Alex Telles, Bruno Fernandes et Marcus Rashford

United 4-1 Istanbul

Manchester United a bien pris sa revanche sur Istanbul ce soir, à domicile, et a été sans pitié en première période. Grâce à une victoire 4-1, les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer ont pris une bonne option pour la qualification. Le récit complet du match...

Manchester United, qui a connu des débuts difficiles en championnat cette saison, s’est bien repris en Premier League, tout d’abord en s’imposant avec la manière à Everton (1-3), puis plus difficilement à domicile contre West Brom (1-0). Mais aujourd’hui, tous les yeux des fans mancuniens étaient rivés sur l’Europe.

En effet, Manchester United, avant le coup d’envoi, malgré la défaite au match aller en Turquie (2-1), est premier du groupe H de cette édition de la Ligue des Champions. L’objectif est donc clair pour les hommes d’Ole Gunnar Solskjaer : s’imposer pour prendre trois points primordiaux à la qualification pour les phases finales. D’autant que le deuxième du groupe, le RB Leipzig, joue au même moment un match compliqué contre le finaliste de la saison précédente, le Paris Saint-Germain.

Les Red Devils ont bien compris le message du coach norvégien et s’activent d’entrée de match. Dès la 2e minute de jeu, Marcus Rashford s’incruste dans la surface stambouliote et, après un magnifique festival de dribbles, s’essaie face à Gunok. Son tir est repoussé par la défense. Dommage.

Cinq minutes plus tard, United continue de pousser et obtient un corner. Le corner est dégagé de la tête par la défense directement sur Bruno Fernandes, bien placé à l’entrée de la surface. Le génie portugais arme le ballon de volée et le propulse sous la barre du gardien turc. Le but est splendide. 1-0 pour United.

À la 12e minute, Marcus Rashford pense doubler la mise après un sublime une-deux-trois signé van de Beek, Fernandes et Cavani. Mais l’attaquant anglais est signalé hors-jeu.

Il faudra attendre la 17e minute pour voir les Stambouliotes lancer leur première offensive. Ozcan, le numéro 10 du Basaksehir, s’échappe dans l’axe et élimine trois joueurs mais Lindelof, bien attentif, contre la frappe du Turc. Le ballon retombe dans les pieds de Visca, bien positionné à l’entrée de la surface des Reds, mais sa frappe passe au-dessus du cadre.

Deux minutes plus tard, Alex Telles, très mobile sur son côté, et bien aidé par un van de Beek omniprésent (et omnipotent) ce soir, centre à destination de Cavani. Gunok s’interpose mais envoie le ballon dans les pieds de Bruno Fernandes. 2-0 pour United.

À la 28e minute, Wan-Bissaka fait faute. Visca se charge du coup-franc, sa frappe est puissante mais passe au-dessus de la barre.

Six minutes plus tard, Maguire envoie un ballon long à Rashford, bien parti sur l’aile droite à la limite du hors-jeu. Sa course est parfaite et Bolingoli-Mbombo le percute dans la surface… Penalty. Rashford se charge de le convertir et prend intelligemment Gunok à contre-pied. 3-0 pour United.

Juste avant la mi-temps, Rashford, encore lui, sert le ballon à Bruno Fernandes, toujours lui, mais, en raison d’une bonne sortie du gardien, le Portugais ne peut marquer le 4e.

Au retour de la mi-temps, Tuanzebe prend la place de Lindelof, toujours affaibli en raison de son dos.

Quatre minute après, Cavani s’infiltre entre deux joueurs dans la surface, mais sa frappe finit par être contrée par un pied stambouliote bien placé.

Sur le contre, Visca réussit à s’ouvrir un angle de tir. Mais De Gea se détend bien sur sa droite.

Puis, Ole Gunnar Solskjaer décide de reposer ses joueurs à l’heure de jeu et effectue un triple changement. Plus grand chose ne se passe pendant les 15 minutes suivantes.

Mais, à la 75e, Istanbul pousse et obtient un bon coup-franc. Turuç s’en charge. De Gea semble repousser le ballon. Mais la montre de l’arbitre a vibré. En effet, le cuir avait bien franchi la ligne. 3-1 pour United.

Cinq minutes plus tard, Visca, aux trente mètres, crochète intérieur et déclenche une frappe enroulée et le ballon vient taper la barre transversale de De Gea.

Mais les Reds ne paniquent pas en fin de match, au diapason d’un van de Beek (décidément partout) et va même en inscrire un quatrième dans le temps additionnel…

À la 90+2’, Greenwood, qui s’était déjà procuré quelques occasions mais sans vraiment faire preuve de lucidité, voit cette fois bien l’appel de Daniel James de l’autre côté. Le Gallois tire directement et fixe bien Gunok… Le ballon roule au fond des filets. 4-1 pour United.

Les Reds conservent donc la première place du groupe H. Et, avec le PSG qui s’est difficilement imposé 1-0 contre le RB Leipzig, Manchester United a donc 3 points d’avance sur ces deux derniers. Istanbul, avec trois points, ferme la marche.

 

LE MATCH EN BREF

United : De Gea ; Wan-Bissaka (remplacé par Williams à la 58’), Lindelof (remplacé par Tuanzebe à la 45’), Maguire, Telles ; van de Beek, Fred ; Rashford (remplacé par James à la 58’), Fernandes (remplacé par Greenwood à la 58’), Martial (remplacé par Matic à la 82’) ; Cavani.

Avertis : Tuanzebe, Maguire.

Buteurs : Fernandes (7’, 19’), Rashford (35’ sp), James (90+2’).

Istanbul : Gunok ; Rafael, Skrtel (remplacé par Ponck à la 86’), Epureanu, Bolingoli-Mbombo (remplacé par Kaldirim à la 73’) ; Ozcan (remplacé par Giuliano à la 73’) ; Visca, Turuc, Kahveci (remplacé par Tekdemir à la 45’), Chadli (remplacé par Gulbrandsen à la 61’) ; Ba.

Avertis : Skrtel, Tekdemir, Turuç

Buteur : Turuç (75’).