click to go to homepage
Harry Kane face à Paul Pogba et Antonio Valencia

United 0-3 Tottenham

Manchester United subit un deuxième revers de rang, trois buts encaissés en seconde période annihilant un premier acte pourtant prometteur.

United a largement dominé la première période, mais Tottenham a inscrit deux buts en deux minutes par Harry Kane et Lucas Moura peu après le retour des vestiaires. Les Red Devils ont accusé le coup et Moura en a profité pour marquer son second but de la soirée à six minutes du terme d’un match à oublier pour United.

MU démarrait la rencontre pied au plancher pour faire passer un message une semaine après la piteuse défaite 3-2 concédée à Brighton. L’état d’esprit semblait cette fois au rendez-vous, les Red Devils se montrant tranchants, vifs, déterminés et confiants.

Les Spurs se présentaient à Old Trafford armés de deux victoires, à Newcastle et contre Fulham. Les hommes de Mauricio Pochettino semblaient pourtant nettement plus craintifs que les Red Devils. Les Spurs étaient en effet nerveux et inhibés, au contraire d’une équipe de United ambitieuse et percutante.

La défense à trois instaurée par José Mourinho offrait plus d’allant offensif à l’entrejeu à cinq éléments. Et United ne s’en privait pas. Si Nemanja Matić et Paul Pogba restaient en place, Fred n’hésitait pas à se porter à l’avant.

Fred contre Tottenham
Fred a failli ouvrir le score dès la 11e seconde

Le Brésilien s’infiltrait dans la surface des Spurs dès la 11e seconde, mais son pied droit le trahissait. Dommage, l’entame de match n’était pas loin d’être parfaite. Une deuxième occasion – encore plus nette – suivait, les Red Devils ne laissant aucun répit aux Spurs.

Le latéral gauche Danny Rose, peu à son avantage en ce début de partie, tentait une passe trop molle vers son gardien Hugo Lloris. L’attaquant belge Romelu Lukaku s’emparait du ballon avant le portier des champions du Monde français, mais il croisait trop son tir.

Le début de match était engagé, à l’image des trois cartons distribués par l’arbitre Craig Pawson à Lucas Moura, Ander Herrera et Harry Kane pour des interventions trop musclées.

United dominait et Lukaku se procurait deux nouvelles occasions, tandis que Paul Pogba tentait sa chance en vain. Puis les Spurs sortaient enfin de leur torpeur.

Ils se montraient dangereux par l’intermédiaire de Dele Alli, qui chipait le ballon à Matić et filait au but avant d’être repris par un magnifique retour de Chris Smalling.

À la 40e minute, Christian Eriksen décochait une frappe qui forçait David De Gea à effectuer son unique parade de la première période, copieusement dominée par les Mancuniens.

United reprenait avec une intensité toujours aussi vive, Pogba envoyant un tir lointain tout près du poteau. Mais MU finissait par payer toutes ses occasions gâchées. La défense rouge, si solide jusque-là, était prise en défaut deux fois coup sur coup.

Paul Pogba en action
Pogba cerné par les Spurs

Alors que les Londoniens n’avaient gagné aucun de leurs quatre derniers matches à Old Trafford ni même inscrit le moindre but, Kane les plaçait en tête à la 50e minute. Presque invisible depuis le début de la rencontre, le capitaine de la sélection anglaise surgissait devant Jones sur corner pour smasher sa tête hors de portée de De Gea.

United était encore sous le choc de l’ouverture du score quand Eriksen s’échappait et servait en retrait Moura, qui doublait la mise pour les Spurs, laissant les Red Devils KO debout.

José Mourinho décidait dans la foulée d’abandonner sa défense à trois et faisait entrer Alexis à la place d’Herrera. Il était contraint d’opérer un autre remplacement en voyant Jones quitter les siens, blessé, à la 57e minute, et lançait Victor Lindelöf. Puis Marouane Fellaini suppléait Matić dès l’heure de jeu.

Lucas buteur
Lucas Moura fête le but du 2-0

La défense de United continuait pourtant à se désagréger. Même le remplaçant Lindelöf commettait une grossière erreur qui mettait De Gea en difficulté à la 65e minute. Alli tourmentait le Suédois, mais De Gea venait au secours de son défenseur en arrêtant la tentative du milieu anglais.

La vivacité d’Alexis et la présence physique de Fellaini ne suffisaient pas à relancer une formation de United totalement délitée.

Les failles de la défense étaient à nouveau exploitées à la 84e minute lorsque Moura se défaisait facilement de Lindelöf avant d’ajuster De Gea pour inscrire le troisième but des Spurs.

Malgré cette cruelle défaite, Mourinho n'oubliait pas les supporters d'Old Trafford, qu'il applaudissait longuement au coup de sifflet final pour leur soutien.

José applaudit
José Mourinho a applaudi les supporters de United

LES ÉQUIPES

United : De Gea, Valencia, Smalling, Jones (Lindelöf 57e), Shaw, Matić (Fellaini 60e), Fred, Pogba, Herrera (Alexis 55e), Lingard, Lukaku.


Non utilisés :
Grant, Young, Rashford, McTominay.

Avertis : Herrera, Valencia

 

Spurs: Lloris, Trippier (Aurier 76e), Alderweireld, Vertonghen, Rose (Davies 81e), Dier, Dembele, Eriksen, Alli, Moura, Kane (Winks 89e).

Non utilisés : Vorm, Sanchez, Lamela, Llorente.

Avertis : Moura, Kane, Rose.

Arbitre : Craig Pawson.

Mots-clés liés