MU

MU 4-1 Bournemouth

Ole Gunnar Solskjaer s'offre un nouveau succès à domicile pour conclure 2018 en fanfare.

L'impact de Solskjaer est bel et bien réel, donc. Comme contre Cardiff, Man U a ouvert le score dès le début du match contre Bournemouth. Rashford, qui avait marqué le premier but à Cardiff, s'est cette fois mué en passeur décisif.

Le Mancunien joue plutôt en attaquant de pointe mais il a su servir Paul Pogba à la cinquième minute. Grâce à un ingénieux geste technique, il a mystifié Nathan Ake et Diego Rico devant la Stretford End pour offrir au Français le premier but du match.

Old Trafford s'est alors fait plaisir en ressortant tous les chants à la gloire de Solskjaer, à l'époque où United dominait l'Europe.

Bournemouth a beau avoir essuyé une cuisante défaite 5-0 contre les Spurs à Wembley lors du Boxing Day, ils semblaient déterminés à se reprendre et ont su apporter le danger en contre. Ils auraient pu égaliser à la 26e minute mais De Gea s'est employé pour sortir une tête d'Ake.

MU
Paul Pogba a ouvert la marque contre Bournemouth

Mais United était décidé à aller de l'avant et ils furent encore récompensés par un deuxième but de Pogba à la 33e minute, cette fois sur une forte tête à la réception d'un centre flottant d'Herrera.

Grâce à son impact, Rashford a fait très mal à Bournemouth. Il n'a pas cessé de prendre Eddie Howe à revers. Il s'est d'ailleurs offert un but à la 45e minute. L'attaquant s'est étiré pour reprendre un bon centre de Martial au second poteau. 3-0.

Seule ombre au tableau pour Solskjaer : il lui reste à gagner sans encaisser de but. En effet, United finissait à peine de fêter son troisième but qu'Ake, dont la première tentative avait été repoussée par De Gea, vint fusiller l'Espagnol de près.

C'était la mi-temps, et le public était ravi.

Les Red Devils étaient en feu après la pause, notamment Pogba, rayonnant au milieu.

Le Français a eu une grosse influence sur le jeu. À la 65e minute, c'est lui qui a relayé une action lancée par Matic pour servir Rashford, repris par Begovic au dernier moment alors qu'il tentait de dribbler le gardien.

Peu de temps après, Solskjaer a fait son premier changement. Rashford est sorti sur une standing ovation, remplacé par Lukaku.

Changement payant, puisque deux minutes après, le Belge a marqué le dernier but de la rencontre. Sur une passe de Pogba, encore génial, il a marqué le quatrième but des siens.

Pogba aurait pu s'offrir un triplé après le but de Lukaku, sur une frappe qui est venue toucher le poteau adverse.

MU
Lukaku a conclu le festival

United semblait se diriger vers une fin de match tranquille et festive, jusqu'à ce qu'Eric Bailly ne se fasse expulser à la 79e minute après avoir fauché Ryan Fraser.

Solskjaer était sur le point de faire rentrer Marouane Fellaini mais décida finalement de remplacer Martial par Phil Jones.

Au bout du compte, la soirée fut quand même magnifique, et les Mancuniens pourront savourer le passage à 2019 comme il se doit.

FEUILLE DE MATCH

United : De Gea; Young (c), Lindelof, Bailly, Shaw; Matic, Herrera (Pereira 76e), Pogba; Lingard, Martial (Jones 79e); Rashford (Lukaku 70e).

Buts : Pogba 5e, 33e, Rashford 45e, Lukaku 72e

Avertissements : Young 37e,

Expulsion : Bailly 79e

Remplaçants non utilisés : Romero, Jones, Fellaini, Lukaku, Mata, Darmian.

Bournemouth : Begovic; Ibe, Cook, Ake (Mings 86e), Daniels, Rico; Brooks (Mousset 68e), Junior Stanislas, Surman; Wilson (Fraser 68e), King.

Buts : Aké 45e

Remplaçants non utilisés : Boruc, Defoe, Lerma, Simpson, Mings.