OLE

Ole : "Nous devons mieux commencer nos matchs"

Ole Gunnar Solskjaer exhorte son équipe de Manchester United à mieux démarrer les matchs et à s'assurer que nous obtenions le premier but.

United a été en grande forme sur la pelouse ce trimestre, mais a dû revenir de loin pour remporter tous les matchs de championnat à l'extérieur jusqu'à présent.
 
Le prochain rendez-vous des Reds est un déplacement à Bramall Lane pour affronter Sheffield United, en difficulté. Dans son interview exclusive avec le journaliste Mark Sullivan, Ole a évoqué la nécessité pour United de prendre le contrôle dès le début...
 
Comment se sont déroulés les préparatifs en vue de la visite de jeudi à Sheffield United ?
“Eh bien, nous avons eu une période de préparation plus longue que d'habitude pour ce match cette saison, donc je pense que les garçons ont apprécié les quelques jours d'entraînement supplémentaires.”


Comment se présente l'équipe ?
“Bien sûr, nous avons un programme très, très serré avec six matches en moins de 16 jours. Nous savons que nous ne pouvons pas prendre de risques s'il y a des problèmes. Nous attendons de vérifier certaines choses avec les joueurs avant de choisir l'équipe.”
Ole conf
Le patron reste pragmatique sur le jeu de son équipe et s'attend à faire changer les choses.
Que pensez-vous de Sheffield United et de la saison difficile qu'ils traversent ?
“Je pense qu'ils n'ont pas eu de chance. Il y a eu tellement de matches serrés et ils ont manqué quelques occasions - parfois, quand on est en bas du classement, ça arrive. Comme je l'ai dit tant de fois, c'est un sport où les marges sont faibles. Parfois, vous jouez un match et cela peut aller dans un sens ou dans l'autre, et si vous êtes dans le coup et que vous vous sentez bien, alors vous gagnez 1-0 ou 2-0. Je pense qu'ils n'ont pas eu de chance, mais ils me rappellent encore l'équipe que nous avons vue la saison dernière.”


Les gens parlent souvent du syndrome de la deuxième saison - est-ce une chose ?
“C'est beaucoup plus profond que ça. Bien sûr, cette saison et cette année, 2020, ont été difficiles pour nous tous. La façon dont vous réagissez à cela est différente, donc je ne peux pas vraiment mettre le doigt sur la raison pour laquelle Sheffield United est là où ils sont. Mais nous avons montré aux garçons ce que nous attendons d'eux.”


C'était un match très serré la saison dernière...
“Oui, ça a montré leurs qualités et ça a montré nos qualités quand nous les avons devancés pendant environ 15/20 minutes et que nous avons pris une avance de 3-2. Ensuite, ils ont montré leurs qualités et leur force mentale et sont revenus, bien que ce soit un but qui, je pense, aurait peut-être dû être refusé, avec les règles de la main en vigueur. C'était un match fantastique, et à la maison, contre eux, nous avons proposé des choses formidables et Anthony [Martial] a marqué un triplé.”
Lors du match à l'extérieur de la saison dernière, nous sommes revenus de loin et c'est quelque chose que nous avons dû faire lors des cinq matches à l'extérieur jusqu'à présent. Comment essayez-vous de remédier à cela ?
“Nous devons mieux commencer, bien sûr. Nous savons que nous devons tout faire pour marquer le premier but car, lorsque vous donnez aux équipes quelque chose à quoi s'accrocher, cela rend les choses beaucoup plus difficiles. Nous visons un départ rapide et, avec un peu de chance, cela nous donnera le premier but du match.”
 
Il ne reste que trois matchs avant Noël maintenant, mais c'est trois matchs en neuf jours...
“Oui, ça va être implacable. Bien sûr, cette année, avec COVID, il y a moins à faire pour les joueurs et je pense que nous pourrons nous remettre rapidement entre les matchs, alors j'espère que nous sommes prêts pour un calendrier serré.”


Enfin, la Premier League a perdu un entraîneur en la personne de Slaven Bilic - qu'en pensez-vous ?
“Eh bien, je suis un bon ami de Slaven et on est toujours triste quand quelqu'un perd son emploi. Ce n'est pas beau à voir. Son équipe a joué pour lui, vous l'avez vu l'autre soir quand ils ont obtenu un match nul avec [Manchester] City loin de chez eux, ce qui est un résultat fantastique. Cela montre à quel point les marges sont fines dans le football et je lui souhaite tout le succès possible. Et je suis sûr que quelqu'un l'accueillera quand il le voudra.”