click to go to homepage
United

Les infos avant Séville

Share With

Le manager de Manchester United José Mourinho rappelle que plusieurs joueurs de MU se sont entraînés devant les médias la veille du match de Champions League à Séville.


Mourinho a décidé de casser la routine au centre d'entraînement Aon, où les caméras ont été autorisées à filmer une bonne partie de la séance, à laquelle ont participé Paul Pogba, Antonio Valencia, Marcus Rashford et Ander Herrera, tous absents lors de la qualification en Emirates FA Cup à Huddersfield Town.
United
  • José Mourinho
  • Manager
  • Matches
  • Victoires
  • Trophées
  • 1er match avec United
  • Lieu de naissance
  • Date de naissance

Le retour de ces quatre éléments fait du bien au moral avant le huitième aller à Séville, où les Red Devils vont chercher à décrocher un bon résultat dans l'optique du match retour à Old Trafford.

“On a ouvert l'entraînement aux médias, ce matin, à une période où ce n'est pas habituel”, insiste le manager. “Normalement, les caméras sont tolérées pendant l'échauffement et les premiers exercices. Cette fois, on a autorisé la présence des médias plus longtemps, notamment pour vous montrer les joueurs présents lors des oppositions.”

“Quand un joueur participe aux oppositions, c'est qu'il est prêt à jouer et qu'il n'a plus de problème. Vous avez donc pu voir à l'oeuvre des joueurs qui n'étaient pas là contre Huddersfield pour cause de blessure : Pogba, Valencia, Rashford et Herrera.”

Ever Banega, Joaquin Correa et Luis Muriel sont eux aussi disponibles côté espagnol, alors que Sébastien Corchia demeure incertain.

“J'ai l'habitude de dire que les rêves en Champions League prennent forme à partir des quarts de finale, pas des huitièmes”, ajoute le manager. “En huitièmes, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Une fois en quarts, je crois que même les équipes qui ne sont pas favorites - ce qui est notre cas - commencent à penser que tout est possible.”

“Mais, pour le moment, j'estime qu'on doit se concentrer sur cet adversaire très coriace [Séville] et le match aller de cette double confrontation ; ce n'est certes pas un match couperet, mais il n'en reste pas moins très important.”