Vidéo
Bill Foulkes

But du Jour : Le destin de Foulkes

Date: 15 Mai 1968, Santiago Bernabéu, Ligue des Champions

Contexte: 10 ans après Munich, Matt Busby et United cherchent à se qualifier en finale de Ligue des Champions, mais leurs espoirs de qualification vont se heurter aux géants du Real Madrid. Les Espagnols, emmenés par 125 000 supporters à domicile, avaient une avance de 3-2 à la mi-temps, David Sadler égalise à 15 minutes de la fin.

 

Le But: Alors que le temps presse, Bill Foulkes, 36 ans, s'est retrouvé à errer sur le terrain alors que United construisait une attaque. Alors que le banc criait à Foulkes de revenir, il a ignoré ces cris et a continué d'avancer alors qu'une rentrée de touche de Paddy Crerand trouvait George Best en train de sprinter sur l'aile droite. Best dribble l'arrière gauche et envoie la balle dans la surface, directement vers l'arrière central vétéran, qui la propulse calmement dans l'angle du filet.

La suite: Les Reds tiennent la pression pendant les 12 dernières minutes et ses qualifient pour la finale qui aura lieu à Wembley 2 semaines plus tard, où nous battrons Benfica et deviendront la première équipe anglaise à soulever la Ligue des Champions. Pour les survivants du crash de Munich Busby, Foulkes et Bobby Charlton, c'était un moment marquant et plein d'émotions.

Réaction: Bill Foulkes marqua seulement 9 buts en 688 matchs, 17 ans de carrière avec United, mais aucun de ses buts n'a été aussi bon que ce dernier - comme l'a dit son coéquipier Best : “Il ne l'a pas collée à moitié !” L'attaquant Sadler se souvient: “Nobby Stiles criait sur Bill en lui disant de revenir à l'arrière. En temps normal, il l'aurait écouté mais pas ce soir. C'était son destin. Pour Billy Foulkes, arrivé sur le ballon en retrait de Bestie et envoyé le ballon dans le coin - un but dont Jimmy Greaves, Charlton ou Alfredo di Stefano auraient été fiers - était incroyable pour mettre des mots.”

 

Recommandé: