Ole Gunnar Solskjaer

Cinq points de discussion après Barcelone

Voici les cinq points à retenir après notre défaite contre Barcelone en quart de finale aller de la Ligue des Champions, hier soir à Old Trafford (1-0).

TROP DE RESPECT POUR L'ADVERSAIRE

United s'est peut-être montré trop passif hier soir. Les Catalans ont largement dominé la possession de balle, ce qui n'est pas étonnant quand on voit la qualité de leur effectif. Si par moment, le pressing macunien à mis sous pression les visiteurs, ils ont toujours réussi à s'en sortir.

Luke Shaw
Averti hier soir, Luke Shaw sera suspendu pour le match retour mardi.

LA VAR NE SOURIT PAS

Si la VAR nous a permis d'obtenir un penalty en toute fin de rencontre à Paris, au tour précédent, synonyme de qualification, ce ne fut pas le cas hier soir. L'unique but barcelonais a d'abord été annulé par l'arbitre assistant qui avait levé son drapeau, au grand bonheur de la tribune Strenford End. Mais Gianluca Rocchi, après consultation de la VAR, a validé le but contre son camp de Luke Shaw.

LA FORMATION AVANT TOUT

Ils étaient encore trois joueurs formés à l'Academy titulaires hier soir : Paul Pogba, Marcus Rashford et Scott McTominay. L'activité de l'Ecossais au milieu de terrain lui a valu d'être élu homme du match par les supporteurs des Red Devils. En seconde période, un quatrième joueur du cru est entré en jeu, en la personne de Jesse Lingard.

SHAW SUSPENDU AU NOU CAMP

En plus d'avoir eu le malheur de dévier la tête de Suarez dans son propre but, Luke Shaw ne pourra pas disputer le match retour en Catalogne. Il a en effet reçu un nouveau carton jaune hier soir, après une faute sur Lionel Messi. L'Anglais est également suspendu pour les deux prochaines rencontres de Premier League. Du changement est donc attendu en défense, dès samedi contre West Ham.

Paul Pogba

RIEN N'EST PERDU

Au tour précédent, Manchester United s'était incliné 2-0 à Old Trafford avant de l'emporter 3-1 au Parc des Princes. Une défaite 1-0 à domicile est donc loin de condamner les Red Devils, qui ont déjà écrit l'histoire au Nou Camp... Oui, il faudra rendre une copie parfaite en Catalogne, mais rien n'est encore perdu.