click to go to homepage
Jose Mourinho

Mourinho après le succès à Burnley

Share With

José Mourinho est très satisfait de la victoire de Manchester United contre Burnley en Premier League.

C'est la 4e victoire consécutive d'United toutes compétitions confondues en 2018, grâce au but de Martial en deuxième période contre les Clarets à Turf Moor.

Retrouvez les temps forts de l'interview du boss avec MUTV et BBC Sport et de sa conférence de presse post-match...

Burnley, adversaire difficile
“Ce n'est jamais simple. C'est toujours comme ça. Si vous marquez un deuxième but, vous avez de la marge mais quand ils jouent, ils vont jusqu'au bout. C'est une équipe physique, courageuse, avec une approche directe, qui fait beaucoup de pressing dans la surface. C'est vraiment difficile de les affronter. Ils font ce qu'ils font saison après saison. Si vous ne marquez pas, vous avez un problème : ils ont une approche cohérente et ça complique les choses. On a très bien défendu et il faut admettre que Mike Dean et son équipe ont très bien joué. Il y a eu de bonnes récupérations, de bonnes interceptions et ils étaient bons physiquement.”

Le rôle le Lukaku dans le but décisif
“C'était incroyable. Parfois, les gens jugent les attaquants au nombre de buts, ce qui est injuste, parce qu'il [Lukaku] a l'esprit d'équipe et aujourd'hui il a fait preuve de qualité, de vision, et le centre qui a permis à Martial ce un-contre-un était fantastique.”

Les capacités de Martial
“Quand on peut le mettre en un-contre-un face au défenseur central [Phil Bardsley], on sait que ce sera difficile pour l'adversaire parce qu'il a tellement de capacités : il peut jouer à l'intérieur, à l'extérieur, tirer au deuxième poteau ou comme aujourd'hui au premier poteau. Il a beaucoup de capacités, raison de plus d'être content de Romelu, parce que Romelu savait que si Anthony se retrouvait en un-contre-un, ce serait difficile pour le défenseur.”

Burnley 0-1 United article

Le superbe but d'Anthony Martial permet aux Red Devils de remporter un match serré à Turf Moor.

Pas de second but
“On a eu des occasions de tuer le match, parce qu'on savait ce qui allait se passer : [Sam] Vokes allait rentrer, le jeu se tendait, et ensuite il a fallu avoir du courage en défense pendant le temps additionnel.

Travail d'équipe
”En regardant l'équipe, on peut dire que [Chris] Smalling et [Phil] Jones on été des géants - oui, c'est vrai - mais l'équipe en général a été très bonne. Je pense que [Marouane] Fellaini a joué un rôle fondamental les 20 dernières minutes, je pense qu'on peut l'en remercier. Parfois les joueurs sur le banc sont frustrés et quand ils rentrent, ils ne montrent pas leur meilleur jeu, mais ça n'arrive pas dans mon équipe. Les joueurs qui rentrent en cours de match viennent aider.

Des nouvelles de Sanchez ?
”Ce sera soit bientôt, soit jamais [pour Alexis Sanchez]. Je pense qu'on est tellement près, tellement près de signer que si ça n'arrive pas maintenant, ça n'arrivera pas, donc je suis positif. Je sais qu'ils font tout ce qu'ils peuvent : les dirigeants en donnant leur feu vert et Mr Woodward, qui travaille dur. Je penser que tout le monde fait tout ce qu'il peut et je pense qu'on va réussir.