Patrice Evra avec le speaker Alan Keegan

"United est ma deuxième famille"

La légende de Manchester United, Patrice Evra, a été très occupé au cours de la semaine dernière, faisant plusieurs apparitions lors de rencontres et d'événements du club.

Le joueur de 38 ans a remis à Daniel James son titre de Joueur du mois d'août, puis il s'est rendu à Leigh Sports Village à deux reprises en quatre jours, d'abord pour voir les moins de 23 ans de Neil Wood battre Fulham, puis pour superviser le match féminin entre United et Arsenal.

Nous nous sommes entretenus avec le quintuple vainqueur de la Premier League pour savoir ce qu'il a fait quand il était de retour dans le club, ainsi que ses souvenirs du sélectionneur Ole Gunnar Solskjaer.

Voici ce que notre ancien latéral gauche avait à dire....

Dites nous ce que vous avez fait à United....

“Je suis ici normalement pour faire ma formation d'entraîneur, mais je me suis bien baladé. J'ai été dans le coin et, tu sais, quel sentiment génial de revenir à la maison. J'adore cet endroit ! Voir les mêmes personnes, du directeur au technicien, c'est vraiment incroyable. Je suis ici depuis cinq jours et j'y retournerai samedi, c'est toujours un plaisir! À la maison, je me sens béni, très béni.”
Patrice Evra avec l'équipe féminine de Manchester United.
Eva rigolant avec Lauren James avant leur match face à Arsenal.
Vous avez passé beaucoup de temps avec les différentes équipes. Pouvez-vous expliquer pourquoi ?

“J'ai fait ma formation entraineur avec les moins de 18 ans puis j'ai travaillé avec Neil[Ryan] et Colin[Little] notamment, mais j'ai été partout. J'ai dit à ma femme : ”
Manchester United sera ma femme pendant deux semaines
“. C'est pour ça que je suis allé partout. J'ai été avec les moins de 16 ans où j'ai pu mené une séance d'entraînement, puis avec les moins de 18 ans, les moins de 23 ans, l'équipe première et les féminines hier soir. J'ai donc été partout. J'adore ce club et c'est pourquoi, quand j'ai l'occasion de parler avec quelqu'un, je veux m'assurer que quand je quitterai cet endroit, je reviendrai définitivement, je veux qu'ils comprennent ce message ! La valeur de jouer pour Manchester United, d'être humble et respectueux, mais de tout donner sur le terrain. Peu importe l'âge, j'ai le même message avec tout le monde. Je pense que nous devons revenir au sommet, vous savez, pour l'avenir et la nouvelle génération, il ne s'agit pas seulement de l'équipe A. C'est pourquoi je suis vraiment ouvert à tout faire ici, à finir ma formation. Je passe donc du temps ici parce que United est comme ma famille”
.
Nous pouvons voir ta passion - tu as fêté la victoire des moins de 23 ans contre Fulham vendredi. Tu ne perds jamais ce sentiment, hein ?
“Tu ne peux pas perdre ça. Quand on aime un club, peu importe l'équipe ou la catégorie dans laquelle il évolue. Tu as ce feu à l'intérieur, alors quand on perd, je deviens fou. C'est comme si je ne pouvais me contrôler, un amour inconditionnel. C'est l'ADN de Manchester United.”


Revenons à l'équipe A : à quel point étiez-vous heureux quand Ole a obtenu le job de ses rêves ?

“J'étais très heureux. Vous savez pourquoi ? Parce que je dis toujours que pour entraîner United, il faut comprendre le club et respecter sa valeur. Je ne veux pas critiquer un manager qui était là avant Ole, mais j'ai l'impression que les gens sourient plus et sont plus positifs. Nous sommes conscients de nos faiblesses, mais nous travaillons dur. Il est facile de critiquer à l'extérieur. Quand tu es à l'intérieur de la machine, tu comprends mieux, je pense que l'avenir sera prometteur. Je suis vraiment confiant. J'aime Ole.
J'ai une petite histoire sur Ole. Quand nous étions remplaçants lors d'un match, j'ai commencé à parler à Ole et il m'a dit : 'Patrice, je suis concentré sur le match'. Ole regardait tout le temps le match, alors quand il rentrait, il détruisait le défenseur central parce qu'il connaissait toutes les faiblesses. Il est si humble. J'étais si content, et c'est pour ça que je le soutiens jusqu'à la fin. Je pense que nous devons tous l'aider - nous ne devrions jamais laisser tomber Ole. Jusqu'à la fin, je serai derrière lui.”
Vidéo
Patrice Evra nous parle au Centre d'entrainement AON
Regardez Patrice Evra nous dire pourquoi il est si heureux d'être de retour.
Il a l'ADN de United et s'entoure de gens qui connaissent le club. Vous n'avez pas beaucoup joué avec lui quand vous débutiez ici, mais comment était-il en tant que coéquipier ?

“Il m'a donné mon premier but en Ligue des champions. Je me souviens lorsque je suis arrivé, et que j'étais arrière droit. Il m'a passé le ballon pour m'aider à marquer mon premier but en Ligue des champions. C'était vraiment génial. Ole est si intelligent. C'est lui qui me l'a dit, quand je vais contre le gardien de but. Il est si intelligent et si professionnel. J'ai entendu dire que lorsque j'ai reçu un coup, j'étais sur la table de massage et le médecin m'a dit : ”
Patrice, c'est mieux que tu ne t'entraînes pas car nous jouons demain. Nous ne voulons pas que tu reçois un coup.
“ C'était un vendredi et Paul Scholes boitait mais s'est entraîné. Après ça, Ryan Giggs aussi, puis Gary Neville. Je me parlais à moi-même - c'est impossible, c'est comme si ces 'dinosaures' [rires] allaient dehors pour s'entraîner et moi, je vais rester là comme une diva. J'ai mis mes chaussures et je suis sorti.
Le médecin m'a dit : ”
Patrice, non, tu ne peux pas t'entraîner
“, mais je lui ai répondu que si j'allais m'entraîner. Je me suis levé, je me suis entraîné, je n'ai pas reçu de coups et j'ai joué le samedi.”

Recommandé:

Mots-clés liés