Michael Carrick

Carrick explique le plus grand défi pour l'équipe

Selon Michael Carrick, l'incertitude quant à la date de retour du football de Premier League est le plus grand défi que doit relever l'équipe de Manchester United à l'heure actuelle.

Ce vendredi marque exactement deux mois depuis que les Reds ont joué leur dernier match national et l'entraîneur assistant Carrick a révélé lors de la discussion de groupe MUTV de jeudi que les joueurs intensifient leur régime d'entraînement dans l'espoir d'un retour au football.

Malgré cela, en l'absence de plans concrets pour la reprise de la Premier League, il reconnaît qu'il est difficile de se préparer à une date encore indéterminée.

Carrick révèle comment l'entraînement s'intensifieVidéo

“C'est le plus grand défi : ne pas vraiment avoir de date de retour”, déclare l'ancien milieu de terrain lors de la discussion de groupe du MUTV.

“C'est pourquoi nous avons essayé d'augmenter progressivement la formation et nous nous donnons juste la meilleure chance d'être prêts, si, et quand, nous commençons.”

“C'est pareil pour tout le monde - il ne s'agit pas seulement de nous et des joueurs ; il s'agit de tout le monde, dans tous les domaines. Tout le monde a un travail à retrouver et ne pas savoir est le plus grand problème. Vous ne pouvez pas planifier et vous ne savez pas ce qui va suivre.”

“Cela peut être difficile. Nous essayons juste de faire de notre mieux et les gars ont été géniaux avec tout ce que nous leur avons demandé de faire. Ce n'est pas facile et ils ont dû prendre leurs responsabilités et s'entraîner eux-mêmes.”

Michael jette également un peu de lumière sur le régime de formation et révèle que les sessions obligatoires ont commencé ces derniers jours.

“Au début, nous avons laissé les garçons seuls [pour faire leurs propres exercices] parce que nous étions assez détendus et nous pouvions probablement sentir que cela pouvait durer quelques semaines ou quelques mois”, dit-il. “Nous étions conscients de ne pas être trop intenses avec eux au début, puis nous l'avons augmenté progressivement au fur et à mesure.”

“Depuis cette semaine, ils suivent des séances obligatoires. C'est bien et nous avons hâte de revenir. Ils sont impatients de revenir à ce qu'ils connaissent le mieux. Nous restons en contact et nous voyons ce qui va suivre, comme tout le monde.”

Après un licenciement de plusieurs mois, il ne sera pas facile de revenir au football de haut niveau, et Michael explique qu'il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte, pas seulement le niveau de forme physique.

“C'est une chose si difficile à appeler parce que c'est une situation sans précédent”, ajoute-t-il. “Nous utilisons notre expérience et, évidemment, nous faisons appel à des experts pour la juger.”

“Même en revenant pour la présaison, certains des gars reviennent et ils s'envolent, alors que d'autres ne sont pas là avant septembre ; il faut parfois cinq ou six matchs pour commencer.”

“Chaque club va être dans cette situation et c'est un équilibre. C'est aussi la prévention des blessures. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu'ils s'entraînent seuls chez eux et qu'ils jouent ensuite, en peu de temps, un match de Premier League. C'est là que réside le problème, probablement pas le niveau de forme physique, mais la prévention des blessures.”

“Il s'agit avant tout de retrouver la forme physique et de jouer, mais aussi de savoir s'ils vont bien [psychologiquement]”, explique Carrick. 

“Comme nous tous, vous voulez vous assurer que vos amis et votre famille vont bien. Comme nous tous, vous voulez vous assurer que vos amis et votre famille vont bien. Les joueurs font évidemment partie de notre famille et nous voulons nous assurer que, en tant qu'êtres humains, ils vont bien et que le sport et le mode de vie peuvent venir après”.

Nous aurons un nouvel épisode du MUTV Group Chat à 17h, tous les jours du lundi au vendredi.