Victoire !

Arsenal 1-3 United

Manchester United a remporté sa première victoire de Premier League en trois ans contre Arsenal à l’Emirates Stadium, samedi après-midi, dans une rencontre extrêmement intense avec des buts, des arrêts sensationnels de David De Gea, mais aussi un carton rouge.

Le but d’Antonio Valencia et le doublé de Jesse Lingard ont permis à United de balayer une équipe d’Arsenal qui n’avait plus perdu à domicile depuis le mois de janvier. Mais les Red Devils peuvent largement remercier leur gardien De Gea, qui a été exceptionnel. Seule ombre au tableau : le carton rouge de Paul Pogba qui ratera vraisemblablement les trois prochains matches, notamment le derby de dimanche prochain.

Les deux équipes n’apportaient aucun changement par rapport à leurs victoires du milieu de semaine. Nemanja Matić, sorti sur blessure contre Watford, démarrait, tout comme Alexandre Lacazette alors qu’il était sensé rater le match pour un problème à l’aine.

Les Gunners restaient sur une série de 12 victoires de rang sur leurs terres, mais ce sont eux qui donnaient le bâton pour se faire battre en tout début de rencontre. Valencia interceptait facilement la passe de Laurent Koscielny pour Sead Kolasinac puis jouait un une-deux avec Pogba avant de glisser le cuir sous les jambes de Petr Cech.

Sept minutes plus tard, Arsenal perdait encore la possession du ballon et United en profitait encore. Lingard chipait le ballon dans les pieds de Shkodran Mustafi et trouvait Romelu Lukaku qui passait à Anthony Martial. Le Français servait Lingard d’une jolie talonnade et l’Anglais mettait au fond avec l’aide du poteau.

Si les Red Devils semblaient inarrêtables en attaque, ils pouvaient remercier De Gea à plusieurs reprises pour leur permettre de rester devant au tableau d’affichage à la pause. Tout d’abord, il repoussait une frappe de Lacazette sur la barre avant que Granit Xhaka ne tire juste à côté.

L’Espagnol captait aussi une volée de Mesut Özil avant de réaliser une double parade sensationnelle : une main ferme sur une frappe d’Hector Bellerin puis un bel arrêt sur la tentative de Kolasinac.
Il gardait sa plus belle parade pour juste avant la pause, pour empêcher un csc. Le coup franc botté par Alexis Sanchez était dévié par Lukaku, ce qui obligeait De Gea à dégager de la main le ballon alors qu’il avait presque franchi la ligne.

Cependant, après quatre minutes de jeu en deuxième période, le portier espagnol ne pouvait pas empêcher les Gunners d’inscrire le but de l’espoir : Sanchez centrait pour Ramsey, qui se jouait du piège du hors-jeu puis passait en retrait pour Lacazette qui n’avait plus qu’à marquer.

United rétorquait presque dans la foulée puisque Lingard voyait Cech dévier sa frappe sur le poteau. Au rebond, Martial butait sur Nacho Monreal.

Le show De Gea pouvait alors reprendre : il empêchait Lacazette de marquer d’une main ferme avant de se relever très vite pour repousser du pied le tir de Sanchez à bout portant.

Ça repartait déjà dans l’autre sens et United retrouvait son avantage de deux buts juste après l’heure de jeu. Lukaku servait Lingard qui trouvait Pogba sur le flanc droit. Le milieu retenait l’attention de Koscielny avant de centrer pour Lingard qui n’avait plus qu’à marquer dans les buts vides.

United pensait alors se diriger vers une fin de match tranquille, mais cela allait en être autrement puisque Pogba recevait un carton rouge pour une faute sur Bellerin à la 74e minute. Il devrait écoper d’une suspension de trois matches et ratera donc le derby de Manchester le week-end prochain.

Dans le dernier quart d’heure à dix, De Gea continuait de frustrer les attaquants londoniens qui quémandaient aussi des penalties, mais le score n’allait plus bouger dans l’une des rencontres les plus palpitantes de la saison. En route pour le derby !

LES COMPOS

Arsenal: Cech; Koscielny (c), Mustafi (Iwobi 15e), Monreal; Bellerin, Ramsey, Xhaka (Welbeck 70e), Kolasinac (Giroud 77e); Ozil, Sanchez; Lacazette.

Avertissements: Bellerin, Koscielny, Sanchez.

Non utilisés: Ospina, Mertesacker, Coquelin, Wilshere.

United: De Gea; Valencia (c), Lindelöf, Smalling, Rojo, Young (Rashford 90e); Matić, Pogba; Lingard (Darmian 76e), Martial (Herrera 67e); Lukaku.

Avertissements: Rojo, Herrera.

Exclusion: Pogba.

Non utilisés: Romero, Blind, McTominay, Mata.

Lingard voit double
Après son superbe but contre Watford mercredi soir, Lingard n’a pas faibli en marquant un doublé à l’Emirates. Ses deux buts viennent conclure de belles actions collectives, mais son premier est particulièrement impressionnant. La pression qu’il a constamment appliquée sur la défense d’Arsenal tout au long de la soirée a eu son importance dans la victoire mancunienne et c’est lui qui a récupéré le ballon sur son premier but.

Les arrêts de De Gea (Dave saves)
Combien d’arrêts a-t-il réalisé au final ? On a arrêté de compter ! David De Gea a réalisé beaucoup de parades très importantes au cours de 90 minutes sensationnelles. Le gardien de MU n’a rien pu faire sur le but d’Arsenal, mais les Gunners doivent encore se demander comment ils n’ont pas réussi à marquer plus. Sa plus belle parade fut sans doute celle sur la déviation accidentelle de Lukaku.

Matić se donne à 100 %
Avant la rencontre, José avait dit :
“Nemanja Matić veut jouer”
. Pourtant, le manager pensait que le Serbe n’était pas à 100 % physiquement. Après cette prestation, rien n’est moins sûr. Le milieu de terrain a été courageux en défense, notamment en repoussant une frappe de Lacazette en première période. Après l’exclusion de Pogba, la sentinelle a eu l’effet d’un calmant sur la défense mancunienne.

La suite : le derby de Manchester
Pour faire simple, le prochain match de MU en Premier League est le plus gros match de la saison. Grâce à leur victoire contre Arsenal, les Red Devils ne comptent plus que cinq points de retard sur Manchester City, mais les Citizens peuvent récupérer leur avance de huit points dimanche s’ils battent West Ham, une équipe en difficultés. Tous les yeux se tourneront ensuite vers Old Trafford, dimanche 10 décembre après-midi. La victoire sera obligatoire pour MU.

Mots-clés liés