reprendre le ballon aux hôtes en milieu de terrain et centrait pour Martial, qui trompait Nick Pope avec un tir millimétré rentrant sur la barre transversale, à la grande joie des fans.

Burnley ripostait immédiatement avec une frappe foudroyante de Guðmundsson sur coup franc, qui rebondissait elle aussi sur la barre transversale mais vers l'extérieur. Dans le stade, les fans des Clarets faisaient appel de chaque décision, allant jusqu'à réclamer une faute de main pour un ballon que Chris Smalling semblait avoir touché du torse ; les Red Devils savaient que le match serait difficile.

David De Gea déviait une tête de Mee, et une dangereuse frappe de Guðmundsson était déviée par Smalling. United avait des occasions d'ajouter un second but mais les tirs étaient souvent retardés par Lukaku, Pogba ou Jesse Lingard et les Clarets parvenaient à les bloquer.

Ashley Barnes et le remplaçant Sam Vokes décochaient des têtes non cadrée mais Pope s'était trouvé plus  sollicité en fin de période, et détournait de la main une tentative de Martial de marquer un second but. Pendant les 5 mn d'arrêts de jeu, une tentative de Vokes volait par-dessus la barre ; les Red Devils repartaient victorieux.

Juan Mata
Juan Mata félicite Anthony Martial pour son but à Burnley

LES ÉQUIPES

United : De Gea ; Valencia, Smalling, Jones, Young ; Matic, Pogba; Mata (Fellaini 72), Lingard (Rashford 80), Martial (Herrera 90), Lukaku.
Remplaçants non utilisés : Romero, Rojo, Shaw, McTominay.
Avertis : Pogba, Matic, Valencia.

Burnley : Pope ; Bardsley, Tarkowski, Mee, Taylor ; Guðmundsson, Cork, Hendrick (Vokes 82), Defour, Arfield (Nkoudou 81) ; Barnes (Wells 89). 
Remplaçants non utilisés : Lindegaard, Lowton, Westwood, Long.
Avertis : Mee, Bardsley, Defour.

Phil Jones

LA SUITE

United se rendra à Yeovil Town pour le quatrième tour de la FA Cup vendredi soir ; ce sera également l'anniversaire de Mourinho, ainsi que son 100e match en tant que manager des Red Devils.

José Mourinho