click to go to homepage
Pas de but à Séville

Séville 0-0 United

Manchester United et Séville auront tout à gagner à Old Trafford dans trois semaines après leur nul 0-0 en 8e de finale de l'UEFA Champions League.

L'équipe de Vincenzo Montella, actuellement cinquième de Liga, a confisqué le ballon à United et s'est créé davantage d'occasions que les Mancuniens mercredi soir, mais n'a pas réussi à tromper la vigilance de l'excellent David De Gea. Cela pourrait avoir son importance lors du match retour le 13 mars.

United, de son côté, rentre à Manchester sans avoir marqué de but à l'extérieur, mais une victoire à domicile au match retour lui permettra de se qualifier pour les quarts de finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Comme toujours, Séville a pu compter sur son magnifique public à l'Estadio Ramón Sánchez Pizjuán où les Andalous n'ont perdu qu'une fois depuis novembre 2016. Tout a commencé avant la rencontre, lors de
“l'échauffement”
des supporters, spectacle son et lumières à l'appui alors que les socios entonnaient l'hymne de leur club. On comprend vite pourquoi cette ambiance est considérée comme l'une des meilleures en Espagne.

Et les supporters sévillans croyaient bien fêter l'ouverture du score dès la quatrième minute quand Luis Muriel tentait sa chance de loin, mais De Gea repoussait en deux temps. Onze minutes plus tard, l'ancien Citizen Jesús Navas tentait lui aussi sa chance de loin, mais ça passait à côté.

Si José Mourinho avait mis en place un milieu de terrain à trois avec Nemanja Matić, Scott McTominay et Ander Herrera, il devait rapidement changer ses plans puisqu'à la 17e minute, l'Espagnol devait quitter ses coéquipiers, blessé. Paul Pogba le remplaçait.

Le manager aurait pu avoir un deuxième changement à faire en première période, mais Alexis Sanchez échappait au pire après un tacle maladroit de Steven N’Zonzi qui recevait logiquement un carton jaune.
Pas de but à Séville
Paul Pogba a remplacé Ander Herrera, blessé.

United se créait deux bonnes occasions de but en première période : une frappe non cadrée de Romelu Lukaku et un tir de McTominay des 20 mètres. C'est cependant Séville qui terminait mieux les 45 premières minutes en se procurant plusieurs occasions coup sur coup qui permettaient à De Gea de s'illustrer. Le meilleur gardien au monde repoussait tout d'abord des frappes de l'Argentin Joaquin Correa, avant de dégager une première tête à bout portant de N’Zonzi en corner. Puis sa parade, juste avant le coup de sifflet final, devant Muriel, de la tête, était tout simplement exceptionnelle. L'attaquant félicitait même chaudement De Gea pour ses exploits.

STATS 1RE PÉRIODE
Possession : Séville 56 % United 44 %
Tirs : Séville 12 United 2
Tirs cadrés : Séville 5 United 1
Corners : Séville 10 United 2

Les Sévillans entraient mieux que MU dans la deuxième période, mais les frappes lointaines ne gênaient pas De Gea. United en profitait alors pour s'installer dans le match et mettait enfin le pied sur le ballon, surtout sur la gauche où Alexis posait des problèmes aux défenseurs. Le Chilien a sans doute été l'attaquant le plus dangereux de la rencontre, pour ses débuts en Champions League avec le club.

Les hôtes continuaient cependant à attaquer et se mordent sans doute les doigts de ne pas avoir mieux exploité leurs occasions. L'exemple typique : une tête molle de Clément Lenglet dans les bras de Gea des six mètres. Un peu plus tard, Correa ne cadrait pas depuis l'entrée de la surface.

Pogba, qui évoluait à gauche du milieu de terrain à trois (système en 4-3-3) tentait des 25 mètres, mais ce n'était pas cadré alors que MU aurait bien ramené dans ses valises un précieux but à l'extérieur. Pour ce faire, Mourinho lançait Anthony Martial et Marcus Rashford, de retour de blessure et auteur du fameux but de la victoire en Espagne en demi-finale aller de l'Europa League la saison dernière sur le terrain du Celta Vigo.

Les Red Devils marquaient enfin à la 83e minute d'une belle frappe de Lukaku qui trompait le gardien Sergio Rico, mais l'arbitre refusait logiquement le but pour une main de l'attaquant belge.

Victor Lindelöf surveille de près Luis Muriel.
Victor Lindelöf surveille de près Luis Muriel.
Les hommes de José terminaient mieux la partie et profitaient d'une certaine fatigue du côté de Séville pour appuyer sur l'accélérateur. Pogba servait Rashford, mais la frappe enroulée du gauche de l'Anglais passait à côté. Quelques instants plus tard, le joueur formé à Manchester envoyait un coup franc hors cadre.
Les deux équipes doivent donc se quitter sur ce score de parité, mais se retrouveront le 13 mars au Théâtre des rêves. Une place en quarts de finale de la Champions League est en jeu.

STATS FIN DU MATCH 
Possession : Séville 55 % United 43 %
Tirs : Séville 25 United 6
Tirs cadrés : Séville 8 United 1
Corners : Séville 12 United 4

LES COMPOS

Séville : Rico, Lenglet, Banega (Pizarro 89E), Correa, N’Zonzi, Navas, Sarabia, Escudero, Muriel (Ramirez 85E), Vazquez, Mercado.
Non utilisés : Soria, Carrico, Ben Yedder, Nolito, Roque.
Avertissement : N’Zonzi

United : De Gea, Valencia, Lindelöf, Smalling, Young, Matić, McTominay, Herrera (Pogba 17e), Mata (Martial 80e), Alexis (Rashford 75e), Lukaku. 
Non utilisés : Romero, Bailly, Darmian, Lingard.
Avertissement : Alexis
Marcus Rashford est entré en fin de match.
Marcus Rashford est entré en fin de match.