Ralf

Rangnick : "Nous n'en avons pas profité"

mercredi 13 avril 2022 06:24

Le manager intérimaire Ralf Rangnick a estimé que Manchester United a manqué une occasion en or de prendre l'avantage sur une équipe d'Everton "en miettes" lors de la défaite à Goodison Park, samedi.

L'Allemand s'est montré très frustré lors de la conférence de presse d'après-match dans le Merseyside, en évoquant une après-midi marquée par le manque d'occasions et la lenteur du jeu.
 
Les Toffees ont abordé le match avec la crainte d'être relégués, après une défaite 3-2 contre Burnley, mercredi dernier. Malgré une nette domination pendant les 25 premières minutes, United n'a pas réussi à exploiter les faiblesses évidentes de l'équipe locale.
"Je pense que nous avons fait un bon début de match", a déclaré le patron, alors qu'il répondait aux questions des médias réunis dans le centre de presse d'Everton.
 
"Les 25 premières minutes, nous contrôlions totalement le jeu. Cela dit, nous n'avons pas suffisamment profité de cette période dominante du match."
 
"En particulier sur notre côté gauche, j'aurais souhaité que nous créions plus de débordements, de décalages et que nous exploitions cet espace ouvert plus que nous ne l'avons réellement fait. Nous avons eu nos moments ; nous aurions pu marquer dans les 25 premières minutes, mais même dans cette période du match, j'aurais souhaité nous voir plus pénétrants, avec plus de joueurs dans la surface."
"On pouvait littéralement sentir qu'ils s'écroulaient", a-t-il poursuivi au sujet des joueurs de Frank Lampard. "Après ce résultat contre Burnley, assez logiquement, ils n'étaient pas en confiance. Mais nous n'en avons pas profité."
 
"Avec leur premier tir au but, un but sur un tir dévié, cela a changé le match. Cela a également changé - ce qui était attendu - l'atmosphère dans le stade."
 
"Et oui, en deuxième mi-temps, ils ont juste défendu avec tous leurs  joueurs sur le terrain et nous n'avons pas été capables de briser ce mur au cours de la deuxième mi-temps."
Goodison Park a effectivement bénéficié d'un énorme ascenseur émotionnel lorsque le but d'Anthony Gordon a donné l'avantage à Everton, mais Rangnick a estimé que c'était notre propre état d'esprit - et non l'atmosphère de fosse aux ours qui y régnait - qui a été notre chute.
 
"Je ne pense pas que l'endroit ait intimidé les joueurs", a-t-il insisté. "Mon sentiment est que nous avons simplement eu du mal à répondre aux attentes et que, lorsque vous êtes soudainement menés 1-0, c'est plus difficile."
 
"Surtout contre une équipe défensive, qui est toujours bonne en contre-attaque. Vous devez marquer le premier but vous-même dans un match comme celui-ci."
À la question de savoir s'il était d'accord avec l'évaluation de David De Gea - à savoir que la performance n'était pas à la hauteur de ce que l'on attend d'une équipe de Man United - le manager intérimaire a acquiescé.
 
"Je suis tout à fait d'accord. Si vous ne marquez pas en 95 minutes contre une équipe qui a encaissé trois buts contre Burnley, et que nous avons marqué trois buts contre Tottenham, c'est difficile à expliquer", a-t-il déploré. 
 
"Même pour nous, en tant que staff, ce n'est pas si facile de comprendre pourquoi nous n'avons pas créé plus d'occasions dans un match comme celui-ci".
 
"La seule chose que nous pouvons faire pour l'instant est de rester soudés et d'essayer de nous améliorer et d'élever le niveau de performance lors des prochains matchs."