Manchester United et Bournemouth en discussion après la faute sur Martial.

Les points essentiels du match

Le parcours victorieux de Manchester United à l'extérieur s'est terminé samedi après-midi à Bournemouth, avec un match qui a donné lieu à un certain nombre de sujets - comme nous le verrons plus loin.

Les mêmes dispositions qu'à Carrow Road

En milieu de semaine, le match nul de la Coupe Carabao à Chelsea a offert à Ole, l'occasion habituelle de promouvoir un jeune joueur, Brandon Williams, et d'offrir un match à Sergio Romero, mais le sélectionneur a choisi de donner un XI inchangé contre Bournemouth après sa victoire 3-1 sur Norwich City dimanche dernier. Les remplaçants étaient également les sept mêmes hommes qui occupaient le banc à Carrow Road.

Réclamation après une faute sur Martial

Les Reds se sont vu accorder trois tirs au but au cours des deux derniers matches, à Norwich (pris par Anthony Martial et Marcus Rashford, sauvés par Tim Krul) et à Chelsea (marqué par Rashford), mais il n'y avait pas autant de joie sur la côte sud lorsque Martial a perdu un défi du Colombien Jefferson Lerma. L'arbitre du Lancashire, Chris Kavanagh, a refusé d'accorder un penalty et l'officiel en charge du VAR, Mike Dean, n'est pas intervenu non plus. Au lieu de cela, deux joueurs - Lerma et Fred de United - ont été réprimandé.

Anthony Martial s'effondre dans la surface.
Anthony Martial s'est fait accroché dans la surface.
Pendant ce temps, deux experts du MUTV ont offert des points de vue différents sur l'incident. Ben Thornley a dit :
“Je suis désolé, mais pour moi, c'était un penalty. Je n'ai pas vu la différence entre ce que nous avons vu cet après-midi et ce que nous avons vu à Norwich la semaine dernière. Lerma n'a jamais touché le ballon, il a certainement enroulé sa jambe autour de Martial car il était probablement sur le point de tirer. Il n'a pas vérifié la VAR - pourquoi pas ?”
Sammy McIlroy a riposté :
“Il y a eu un peu de contact, mais pour moi, ce n'était pas suffisant pour que ce soit un penalty. Je pense que la façon dont Martial est tombé, a pu faire croire à l'arbitre qu'il jouait pour ça.”
L'histoire de deux tacles

Steve Cook, capitaine de longue date de Bournemouth, a lancé deux défis à Marcus Rashford aux extrémités opposées. Peu de temps après la pause, Cook a été sanctionné d'un carton jaune plutôt que d'un carton rouge ; Cook était donc toujours sur le terrain lorsque notre numéro 10 a tenté à la 85ème minute mais il a réussi à glisser le ballon et à l'expédier avec brio vers l'extérieur pour un corner.

Le Roi de Norvège

Le héros de Bournemouth, Josh King, est un joueur qu'Ole Gunnar Solskjaer ne connaît que trop bien, ayant entraîné notre diplômé de l'Académie dans l'équipe réserve de United et l'ayant vu jouer à plusieurs reprises pour leur Norvège natale. C'était probablement la première fois que notre sélectionneur se trouvait directement dans la ligne de mire de l'attaquant d'Oslo, bien que les Reds aient encaissé deux buts de King dans le passé : un penalty égalisateur à Old Trafford en mars 2017 et un autre vainqueur lorsque notre visite au Dorset en décembre 2015 s'est terminée par une défaite 2-1.
 
Joshua King marque
Joshua King marque face à De Gea.
Des coquelicots portés avec fierté

Comme il s'agissait du match à domicile de Bournemouth le plus proche du jour du Souvenir, les deux équipes avaient les symboles du coquelicot sur leur maillot. Une minute de silence a été observée avant le coup d'envoi, des couronnes ont été déposées et un soldat a joué The Last Post avec son clairon. C'est au tour d'Old Trafford de rendre hommage aux hommes et aux femmes perdus à la guerre, dimanche prochain, lorsqu'un autre club de la côte sud, Brighton et Hove Albion, sera l'hôte de United.
Manchester United.
Une minute de silence par notre joueur.
Brandon contre Brighton ?

Le cinquième carton jaune d'Ashley Young de la saison pour une faute sur l'ailier droit de Bournemouth Harry Wilson, signifie que le capitaine sera suspendu pour notre prochain match - à domicile contre Brighton en Premier League. Brandon Williams pourrait ainsi se voir offrir une nouvelle chance de jouer à l'arrière gauche, tout comme la rencontre de jeudi soir en Europa League contre le Partizan Belgrade à Old Trafford.

Recommandé: