Ole Gunnar Solskjaer

Trophées MU : l'interview de Solskjaer

Ole Gunnar Solskaer s'est montré confiant pour le futur du club lors de notre interview pendant la cérémonie annuelle du club, ce soir à Old Trafford.

Le Norvégien est aussi notamment revenu sur sa première demi-saison au club et sur le développement des jeunes joueurs. Découvrez cette interview exclusive avec le coach des Red Devils.

Ole, vous avez été là en tant que joueur, et aujourd'hui, vous êtes à cette soirée en tant que coach, c'est un sentiment particulier ?
“Oui, mais c'est surtout un grand honneur d'être ici. J'ai été joueur, coach de la réserve, mais aussi un supporteur pendant de nombreuses années, et quand Ed [Woodward] m'a appelé, je me suis dit que j'allais être coach pendant plusieurs mois, c'est fantastique.”

En tant qu'ancien coach des U23, vous savez que c'est une soirée importante pour les jeunes joueurs...
“Bien sûr. On parle toujours de l'équipe, mais ce soir on célèbre les joueurs, et il y a toujours des jeunes talentueux dans ce club. Quelque soit les vainqueurs cette année, je sais que l'on en verra en équipe première. Peut-être dès dimanche.”

Dans ce club, on est fier de notre politique envers les jeunes joueurs. Il y a toujours des joueurs formés à l'Academy sur le terrain ou sur le banc. C'est quelque chose que vous voulez faire perdurer ?
“J'adore les jeunes qui ne cessent de vouloir progresser et qui n'ont pas peur de jouer. J'ai regardé les matches des U18 et U23 cette saison, et il y a de nombreux talents. Il y en a déjà en équipe première, avec Rashy [Rashford], Jesse [Lingard], Scott [McTominay], sans oublier Paul [Pogba], qui était là à 16 ans. On va poursuivre cette tradition en donnant une chance à nos jeunes de se montrer. C'est comme ça qu'ils pourront se montrer.”

Cela fait six mois que vous êtes sur le banc. C'est passé vite, non ?
“Très. J'ai l'impression d'être dans des montagnes russes. On a parfaitement commencé, en gagnant nos matches. La confiance était là, les joueurs jouaient avec le sourire. Puis on a eu quelques blessures, et pendant deux mois, ce fut plus difficile. Mais c'est le football, et les joueurs sont des êtres humains. Ce n'est pas football manager. Il faut aussi gérer ce qui se passe en dehors du football. Donc il y a eu des hauts et des bas, mais je suis content d'être là. C'est un superbe défi.”

Ce doit être excitant d'être responsable du futur de Manchester United, non ?
“C'est un grand défi, mais aussi une grande responsabilité, car United est un club dont on parle tout le temps, et où les critiques tombent très rapidement. L'important est de rester soudés, en sachant qu'il y aura des périodes plus difficiles que d'autres. Mais on s'en sortira en équipe.”