Fred

Fred nous raconte ses cicatrices

Beaucoup de joueurs héritent, au fur et à mesure de leurs carrières, de cicatrices et de “blessures de guerre”. Ça va avec le sport.

“C'était lors d'un derby 'Gre-Nal'”, a commencé Fred.

Un derby 'Gre-Nal', c'est le derby qui oppose le Grêmio à l'Internacional au Brésil.

“Sur un ballon haut, ma tête et celle d'un joueur de l'Internacional se sont rencontrées. J'ai terminé avec une fracture crânienne.”

“J'ai dû subir une opération pour reconstruire ma masse osseuse crânienne. Cette cicatrice fait désormais partie de mon identité, c'est un souvenir de mon histoire pour le reste de ma vie.”

Fred
Fred nous a raconté l'histoire derrière sa cicatrice.

Mais, lors d'un moment de questions-réponses entre Fred, Alex Telles et les fans, les supporters mancuniens ont noté que Fred avait une autre cicatrice.

Le milieu de terrain brésilien est également revenu sur l'histoire derrière cette cicatrice-là...

“Cette cicatrice sur mon front ne vient pas d'un match”, a-t-il précisé. “Je jouais à la maison avec mon frère et j'ai terminé par me fracasser la tête sur le mur. J'ai terminé avec cinq points de suture.”

“J'en ai aussi une autre sur ma joue, cachée”, a-t-il dit en touchant sa barbe.

“C'était lors d'un match, je me suis pris un coup, j'ai dû recevoir quelques points de suture mais ça fait partie du jeu.”