Scotty McTo

United 1-0 West Ham

Manchester United s'est imposé à la maison ce soir, en FA Cup, face à West Ham. sur un score de 1 à 0. Les Red Devils sont donc qualifiés pour les quarts de finale de la compétition. Le récit du match...

1983, 1985 et 2016… Lors de ces trois années-là, Manchester United réussit à se défaire de West Ham en FA Cup et, à la fin de chacune de ces éditions, les Red Devils finissent par soulever la coupe. Alors, pourquoi ne pas espérer la même chose pour 2020 ?

Quoi qu’il en soit, avant de penser à tout cela, les joueurs d’Ole Gunnar Solskjaer devront d’abord disposer des hommes emmenés par David Moyes, en cette froide soirée de février 2021, sous la neige d’Old Trafford…

Pour ce faire, les Red Devils décident donc de mettre le pied sur le ballon d’entrée de match, comme à leur habitude. Et les Hammers, comme à leur habitude aussi, arborent ce soir une stratégie clairement axée sur la défense et le jeu en contre-attaque.

Il faudra attendre la 12e minute pour observer la première occasion de ce match… Martial, alerté subtilement dans la surface, frappe directement en angle fermé mais la tentative de l’attaquant français est bien détournée par le pied d’Angelo Ogbonna, qui s’est littéralement sacrifié pour son équipe, puisque, quatre minutes plus tard, l’Italo-Nigérian, touché sur l’intervention, finira par céder sa place au défenseur français Issa Diop.

À la 27e minute, sur un corner bien tiré par Telles, Lindelof réussit à caler une tête au niveau du point de penalty, mais sa tentative est repoussée du bout des doigts par Fabianski et termine sur le poteau gauche du gardien polonais.

Toujours 0-0 à la pause.

À la 53e, Rashford enchaîne un contrôle et une frappe du plat du pied droit, mais Fabianski, bien sorti, détourne la tentative du numéro 10 mancunien.

Et, d’un coup, les Hammers se mettent à presser haut et commencent petit à petit à endormir les Red Devils…

À la 71e minute, Aaron Wan-Bissaka croit dégager son camp mais la balle semble retomber en direction de la lucarne droite de Dean Henderson. Le portier anglais de Manchester United ne prend pas de risque sur ce coup et repousse le ballon en corner.

Deux minutes plus tard, Ole Gunnar Solskjaer décide de procéder à ses deux premiers changements du match. McTominay prend la place de Matic, et Bruno Fernandes prend celle de Donny van de Beek.

Deux entrées qui font du bien à Manchester United dans le jeu. Mais, dans le dernier geste, les Reds continuent de voir leurs tentatives déviées par une défense londonienne au diapason d’un Craig Dawson au contre sur tous les ballons.

Solskjaer décide donc de sortir le jeune Greenwood pour faire entrer en jeu l’expérimenté Cavani pour les dernières minutes de cette terne seconde période.

Mais rien n’y fait, le score reste nul et vierge à la fin du temps réglementaire. Mais comme il n’y a pas de replay cette année en FA Cup, coronavirus oblige, les deux formations devront donc se départager lors des prolongations.

Ole Gunnar Solskjaer décide d’effectuer ses deux derniers changements avant les 2x15 minutes supplémentaires. Shaw prend la place de Wan-Bissaka, et Williams remplace Alex Telles.

À la 98e minute de jeu, sur un contre mancunien et après un ballon mal repoussé par deux fois par la défense des Hammers, Rashford est le premier à la retombée dans la surface londonienne et décale, d’une subtile aile de pigeon, Scott McTominay, lancé à pleine vitesse. L’international écossais n’hésite pas et frappe directement, en force et à ras-de-terre. Fabianski est enfin battu. 1-0 pour United.

Après le but, les joueurs de la capitale tente de pousser pour égaliser mais le score ne changera pas non plus en deuxième période de prolongations.

United s’impose à la maison contre West Ham, sur la plus petite des marges et valide son ticket pour les quarts de finale de la compétition.

Mots-clés liés