UTD

Forlan revient sur les fameux quiz de United

mardi 01 février 2022 23:52

L'équipe de Manchester United entraînée par Sir Alex Ferguson était réputée pour sa compétitivité sur le terrain. Mais également pour ses intense soirées quiz, comme nous l'a révélé Diego Forlan.

L'Uruguayen s'est récemment joint à nous pour une interview exclusive, afin de célébrer le 20e anniversaire de son transfert au club.

Au cours de cet entretien, Forlan s'est souvenu avec émotion de la culture du vestiaire mancunien, louant l'humour pince-sans-rire de Paul Scholes et Ryan Giggs et notant les coups de gueule de Roy Keane et Gary Neville.

Mais Diego nous a également confié que les choses devenaient réellement sérieuses lorsque le quiz habituel entre le personnel et les joueurs était organisé, comme c'était souvent le cas lors des voyages en Europe.

"Je me souviens aussi d'une chose qui était géniale : lors de chaque match à l'extérieur en Ligue des Champions, je ne sais pas s'ils le font encore, il y avait toujours un quiz."

"C'était les joueurs contre tout le personnel. Le manager et tous les autres étaient de l'autre côté de la pièce. C'était la guerre ! On pouvait tout dire là-bas !"

"C'était vraiment, vraiment drôle."

Si l'on lit entre les lignes, il semble que de nombreux joueurs étrangers aient été des spectateurs médusés pendant une grande partie de ces événements.
 
Mais Forlan s'est aussi rappelé tous les regards qui se tournaient vers lui, lorsque des questions plus internationales étaient abordées.
 
À chaque fois qu'il y avait une question de culture générale et que c'était plus international, tout le monde disait : 'Ok Diego, tu dois répondre !'"
 
"Certaines des réponses, je les connaissais mais d'autres, non ! Mais [généralement] c'était à propos du Royaume-Uni, de l'Angleterre, de n'importe quoi. Giggsy, Roy Keane, Gary - ils répondaient tous. Nicky Butt aussi."
 
"Quand c'était mondial, ils étaient genre : 'Ok, tu dois le faire !'"

Le meilleur joueur de la Coupe du Monde 2010 - qui a marqué 17 fois pour United en 98 matchs - ne s'est pas fait d'illusions sur l'éthique de la victoire pendant ces joutes verbales lors desquelles le manager et ses joueurs ne se faisaient pas de quartier. 

"Qui a gagné ? Je ne sais pas. Souvent, nous avons gagné, souvent, ils ont gagné. C'était un combat !", a-t-il dit en riant. "Mais le manager... il ne voulait pas perdre, vous savez. Les joueurs, encore moins."
 
"Alors imaginez tous les mots qui partaient dans cette bataille !"

"Lors des séances d'entraînement, parfois Ole jouait avec Keano et peut-être que je jouais de l'autre côté ou avec eux. Quand nous perdions, Keano nous attaquait tous les deux et disait que c'était notre faute. C'était toujours de notre faute !"
 
"Cela a continué dans le vestiaire. Je me souviens d'Ole disant : 'Ok, Keano, le match est terminé. On a perdu, ok. C'est de ma faute ? Ok. Mais ne me crie plus dessus !'"