Ole Gunnar Solskjaer

Quelques news avant la réception de Brighton

Le manager de Manchester United Ole Gunnar Solskjaer a fourni quelques informations aux journalistes, hier après-midi, à l'approche d'United-Brighton, au sujet de la forme de son effectif, au retour de la trêve internationale.

Les Red Devils reviennent à l'action, dimanche, à 20h30, à Old Trafford, contre Brighton & Hove Albion, à l'occasion de la 30e journée de Premier League.

Avec de nombreux joueurs de retour de la trêve internationale, Ole a notifié la presse à propos d'incertitudes concernant certains de ses joueurs...

Mais, bonne nouvelle, puisqu'il n'a pas fait partie du groupe anglais durant la trêve, Marcus Rashford s'est remis de sa blessure et devrait bel et bien jouer dimanche.

Mason Greenwood, lui aussi retiré du groupe de Gareth Southgate pour des raisons médicale, est quasiment de retour à 100%.

Mais, Anthony Martial, auteur d'un bon match contre le Kazakhstan, s'est blessé au genou lors de ce même match et ne devrait donc pas faire partie du groupe.

Lindelof également est incertain, il ne figurait d'ailleurs même pas dans la liste de match de sa sélection pour le dernier match de la trêve.

Au sujet de Marcus et Mason, Ole a dit : “Ils devront encore réussir la session d'entraînement de samedi. Ils sont tous deux revenus ce vendredi matin. Et j'espère qu'il n'y aura aucun problème. S'ils réussissent la session de demain, ils seront alors disponibles.”

Au sujet de Martial et de Lindelof, Ole s'est également exprimé : “Aucun d'entre eux n'a participé à l'entraînement ce matin. On attend toujours la confirmation finale de leurs situations.”

Le coach norvégien a aussi parlé de la situation de nos gardiens, qui peuvent tous deux prétendre à une place de numéro un...

“Vous savez, j'ai le choix avec deux gardiens de but de très haut niveau, c'est un plaisir d'avoir les deux ici. On a encore plus de neuf matchs à jouer, pour sûr, et on veut aller jusqu'au bout en Europa League. Donc, je suis sûr que vous verrez les deux jouer dans les cages pour nous.