click to go to homepage
Manchester United

United 2-2 Derby County (7 t.a.b. à 8)

Manchester United est éliminé de la Carabao Cup par Derby County, club de Championship, à l'issue des tirs au but à Old Trafford. Le défenseur Phil Jones a manqué l'ultime tentative après 15 tirs au but transformés devant la tribune de Stretford End.

United a miraculeusement poussé Derby County aux tirs au but lorsque Marouane Fellaini a égalisé de la tête à 2-2 au bout du temps additionnel.

Les Red Devils avaient ouvert le score d'entrée de jeu par l'intermédiaire de Juan Mata. Mais au cours de cette confrontation entre le “Sorcier” José Mourinho et le “Disciple” Frank Lampard, l'élève a semblé vouloir dépasser le maître, qui l'avait eu sous ses ordres à Chelsea.

Les Rams ont en effet pris les devants en marquant deux fois en seconde période et ont longtemps cru l'emporter dans le temps réglementaire, jusqu'à l'égalisation de Fellaini dans les derniers instants. Finalement, après 15 tirs au but admirablement exécutés, Jones a échoué sur Scott Carson et Derby a remporté la séance fatidique 8-7.

Avec un onze fortement remodelé suite au nul 1-1 concédé en Premier League à Old Trafford devant les Wolves samedi, les Red Devils se devaient de retrouver cohésion et confiance. Et l'entame de match semblait idéale.

Anthony Martial initiait une action trop rapide et maline pour un adversaire de Championship sur son aile gauche. Le Français centrait à ras de terre vers Romelu Lukaku, qui glissait le ballon à Jesse Lingard, lequel décalait à son tour Mata. L'Espagnol ne laissait pas passer l'occasion et trompait Scott Carson d'un joli tir enroulé du pied gauche.

Mais United n'avait pas le temps d'apprécier son avance que les Rams se montraient dangereux. Trois minutes plus tard, une action vive et incisive de Derby obligeait Sergio Romero à réaliser une magnifique parade devant Mason Bennett. L'Argentin confirmait ainsi son rôle de doublure parfaite de David De Gea par cet arrêt que le portier espagnol n'aurait lui-même pas renié.

Juan Mata marque
Juan Mata a ouvert le score dès la 3e minute
United répliquait en se procurant trois occasions franches. Mata n’était pas loin du doublé, puis Lukaku profitait d’une erreur de Richard Keogh avant de tirer à côté du gauche, sous la menace de Fikayo Tomori. Dans l’intervalle, un corner audacieux tiré par Ashley Young atterrissait sur le montant de Derby.

Si les Red Devils avaient pris les devants tôt dans le match et dominaient les débats, les Rams refusaient d’abdiquer et l’influence de Lampard se faisait sentir, ses joueurs s’efforçant de faire circuler le ballon et de trouver la faille. Malheureusement pour eux, leur finition n’était pas à la hauteur de leur qualité de jeu et United ne vivait aucune autre frayeur jusqu’à la pause. Il fallait cependant reconnaître que, malgré un Martial remuant, les troupes de José Mourinho étaient elles aussi incapables de mettre Carson à contribution.
Derby démarrait mieux la seconde période et Romero devait s’employer de la jambe à la 53e minute pour sortir un tir de Harry Wilson.

Wilson avait de la suite dans les idées et, sur un coup franc frappé des 30 mètres, il ne laissait cette fois aucune chance à l’Argentin Romero, lequel ne pouvait que constater les dégâts.

Wilson était encore le bourreau de United à la 67e minute lorsqu’il s’échappait vers la cage et tentait de lober Romero, sorti à sa rencontre. Le gardien stoppait le ballon de la main hors de sa surface de réparation et écopait d’un carton rouge direct, brandi par l’arbitre Stuart Attwell. Le manager Mourinho lançait le troisième gardien de United Lee Grant en lieu et place de Mata, après avoir déjà remplacé Lingard et Herrera par Marouane Fellaini et Fred.

Le public d’Old Trafford se faisait entendre pour pousser ses 10 Red Devils. L’effet était immédiat, sauf que Lukaku ne trouvait que le poteau et que le cadre se dérobait devant Martial.

Une fois de plus, Derby se rebiffait et Grant, au prix d’un surprenant réflexe, sortait une tête plongeante de Florian Jozefzoon.

Les Rams évoluaient en confiance et finissaient par prendre l’avantage grâce à Jack Marriott, entré en jeu, qui marquait de la tête à la 85e minute. Le N° 14 était le plus prompt à reprendre un tir de Mason Mount pourtant brillamment sauvé par Grant, alors que les joueurs de United réclamait un hors-jeu. L’arbitre Attwell demandait l’aide de la VAR avant d’accorder le but, Derby menant 2-1 contre 10 Mancuniens à cinq minutes du terme.

Les Red Devils ressuscitaient dans le temps additionnel lorsque, à 40 secondes du coup de sifflet final, Fellaini s’élevait plus haut que tout le monde pour égaliser de la tête et faire vivre à Old Trafford une séance de tirs au but épique.

LES ÉQUIPES

UNITED : Romero ; Dalot, Bailly, Jones, Young ; Matic, Herrera (Fellaini 63e) ; Mata (Grant 69e), Lingard (Fred 63e), Martial ; Lukaku.
Non utilisés : Smalling, Darmian, McTominay, Alexis.
Buteurs : Mata 3e, Fellaini 90e+5
Averti : Lingard. Expulsé Romero.

DERBY COUNTY : Carson ; Forsyth, Bryson, Tomori, Keogh ; Wilson, Mount, Johnson ; Bennett (Jozefoon 76e), Nugent (Marriott 79e), Bogle.
Non utilisés:  Roos, Wisdom, Waghorn, Huddlestone, Malone.
Buteurs : Wilson 59e, Marriott 85e.
Avertis : Bennett, Forsyth.

Mots-clés liés