Harry Maguire

Maguire et Phelan, deuxième acte

En signant à Manchester United, Harry Maguire retrouve Mike Phelan, qui lui a donné sa chance en Premier League quand les deux Reds étaient à Hull City.

Après avoir débuté sa carrière à Sheffield United, Harry Maguire rejoint Hull City en 2014. Le club, alors en Premier League, prête le défenseur après quelques matches à Wigan. Relégués, les Tigers récupèrent leur défenseur anglais, qui réalise une très grosse saison 2015-16 en Championship sous les ordres de Steve Bruce, avec 33 matches joués.

Mais alors que le club remonte en Premier League, Steve Bruce quitte le club et c'est Mike Phelan, arrivé en février de la saison précédente, qui prend les rênes de l'équipe. L'actuel membre du staff des Red Devils installe Maguire au coeur de sa défense, en le faisant notamment jouer son premier match de la saison contre... Manchester United au KCOM Stadium, en août.

Si Phelan quitte ensuite le club en janvier, Maguire continue d'impressionner et compte 36 matches toutes compétitions confondues avec les Tigers cette saison là, ce qui lui vaut de signer avec Leicester lors du mercato d'été.

Lors de sa première interview au club lundi, Harry a insité sur l'impact qu'avait eu Phelan sur sa carrière.

“Il m'a toujours beaucoup conseillé et parlé des joueurs avec qui il avait travaillé dans le passé,” nous a expliqué Maguire. “Il a beaucoup d'expérience et j'ai une très bonne relation avec Mike.”

“C'est lui qui m'a vraiment donné ma chance en Premier League, et j'ai pu prouver grâce à lui que j'avais le niveau. Je lui dois beaucoup.”

“Je suis très heureux de travailler de nouveau avec lui.”

Il a été dit que Maguire demandait notamment à Phelan de lui parler de son expérience de travail avec les légendes mancuniennes Rio Ferdinand et Nemanja Vidic.

Phelan confirme que le jeune anglais avait toujours été curieux. “Il me posait beaucoup de questions. Comment tel joueur fait ça ? Pourquoi je dois me positionner là à tel moment. Il en a profité pour progresser sur des aspects qui n'étaient pas ses points forts.”

Recommandé: