Mason Greenwood..

Manchester United 1-2 Sheffield United

Manchester United s’est incliné 1-2 à domicile, face à une équipe de Sheffield United, solide défensivement, qui a su tirer profit des erreurs de la défense des Reds pour s’imposer à Old Trafford.

Fort de leur série de matchs sans défaite, les hommes d’Ole Gunnar Solskjaer savent que ce match est important pour récupérer trois précieux points qui leur permettront de se rapprocher du titre.

Pourtant, ce sont les Blades qui, contre toute attente, parviennent à faire pencher la balance en leur faveur au cours d’un match difficile, dans lequel ils ont su faire preuve de réalisme. Le récit du match…

Pogba
Une nuit à oublier à Old Trafford.

PREMIÈRE PÉRIODE – LA SURPRISE FACE AUX BLADES

Tout semble pourtant bien commencer pour Manchester United qui fait un bon début de match en faisant circuler le ballon pour tenter de mettre du rythme et construire le jeu vers l’avant.

La mainmise des Reds sur la possession du ballon, couplée par des récupérations hautes et rapides, laissent présager une domination du match, à l’image de cette première occasion de Rashford à la 12e minute, servi par Wan-Bissaka sur un centre ras-de-terre, qui parvient à tirer à l’entrée de la surface mais la ballon passe à quelques centimètres du but.

Sheffield United peine à toucher le ballon et enchainer les passes, pourtant quelques minutes plus tard, les hommes de Chris Wilder offrent un premier avertissement à la défense de United en parvenant à trouver Sharp dans la profondeur qui a tout l’espace qu’il lui faut pour armer sa frappe. Son tir est finalement repoussé par De Gea qui permet aux Reds d’échapper au but.

Malgré plusieurs tentatives de United pour créer du danger dans la surface de Sheffield United, les Blades en place défensivement, arrivent à contenir les phases offensives des hommes de Solskjaer en couvrant les côtés et en coupant les combinaisons fragiles des attaquants mancuniens.

C’est finalement à la 23e minute, sur un corner en faveur des Blades, que Bryan gagne son duel aérien et parvient à ouvrir le score d’une tête puissante et bien placée. 1-0 pour l’équipe de la lanterne rouge.

Sonné par le but, les hommes de Solskjaer intensifient leur course et leurs efforts mais ne parviennent pas à concrétiser dans les derniers mètres pour véritablement effrayer le gardien adverse.

C’est alors qu’à la 30ème minute, Anthony Martial parvient à pousser le ballon dans les buts sur corner, toutefois, l'arbitre Peter Bankes en décide autrement et refuse le but en raison d’une faute de Maguire sur le gardien des Blades, Ramsdale. Désillusion avant la mi-temps pour l’attaquant français.

Harry Maguire...
Maguire redonne l'espoir à United en marquant de la tête.

DEUXIÈME PÉRIODE – LES REDS ÉMOUSSÉS PAR LES BLADES

Menés au score, United semble revenir à l’assaut, à l’image de cette astucieuse passe de Fernandes sur Greenwood qui parvient à utiliser le petit couloir pour s’infiltrer dans la surface adverse à la 49e minute. Malheureusement, ce dernier manque sa frappe qui passe à côté du poteau.

Sheffield United continue d’être menaçant même sans le ballon. Ambitieux, David McGoldrick décoche nonchalamment une frappe de l'extérieur du pied qui passe à côté du poteau à la 56e minute.

Peu de temps après, les Reds obtiennent deux occasions de coup franc à la suite, mais la tentative de Rashford est sauvée et celle de Fernandes s'écrase sur le mur pour finalement sortir en corner. Sur ce dernier coup de pied arrêté, Alex Telles adresse un centre rapide et tendu pour Maguire qui n'a même pas besoin de s'élancer pour marquer de la tête contre son ancien club et permettre à United de revenir au score.

Malheureusement, l'exemple du capitaine et l’entrée d'Edinson Cavani n'ont pas réussi à enflammer United et, dix minutes plus tard, les Blades reprenaient l'avantage.

Dispersés et manquant de vigilance, les Reds ont permis aux Blades de progresser sur le terrain et de maintenir la pression jusqu’à ce que Burke, profitant d'un espace dans la surface, offre à son équipe le but de la victoire sur un tir dévié par Tuanzebe.

Malgré l’intensité du jeu et la multiplication des efforts offensifs exercés par les hommes de Solskjaer en fin de match, Ramsdale et les Blades tiennent bon. Au coup de sifflet final, c’est la délivrance pour les hommes de Wilder mais le début d’une longue soirée pour les joueurs de Manchester United.

DÉTAILS DU MATCH

United : De Gea, Wan-Bissaka, Tuanzebe (van de Beek 82), Maguire, Telles (Shaw 82), Matic, Pogba, Greenwood (Cavani 66), Fernandes, Rashford, Martial.

Remplaçants non utilisés : Henderson, Lindelof, Fred, James, Mata, McTominay.

Buts : Maguire 64.

Cartons : Tuanzebe.

Sheffield United : Ramsdale, Basham, Jagielka, Ampadu, Baldock, Lundstram, Norwood, Fleck, Bryan (Bogle 53), McGoldrick (Brewster 79), Sharp (Burke 70).

Remplaçants non utilisés : Foderingham, Lowe, Mousset.

Buts : Bryan 23, Burke 74.

Cartons : Lundstram.

Mots-clés liés