ddd

Ronaldo, une inspiration pour Bruno

vendredi 04 juin 2021 13:07

Bruno Fernandes a parlé de l'énorme influence que Cristiano Ronaldo, la légende de Manchester United et du Portugal, a eue sur lui, à la fois dans sa jeunesse et ces dernières années.

Fernandes a été inspiré par l'éclosion de Ronaldo sur la scène internationale lors de l'Euro 2004 et les deux hommes sont depuis devenus des coéquipiers et de bons amis. En effet, Ronaldo lui a conseillé de rejoindre United lorsqu'il en a eu l'occasion.
 
Bruno, notre joueur Sir Matt Busby de l'année, n'a pas participé au triomphe du Portugal à l'Euro 2016 car il n'avait pas encore gagné sa première sélection pour son pays, mais il jouera un rôle clé lors du tournoi de cet été alors que son pays cherchera à défendre sa couronne.
 
Lors d'une récente séance de questions-réponses avec les supporters de United, Fernandes a évoqué la finale de 2016 et expliqué l'impact que Ronaldo a eu sur lui.
Notre attaquant portugais participe à sa première compétition internationale avec son pays.
"En grandissant, tout le monde sait que Cristiano était mon joueur préféré", a déclaré Fernandes.
 
"Je pense que c'était un peu de tout. Quand Cristiano a commencé à faire ses premiers pas en équipe nationale, c'était lors de l'Euro 2004, j'avais donc neuf ans. Cette année-là reste dans toutes les mémoires parce que nous avons perdu la finale au Portugal, nous l'avons vu pleurer après la finale, c'était un jeune garçon qui commençait à briller et à partir de là, j'ai commencé à le regarder."
 
"Ce n'est pas parce qu'il joue à mon poste, car ce n'était pas le cas, mais c'était la façon dont il travaillait chaque jour, la mentalité qu'il avait, la capacité qu'il avait à se donner à 100 % dans chaque match à un haut niveau, pour moi c'était comme une motivation, comme si on devait toujours faire mieux. Il marquait des buts à chaque match, mais match après match, il essayait toujours de s'améliorer, de devenir meilleur."
"Ma mentalité vient un peu du fait que je comprends quel genre de joueur je veux être. Voulez-vous être ce joueur qui a une bonne saison, et qui peut monter et descendre, monter et descendre, ou voulez-vous être le joueur qui veut toujours être au sommet ? D'accord, vous aurez des mauvais matchs, c'est sûr, tout le monde en a eu - Cristiano en a eu, à 100 % - mais l'important, c'est de revenir d'un mauvais match."
 
"Il y a beaucoup de matchs qui m'ont inspiré", a-t-il poursuivi. "Si vous regardez, dans le monde du football, la finale de la Ligue des Champions, de l'Euro ou des Coupes du monde, il est difficile d'en choisir un."
 
"Mais je pense que, pour moi, en tant que Portugais, la finale de l'Euro 2016 est une inspiration pour tous les enfants. À ce moment-là, je n'étais plus un enfant, mais l'inspiration pour chaque joueur portugais, par exemple, parce que nous n'avions jamais rien gagné en équipe nationale. Nous sommes arrivés à ce moment-là contre toute chance de gagner cet Euro donc, en tant que Portugais, je suis vraiment fier de ça et c'est l'un des matchs dont je me souviens le plus."
Une dernière avec le Portugal pour Cristiano ?
Le Portugal affronte l'Espagne en amical vendredi soir et donnera le coup d'envoi de l'Euro le mardi 15 juin contre la Hongrie à Budapest.
 
Fernandes et ses coéquipiers ont été tirés au sort dans le "Groupe de la mort" aux côtés de la France et de l'Allemagne et, bien que l'homme de United sache que des défis difficiles les attendent, il est, comme toujours, heureux de se battre.
 
"Je pense que nous avons un groupe difficile mais, en même temps, nous savons que les Portugais aiment que les plus grands moments soient pour nous car, en tant que petit pays, nous aimons battre les plus grands pays", explique-t-il. 
 
"Je pense que nous avons les mêmes chances qu'eux, avant le début du match ce sera 50-50 mais, bien sûr, nous savons que le groupe est difficile. Nous ferons de notre mieux, nous avons de bons joueurs et une bonne équipe et nous savons aussi ce que nous pouvons faire et ce que nous pouvons réaliser. Nous allons essayer, comme toujours, de gagner tous les matchs que nous jouons."