click to go to homepage
José Mourinho

La réaction de Mourinho après Brighton

Pour José Mourinho, Manchester United a commis trop d'erreurs lors du match de dimanche contre Brighton & Hove Albion, perdu 3-2.

Des buts de Glenn Murray, Shane Duffy et Pascal Gross en première période ont offert les trois points aux hôtes à l'Amex Stadium. Romelu Lukaku et Paul Pogba ont réduit l'écart, mais n'ont pu empêcher les Red Devils d'enregistrer leur première défaite de la saison 2018/19 en Premier League.

Consultez ici la réaction du manager au micro de Sky Sports et de MUTV, et en conférence de presse...

À PROPOS D'ALEXIS SANCHEZ

“Je ne sais vraiment pas. Attendons le résultat des examens, mais je ne pense pas que ce soit grave. Il devrait être absent une ou deux semaines maximum.”

TROP D'ERREURS

“Nous avons commis trop d'erreurs et ils nous ont punis. On a payé cash chaque erreur et je pense que c'était trop dur de revenir après le troisième but. Les gars ont essayé en deuxième période, mais je pense que d'un point de vue mental, l'accumulation des erreurs et la sanction qui tombe à chaque fois avec un but, ça a donné confiance à une bonne équipe comme Brighton. Ils nous ont pris notre confiance. Parfois, vous faites des erreurs et il n'y a pas de punition derrière. Parfois, l'adversaire de profite pas des cadeaux que vous lui faites. Parfois, si. Et aujourd'hui, c'était presque trois sur trois. Ils ont donc été précis sur les cadeaux qu'on leur a faits et c'est pour ça que je pense qu'ils méritent cette victoire.”

Brighton 3-2 MU article

Résultat décevant pour les Red Devils qui essuient leur premier revers de la saison, contre les Seagulls.

DIFFICILE POUR LES JOUEURS

“C'est très difficile de gagner un match comme celui-ci. Mentalement, les joueurs ont des difficultés à faire face aux conséquences des erreurs et à rester dans le match pour se battre et obtenir un autre résultat. Ce n'était pas facile de tout recommencer en deuxième période et le deuxième but aurait pu nous relancer, mais il est arrivé trop tard. Je voulais qu'on mette du rythme pour revenir au moins à 3-3. Ça n'a pas été le cas, mais au moins, on a essayé même si le but n'est pas venu. Nous n'avons pas eu beaucoup d'occasions, mais Brighton s'est battu très fort. Psychologiquement, Brighton était une équipe positive et a toujours eu l'avantage.”


JE NE VEUX PAS CRITIQUER MES JOUEURS

“Quand je parle des prestations individuelles, et parfois quand je critique mes joueurs, vous [les journalistes] ne savez pas l'accepter. Les journalistes et les consultants me critiquent moi quand je fais ça, donc n'essayez pas de me pousser dans cette direction parce que ce n'est pas bien pour moi. Je serais heureux d'analyser les prestations de mes joueurs quand ils réalisent de très bonnes prestations. Je serais heureux de venir devant les caméras pour dire qu'untel ou untel a très bien joué. C'est génial pour moi. Quand je ne peux pas le faire, ne me demandez pas d'aller de l'autre côté, car je ne veux pas.”
NORMAL POUR BRIGHTON

“Je pense que c'est normal de voir une équipe avec d'autres ambitions élever son niveau de jeu et de motivation quand elle rencontre de grosses écuries, mais parfois cela peut être un sentiment assez faux. Je pense que la différence, c'est la joie de l'équipe, la confiance. D'un coup, ils se sont mis à gagner 2-0. Ça leur a donné confiance en plus d'enfoncer l'équipe qui perd.”


PERTE DE CONFIANCE

“Je ne m'attendais certainement pas à voir des erreurs grossières. On ne parle quand même pas de petites erreurs, on a vu de grosses erreurs et on s'est fait punir. Évidemment, quand vous perdez confiance, c'est normal d'avoir tendance à perdre le sens du plan de jeu. On est venus ici avec certaines intentions et d'un coup, on perdait 2-0. On marque et on se dit ”
allez, partons avec 2-1 à la pause et ce sera bon mentalement
“. Et puis on fait cette erreur et on encaisse le but du 3-1. À la mi-temps, vous êtes dans la situation où les joueurs sont démotivés alors que ceux de Brighton sont super contents. En deuxième période, un but peut tout changer, comme ce qu'on aurait pu prédire après notre premier but. Mais on marque trop tard et on n'a même pas eu l'occasion de tenter quelque chose. C'est assez bizarre d'ailleurs parce que, par exemple contre Leicester, le match s'est terminé par un corner contre nous et Schmeichel a eu 15 secondes pour parcourir le chemin entre sa surface et la nôtre pour apporter le surnombre et l'arbitre a attendu que Leicester ait cette occasion après la fin du temps additionnel. Aujourd'hui, nous n'avons pas eu de corner, mais c'était similaire. On pouvait avoir une dernière occasion et il [l'arbitre Kevin Friend] a sifflé la fin quand le ballon était dans les airs. Mais Brighton mérite la victoire. Bravo à Chris Hughton et à eux. Ils le méritent.”