Ole Gunnar Solskjaer.cc

Solskjaer à propos du rejet de la Superligue

Le manager de Manchester United, Ole Gunnar Solskjaer, s'est exprimé sur l'échec du projet de Super League européenne.

Lors de la conférence de presse qui a précédé le match de Premier League de dimanche à Leeds United, le manager a commencé par donner son avis sur les développements hors terrain depuis que les détails des plans de la nouvelle compétition ont été révélés le week-end dernier.
 
Le club a publié une déclaration mardi soir confirmant son retrait du projet et le coprésident Joel Glazer a écrit une lettre ouverte aux supporters mercredi.
Pour Solskjaer la voix des fans est la plus importante.
“Tout d'abord, je suis très heureux que les fans aient exprimé leur opinion”
, a-t-il déclaré.
“Et que nous les ayons écoutés.”
 
“D'une certaine manière, cela a rapproché la communauté du football. Je pense que c'est important et je suis très heureux car je suis moi-même un supporter et il y aura un jour où je reviendrai voir Man United et où je voudrai voir une équipe de Man United, même avec la peur de l'échec, vous savez, c'est ce que j'ai pensé.”
 
“Je n'aimais pas le concept de toute façon. Il faut que ce soit sur la base du mérite sportif. Je veux gagner le droit de jouer en Europe. Nous savons que nous avons été des pionniers et que nous avons été présents en Europe pendant de nombreuses années depuis les Busby Babes. C'est une partie du problème et nous voulons participer à nouveau à une campagne européenne réussie.”
“L'une de mes meilleures soirées a été en compétition européenne et c'est quelque chose pour lequel nous avons travaillé très dur, pour l'obtenir. Il y a ce sentiment de peur de l'échec. On ne peut pas se contenter d'une place parce que l'on s'appelle tel ou tel. Vous devez mériter le droit d'être là et d'obtenir la meilleure performance possible. J'ai toujours pensé et cru qu'il fallait sortir de sa zone de confort. Avoir peur de l'échec et vivre un peu sur le fil du rasoir, ça vous stimule.”
 
“Pour moi, cela n'en faisait pas partie et je suis très heureux que tous les clubs aient reconnu leurs erreurs. C'était une mauvaise idée, et la façon dont ça s'est passé aussi.”
 
“Nous avons une bannière à Old Trafford qui dit ”
le football n'est rien sans les fans
“, et c'est ce que nous avons ressenti pendant plus d'un an. L'année a été difficile.”