United

Istanbul 2-1 United

Pas vraiment dans son match ce soir, Manchester United s'est incliné en Turquie, face à Istanbul, dans le cadre de la troisième journée de la Champions League. Une défaite (2-1) qui pourrait annuler l'avance prise par les joueurs d'Ole Gunnar Solskjaer dans ce groupe H. Le récit complet du match...

Avant le coup d’envoi, Manchester United — qui connaît actuellement des débuts difficiles en championnat — est en tête du groupe H de la Ligue des Champions 2020/21, avec 6 points.

Ce déplacement à Istanbul est donc l’occasion pour le club de relever la tête avec une victoire et ainsi continuer son sans faute dans la plus dure des compétitions européennes.

Mais le club stambouliote, tenant du titre de la Superlig, a été défait lors de ses deux premiers matchs. Au coup d'envoi, les hommes d'Okan Buruk ont donc pour volonté de ne pas se laisser distancer dans ce groupe. Et cela s'est vu tout au long du match...

PREMIÈRE PÉRIODE

En début de match, les deux équipes mettent calmement en place leurs formations sans trop se dévoiler. Il faudra attendre dix minutes de jeu pour vivre la première occasion de ce match...

Donny van de Beek récupère un ballon au centre du terrain et réussit à trouver Fernandes. Le milieu de terrain portugais oriente Rashford vers l’intérieur de la surface. L’attaquant anglais (auteur d’un triplé éclair la semaine dernière, contre Leipzig) contourne la défense à l’entrée de la surface et talonne pour van de Beek, venu aider. Le Néerlandais trouve Shaw sur son côté, qui tire instantanément. Sa frappe croisée fuit le cadre et ne peut être reprise par Rashford et Martial, pourtant bien lancés au second poteau.

Sur l’action qui suit, Visca se retrouve avec le ballon aux vingt mètres, le Bosnien trouve un angle de tir mais sa tentative passe au-dessus du cadre d’Henderson.

Deux minutes plus tard, Demba Ba prend tout le monde de court en filant derrière la défense mancunienne, mal positionnée. Et après une course de trente mètres, l’ex-pensionnaire de Premier League sème Matic et se retrouve en duel avec Henderson. Lucide, il ne tergiverse pas et termine bien le contre stambouliote (13’). 1-0 pour Istanbul.

Sur le quart d’heure suivant, Manchester United peine à retrouver sa vitesse d’exécution offensive et à contenir les assauts adverses, toujours bien menés par Visca...

Les cinq changements effectués par Ole Gunnar Solskjaer n'auront rien changé ce soir...

Mais, à la demi-heure de jeu, United se remet dans le match. Wan-Bissaka trouve Martial dans la surface. L’attaquant français arme directement mais sa frappe est contrée par la défense adverse.

Deux minutes plus tard, le match repart sur un rythme effréné et Istanbul repart à l’attaque. Cette fois-ci, c’est au tour d’Aleksic de s’essayer face à Henderson. Mais, sur cette tête, le jeune gardien formé au club enregistre son premier arrêt en Ligue des Champions.

Malheureusement, à la 40e minute, Basaksehir fait le break. Sur un centre rasant, Demba Ba laisse passer la balle à l’entrée de la surface. Visca se retrouve seul et tire directement (40’). 2-0 pour Istanbul.

À ce moment du match, les joueurs d’Ole Gunnar Solsjaer semblent perdus. Mais Shaw lance la révolte sur son côté. Le défenseur anglais dépose son vis-à-vis et adresse un délice de centre à destination de Martial, qui n’a plus qu’à placer sa tête (43’). 2-1 pour Istanbul.

DEUXIÈME PÉRIODE

Après la pause, Tuanzebe, loin de sa performance parisienne, est laissé au vestiaire. McTominay prend sa place.

Et le volume de jeu des Reds s’agrandit. Avec van de Beek et McTominay à la récupération (et donc Matic repositionné en défense centrale), le bloc mancunien est plus agressif, le tout en se tournant plus vers l’avant.

Mais lors des dix premières minutes de cette période, les joueurs d’Okan Buruk restent solides, changent bien le jeu et se montrent efficaces dans les petits espaces.

Et aucune des deux formations ne se révèle particulièrement dangereuse devant.

Il faudra attendre une faute adverse pour vivre la première grosse occasion de cette seconde période. Bruno Fernandes est touché par l’ex-Red Rafael aux abords de la surface et obtient alors la possibilité de se montrer décisif sur coup-franc. Mais sur sa tentative, Gunok se détend bien. Dommage !

À l’heure de jeu, Ole Gunnar Solskjaer sent bien que son équipe a du mal dans les trente derniers mètres et décide donc de faire deux changements supplémentaires. Cavani et Pogba rentrent. Mata et van de Beek sortent.

Pourtant, après ce double changement, peu d’occasions surviennent. À 15 minutes de la fin du temps réglementaire, le coach norvégien décide donc de faire ses deux derniers changements. Fosu-Mensah et Greenwood remplacent Wan-Bissaka et Rashford.

Mais United n’y arrive toujours pas et commence à subir. À la 81e minute, Gulbrandsen, tout juste entré en jeu pour Istanbul, se procure la première occasion turque de la période, en effaçant Matic de l’épaule, après un joli contrôle. Mais Matic revient bien et contre sa frappe.

Trois minutes plus tard, Gulbrandsen, encore lui, part en toute discrétion dans le dos de la défense centrale mancunienne. Mais c’était sans compter sur un excellent retour de Fosu-Mensah, visiblement bien échauffé.

Dans le temps additionnel, Manchester United donne tout pour arracher le match nul et empocher un point qui pourrait au moins permettre à United de conserver son avantage au classement du groupe...

Pour preuve, après un corner bien tiré par Shaw et beaucoup d’engagement dans la surface, le ballon semble se diriger tout droit vers la ligne de but mais Epureanu sauve son équipe de justesse sur la ligne. Sur le corner suivant, la défense stambouliote dégage mal le ballon et McTominay remise à destination de Martial… Mais l’attaquant français est trop court.

Le match se terminera par une défaite mancunienne, quelques secondes plus tard.

Malgré la mauvaise opération du soir, Manchester United reste pour l’instant en tête d’un groupe H complètement redessiné, en attendant le résultat de Leipzig-PSG, actuellement en cours.

LE MATCH EN BREF

Istanbul Basaksehir : Gunok ; Rafael, Epureanu, Skrtel, Bolingoli ; Visca (c), Ozcan (remplacé par Topal à la 87’), Kahveci (remplacé par Ponck à la 90’), Turuc ; Ba (remplacé par Gulbrandsen, à la 80’), Aleksic.

Avertis : Skrtel.

Buts : Ba (13’), Visca (40’).

United : Henderson ; Wan-Bissaka (remplacé par Fosu-Mensah à la 76’), Tuanzebe (remplacé par McTominay à la 46’), Maguire (c), Shaw ; Matic, van de Beek (remplacé par Pogba à la 61’) ; Mata (remplacé par Cavani à la 61’), Fernandes, Rashford (remplacé par Greenwood à la 76’) ; Martial.

Avertis : Tuanzebe.

But : Martial (43’).