Donny van de Beek

Deux légendes au soutien de van de Beek

vendredi 12 février 2021 02:44

La carrière de Donny van de Beek ne fait que démarrer à Manchester United et l'international néerlandais est déjà sujet à de nombreuses critiques. D'après deux héros du club, le néo-mancunien a besoin d'un peu plus de temps de jeu pour trouver ses marques.

Dwight Yorke et Bryan Robson ont pris la défense de l'ex-milieu offensif de l'Ajax Amsterdam, trop peu décisif pour l'instant.

Le Néerlandais devrait bénéficier de plus de temps de jeu en raison de la blessure de Paul Pogba et aura donc l'occasion de s'adapter un peu plus au style de jeu prôné par Ole Gunnar Solskjaer, ainsi qu'au volume de jeu qu'il se faut d'avoir lorsqu'on joue à un tel un poste dans le championnat le plus compliqué du monde.

Depuis son arrivée, le joueur de 23 ans est apparu à 25 reprises sous le maillot des Red Devils, mais n'a pour l'instant à son actif qu'un but et une passe décisive avec le club

Il est vrai que les joueurs issus de la génération Ajax du beau parcours amstellodamois lors de l'édition 2018/19 de la Ligue des Champions ont tous eu un peu de mal à s'adapter après leurs transferts.

Mais, à cette époque, tout le monde a pu constater le talent et le potentiel de Donny.

"J'éprouve beaucoup de compassion pour les joueurs qui arrivent pour un large montant de transfert dans un grand club comme United", a témoigné Dwight Yorke.

L'ex-légende, lors de son passage à United, n'a pas vraiment connu le même problème au démarrage que Donny, puisque, dès son deuxième match, il inscrit un doublé pour le club. C'était en 1998.

Mais Dwight sait que ce n'est pas si facile pour tout le monde et a souhaité encourager VDB...

"Il s'est retrouvé dans une position compliquée, il doit se battre et montrer de la détermination, dans le but de surpasser ça et d'intégrer vraiment l'équipe."

Dwight Yorke, félicité par Ole Gunnar Solskjaer, lors de son premier but, en 1998.

"Il aura l'occasion d'impressionner le manager, qui le voit chaque jour à l'entraînement. Mais, comme les performances et les résultats sont, somme toute, fantastiques, le manager a les mains quelque peu liées. Il a besoin de choisir ses joueurs pour obtenir des résultats. À ce point, un manager, et je le dis car j'aspire à l'être moi-même, il ne pense pas à ce genre de problèmes. Il faut gérer malgré tout ces circonstances, mais ça va être dur pour Donny."

"Il doit être frustré, et je le comprends. Il a rejoint un club où il s'attendait à jouer plus. Malheureusement, ce n'est pas vraiment le cas actuellement pour lui, mais il va se montrer résilient, il doit continuer de croire en lui. C'est là qu'entre en jeu la partie humaine du management. Il faut s'assurer qu'il garde toujours la tête haute, qu'il reste en forme et qu'il croit en sa chance."

Bryan Robson, lors de sa signature avec Manchester United, en 1981.

"Certains joueurs mettent un peu plus de temps que d'autres", a résumé Bryan Robson. "Je pense que le problème de Donny en ce moment, c'est qu'il doit impressionner le manager à un poste où Bruno Fernandes joue magnifiquement."

"J'ai tout de même été impressionné par ses qualités, c'est un travailleur. Il doit juste être un peu plus patient."

"Quand il aura sa chance à nouveau, il devra impressionner Ole."