.

United 0-1 Arsenal

Manchester United s’est incliné 0-1 à domicile contre une équipe d’Arsenal qui est finalement parvenue à remporter la victoire à Old Trafford, quatorze ans après leur dernier succès. Le récit du match…

Il est 17h30, lorsque l’arbitre donne le coup d’envoi de ce match qui commence par un temps pluvieux. Bousculées dans le championnat, les deux équipes connaissent les enjeux d’une telle rencontre qui, au-delà de la rivalité historique existante, permettrait surtout de remporter des précieux points.

En 90 minutes, United est passé tout près de marquer grâce à des occasions de Mason Greenwood et Harry Maguire, et un centre dévié de Donny van de Beek en fin de match, mais les Gunners ont tenu bon et ce résultat signifie que les Reds attendent toujours une victoire à domicile pour cette saison de Premier League. 

Un match fermé entre les deux équipes.

PREMIÈRE PÉRIODE : LES GUNNERS SE MONTRENT PLUS AUDACIEUX.

Un début de match difficile pour les hommes de Solskjaer qui peinent à trouver leur rythme. Alors qu’Arsenal, plus présent dans les impacts, parvient à poser le jeu et faire circuler le ballon, les Mancuniens semblent avoir du mal à trouver les espaces et s’appliquer dans les relances. 

Efficaces dans leur pressing, les joueurs de Mikel Arteta s’offrent des récupérations rapides au milieu de terrain qui favorisent les actions dangereuses et les coups de pieds arrêtés près de la surface de Manchester United. 

La première grosse occasion d’Arsenal vient du côté droit, avec Bellerin, à la 14
e minute, qui, sur un centre fort tiré à ras de terre, parvient presque à trouver Aubameyang au second poteau, légèrement en retard.

Alors que les Gunners enchainent plusieurs centres intéressants, les Reds s’activent enfin dans le jeu à l’image de cette magnifique passe de Rashford dans la profondeur, à la 21e minute, qui trouve Greenwood à l’entrée de la surface. Ce dernier tente une frappe croisée, repoussée par le gardien d’Arsenal. Première occasion pour Manchester United.

Arsenal s’offre par la suite trois grandes occasions peu de temps avant la pause. Tout d'abord, Aubameyang sert Alexandre Lacazette, mais celui-ci manque totalement son coup de pied aux six mètres grâce à Victor Lindelof, qui réussit une touche vitale sur le ballon.

Les Reds ont ensuite été dépossédés près de leur surface, ce qui a permis à Willian d'échanger des passes avec Aubameyang avant de frôler la barre transversale de David De Gea d'une belle frappe, à la 39e minute. Juste après, Bukayo Saka ne passe pas loin d'inscrire le premier but du match, mais il reprend mal de la tête un centre de Bellerin, heureusement.

Entré en jeu à la 75e minute, van de Beek est passé près de l'égalisation.

DEUXIÈME PÉRIODE : LES GUNNERS SONT AU RENDEZ-VOUS 

Après une première période plutôt prudente, les Reds semblent mieux entamer cette seconde période en pressant plus haut et en prenant plus d’initiatives offensives, notamment avec deux frappes contrées et deux corners obtenus dès les premières minutes. 

Malgré cela, ce sont les Gunners qui se montrent les plus dangereux : à la 52e minute, Lacazette prend possession du ballon et sert Aubameyang, qui rate de peu sa frappe enroulée.

Trois minutes plus tard, United passe tout près de la victoire, par l'intermédiaire de Maguire qui, sur un coup franc de Luke Shaw, voit sa tête passer à quelques centimètres du second poteau.

Le match se renferme peu à peu jusqu'au moment où Arsenal prend l'avantage à la 69e minute sur un penalty provoqué maladroitement par Pogba sur Bellerin. Aubameyang convertit le penalty en bonne et due forme, envoyant De Gea dans la mauvaise direction.

Edinson Cavani et van de Beek entrent en jeu à la 75e minute et United entame alors son temps fort à l’image de ce poteau qui part d’un centre de van de Beek, à deux doigts d’égaliser.

Malgré une large possession de balle des Mancuniens en fin de partie, ces derniers n’arrivent pas à concrétiser leurs actions et égaliser contre une équipe d’Arsenal, qui a tenu bon pour la victoire. La prochaine étape pour les Reds est un voyage important à Goodison Park, pour affronter le troisième du championnat Everton, samedi prochain. 

Paul Pogba, fautif sur le penalty accordé à Arsenal.

DÉTAILS DU MATCH:

United
 : De Gea ; Wan-Bissaka, Lindelof, Maguire (c), Shaw ; McTominay, Fred (remplacé par Matic à la 62'), Pogba, Fernandes (remplacé par van de Beek à la 75') ; Greenwood (remplacé par Cavani à la 75'), Rashford. 

Avertis
 : Fred, Greenwood, Maguire. 

Arsenal
 : Leno ; Bellerin, Gabriel, Holding, Tierney ; Elneny, Partey, Saka ; Willian (remplacé par Maitland-Niles à la 85'), Lacazette (remplacé par Nketiah à la 76'), Aubameyang (c) (remplacé par Mustafi à la 87').

Avertis : Holding, Gabriel, Aubameyang.

But : Aubameyang (69' sp)