click to go to homepage
Marcus Rashford marqué contre Brighton.

Manchester United 2-1 Brighton

Manchester United a prolongé la série historique d'Ole Gunnar Solskjaer pour ses débuts avec un succès 2-1 sur Brighton à Old Trafford.

Les Red Devils ont brillé en attaque en première période, à l'image du penalty transformé par Paul Pogba et du magnifique but de Marcus Rashford, mais les Seagulls sont revenus au score par l'intermédiaire de Pascal Gross pour faire passer un frisson dans les travées d'Old Trafford.

En ce week-end de commémoration des 25 ans du décès de Sir Matt Busby, Solskjaer avait l'occasion de faire tomber le record du légendaire manager de l'après-guerre, qui avait aligné cinq succès de rang lors de ses débuts en championnat du côté d'Old Trafford en 1946.

L'Écossais décédé en 1994 était chaudement honoré par des applaudissements et une ovation avant le coup d'envoi en 1994. Une sixième victoire avait échappé à Busby il y a 73 ans avec le nul 1-1 concédé à Chelsea ; les Red Devils de Solskjaer en étaient à six victoires en six matches toutes compétitions confondues.

Le Norvégien était parti pour aligner le onze victorieux à Tottenham, mais le latéral gauche Luke Shaw, malade, devait être suppléé au dernier moment par Diogo Dalot.

Le souffle du renouveau se faisait sentir dès l'entame et les joueurs de United se jetaient comme des morts de faim sur chaque ballon pour étouffer Brighton. Les visiteurs avaient bien du mal à toucher la sphère. La domination de United se traduisait par un coup franc de Pogba dans le mur, que le Français récupérait avant de frapper au-dessus.

Paul Pogba ouvre le score sur penalty
Paul Pogba a ouvert le score sur penalty contre Brighton

Les hommes de Chris Hughton évoluaient bas mais commençaient à se procurer quelques situations intéressantes. Les Red Devils, eux, s'en remettaient à l'inspiré duo Rashford-Pogba pour faire mal aux Seagulls. Tous deux voyaient leurs tirs stoppés, puis Pogba se faisait contrer.

La pression s'accentuait et, alors que Pogba s'aventurait dans la surface de réparation, il était déséquilibré par le défenseur adverse Gaëtan Bong (25e). Pogba se faisait justice lui-même en transformant le penalty face à David Button sous les hourras d'Old Trafford.

United doublait la mise après 42 minutes grâce à une finition exceptionnelle de Rashford. Le défenseur portugais Dalot était à l'origine du but du Mancunien de naissance, qui l'avait lui-même lancé, puisqu'il effaçait son vis-à-vis et débordait avant de trouver Rashford. L'attaquant réussissait un beau numéro en pleine surface et trouvait suffisamment d'espace pour enrouler une merveille de tir dans la lucarne opposée. Il inscrivait à cette occasion son cinquième but en sept matches depuis l'arrivée de Solskjaer sur le banc.

La mi-temps ne ralentissait pas Rashford, qui continuait à tourmenter la défense de Brighton au retour des vestiaires. Sa confiance semblait inébranlable. L'international anglais se signalait sur coup franc (49e) puis réalisait un centre puissant que Jesse Lingard était tout près de convertir au second poteau.

United poursuivait sur sa lancée, à l'image d'Anthony Martial et Pogba qui n'étaient pas loin de creuser encore l'écart. Puis le rythme retombait et Solskjaer se préparait à injecter du sang neuf avec Romelu Lukaku et Juan Mata. Mais, alors que le Belge et l'Espagnol étaient prêts à entrer, Brighton surprenait les Red Devils et revenait au score à la 72e minute.

Le but était un modèle du genre, avec un centre de Davy Propper que Gross amortissait de la poitrine avant de conclure sous la barre. Lukaku pouvait se rhabiller puisque Solskjaer décidait de modifier ses plans suite au but adverse. Mata remplaçait Lingard mais Brighton, ragaillardi, faisait à son tour souffrir United.

Ole Gunnar Solskjaer applaudit OT.
Sept sur sept pour Solskjaer.

Le match venait de changer de physionomie, les Seagulls se sentant désormais en mesure de réussir un joli coup à Old Trafford.

Brighton multipliait les attaques, mais les Red Devils tenaient bon et assuraient une nouvelle victoire pour Solskjaer, même si Rashford récoltait une blessure et un avertissement en fin de partie. De Gea et sa défense ne flanchaient pas dans les derniers instants et United poursuivait sa magnifique série.

Mike Phelan et Michael Carrick ont eu peur
Mike Phelan et Michael Carrick ont eu quelques frayeurs en fin de rencontre.

United : De Gea, Young (C), Lindelof, Jones, Dalot, Matić, Herrera, Lingard (Mata 74e), Pogba, Rashford (Darmian 90e+3), Martial (Lukaku 82e).

Non utilisés : Romero, Bailly, A. Pereira, Alexis.

Buteurs : Pogba (27e s.p.), Rashford (42e)

Averti : Rashford

Brighton : Button, Montoya, Duffy, Dunk, Bong, March (Knockaert 60e), Gross (Kayal 81e) Stephens, Propper, Locadia, Murray (Andone 60e).

Non utilisés : Saltor, Balogun, Steele, Gyokeres.

Buteur : Gross (72e)