Red Devils

Les Red Devils tétanisent le Parc

Manchester United a réalisé l'un des plus grands come-backs de son Histoire en éliminant le Paris Saint-Germain malgré un revers 0-2 à Old Trafford à l'aller. Lancés par un doublé de Romelu Lukaku dans la première demi-heure, les Red Devils se sont qualifiés grâce au penalty de Marcus Rashford dans le temps additionnel, signant un succès 3-1 en France.

Ole Gunnar Solskjaer avait déclaré avant le match que la mission n'était pas impossible et les Red Devils démarraient de la meilleure des manières. Après deux minutes de jeu, ils avaient comblé la moitié de leur retard.

Une mauvaise passe en retrait de Thilo Kehrer était interceptée par Lukaku et le Belge contournait Gianluigi Buffon avant de glisser le ballon au fond des filets pour assommer le Parc des Princes.

Malheureusement pour les Red Devils, le but semblait immédiatement réveiller les hôtes car s'en suivait une période de domination et de possession pour le PSG. United résistait sur quelques tentatives mais ne pouvait empêcher Juan Bernat d'égaliser ; le latéral gauche espagnol arrivait au second poteau pour convertir un centre à ras de terre de Kylian Mbappé, qui était passé dans le dos de la défense des Red Devils, côté droit.

Romelu Lukaku
Lukaku contourne Buffon pour ouvrir le score pour United.
Les hôtes réagissaient et les hommes de Solskjaer pouvaient remercier les réflexes de David De Gea sur une combinaison entre Dani Alves, Mbappé, Ángel Di María et Bernat. Le portier espagnol de United repoussait la tentative de Bernat depuis le point de penalty.

À ce moment-là, la possession était à 86 % en faveur du PSG et les Parisiens étaient proches de marquer un second but sur un boulet de canon de Di María qui ne passait qu'à quelques centimètres du poteau gauche de De Gea. Mais comme Solskjaer l'avait souligné, tout est possible et son équipe prenait l'avantage à la demi-heure de jeu. Rashford tentait sa chance et tandis que Buffon aurait pu faire mieux pour écarter le danger, Lukaku était à la réception du ballon pour mettre United devant. Un but accompagné d'une stat révélatrice pour le Belge : il marquait là plusieurs buts lors de trois rencontres consécutives pour la première fois de sa carrière en club.

Diogo Dalot, qui avait été précieux lors du spectaculaire succès 3-2 sur Southampton, entrait en jeu cinq minutes plus tard à la place d'Éric Bailly et était à nouveau efficace sur l'aile droite. Trois minutes avant la fin d'une première période à couper le souffle, il réalisait une superbe percée dans la surface depuis la droite et voyait son centre rebondir sur un défenseur et terminer miraculeusement dans les bras de Buffon.
La seconde période débutait de façon assez équilibrée avant que le PSG ne commence à passer la seconde. Et les fans de United étaient au quarantième dessous à la 56e minute lorsque l'ancien ailier des Red Devils Di María trompait De Gea mais le but était justement refusé pour hors-jeu.

Ashley Young, qui avait débuté la rencontre sur l'aile droite mais est descendu latéral suite à la sortie de Bailly, réalisait une interception importante à la 72e minute lorsque le dangereux Mbappé cherchait à trouver Di María. 

Ole insistait sur le fait que tous ses jeunes joueurs étaient prêts si besoin et Tahith Chong, tout juste entré en jeu contre Southampton, était lancé à 10 minutes du terme à la place d'Andreas Pereira, tandis que Mason Greenwood, 17 ans, faisait ses débuts pour United peu après à la place de Young.
Ole Gunnar Solskjaer
Ole Gunnar Solskjaer transmet ses instructions à Andreas Pereira.
De Gea avait passé une seconde période relativement calme, notamment grâce à l'excellent duo de défenseurs centraux Chris Smalling - Victor Lindelöf, mais United avait recours à l'Espagnol à la 82e minute lorsqu'il détournait la tentative de Thomas Meunier, entré en cours de match, en angle fermé.

Un tacle in extremis de Smalling arrêtait ensuite Mbappé, après avoir contourné De Gea, et Bernat trouvait l'extérieur du poteau alors que l'horloge commençait à tourner pour les Red Devils. Le PSG menait encore 3-2 sur l'ensemble des deux matches et semblait en route pour le tour suivant.

La confusion régnait à la dernière minute lorsque Dalot tentait sa chance et sa frappe était déviée en corner par Presnel Kimpembe. L'arbitre slovène Damir Skomina avait recours à la VAR et après avoir délibéré pendant quelques minutes devant l'écran en bord de pelouse, il surprenait tout le stade en signalant le point de penalty.

Rashford s'élançait et le transformait, entraînant des scènes de liesse sur la pelouse, sur la touche, dans les tribunes et sur tout le trajet du retour vers Manchester.

Ole est aux manettes... et nous nous dirigeons vers les quarts de finale de la Champions League.
Marcus Rashford
La joie de Marcus Rashford après son penalty dans le temps additionnel.
DÉTAILS DU MATCH

PSG : Buffon ; Kehrer (Paredes 70e), Thiago Silva, Kimpembe, Bernat ; Marquinhos, Verratti, Draxler (Meunier 70e) ; Alves (Cavani 90e), Di María, Mbappé.

Non utilisés : Areola, Cavani, Choupo-Moting, Kurzawa, Dagba.

Buteur : Bernat 12e.

Avertis : Di María, Paredes.
De Gea
David De Gea fête l'incroyable victoire au coup de sifflet final.
United : De Gea ; Bailly (Dalot 35e), Smalling, Lindelöf, Shaw ; Young, McTominay, Fred, A.Pereira (Chong 80e) ; Rashford, Lukaku.

Non utilisés : Romero, Rojo, Garner, Gomes.

Buteurs : Lukaku 2e, 30e, Rashford s.p. 90e.

Averti : Shaw

Recommandé: