Jisung Park : héros de l'ombre à jamais mancunien

Park Ji-sung était probablement sous-estimé par une partie de la communauté du football, mais il ne l'était certainement pas aux yeux de ses anciens coéquipiers de Manchester United et de Sir Alex Ferguson.

Les années de gloire de Manchester United sous la direction de Sir Alex Ferguson ont été parsemées de performances héroïques de milieux de terrain qui passent souvent inaperçus...

Des joueurs comme Nicky Butt, Darren Fletcher et Ji-sung Park étaient les guerriers archétypes au milieu du terrain : ils recevaient rarement les récompenses individuelles, mais ils faisaient partie intégrante du succès des Reds et, inévitablement, Sir Alex les déployait dans les matchs qui comptaient vraiment. 

Notre coréen mancunien fête aujourd'hui son 40e anniversaire et les fans n’oublieront pas tout ce qu’il a apporté pour le club. Retour sur le parcours d’un des milieux de terrain les plus sous-cotés de son temps en Premier League…

Ji-sung Park et ses coéquipiers après avoir remporté la Premier League en 2009.

Park a rejoint United en juillet 2005 pour un montant de 4 millions de livres en provenance du PSV Eindhoven. Il a joué 205 matchs avec les Red Devils durant les sept années suivantes au cours desquelles il a remporté quatre titres de Premier League, trois Coupes de la Ligue, la Ligue des Champions et la Coupe du monde des clubs.

Le Sud-Coréen s'est fait un nom à Old Trafford pour son remarquable travail. Surnommé « Trois poumons » en raison de la quantité de courses qu'il a effectué, Ferguson a souvent pu compter sur la détermination et l’abnégation du milieu de terrain coréen pour bloquer l’adversaire et permettre des contre-attaques dévastatrices, à l’image des buts qui ont été inscrits par l’équipe dans les grands moments.

Ses coéquipiers ont souvent été applaudis, notamment Cristiano Ronaldo et Wayne Rooney, mais la contribution de joueurs de l'ombre comme Park a été considérable, en particulier dans les grands matchs.

La légende du club, Wayne Rooney a d’ailleurs affirmé que Jisung Park était sans doute aussi important pour la grande équipe de Manchester United de 2006 à 2009 que lui et Cristiano Ronaldo l'étaient.

“Tous ceux d'entre nous qui ont joué avec Park savent qu'il a été presque aussi important pour notre succès.”
“C'est grâce à ce que Park a donné au collectif et je veux parler des équipes. Ce sont elles - et non les stars - qui sont la chose la plus importante dans le sport.”

“Des joueurs comme moi, Ronaldo, Tévez ont fait la une des journaux mais des joueurs comme Park et Fletcher étaient aussi importants que nous, sinon plus, pour ce qu'ils ont fait pour l'équipe. Nous savions qu'ils se donnaient énormément pour se sacrifier mais leur qualité individuelle réelle était souvent négligée.”

Grande vedette dans son pays, L'infatigable milieu de terrain sud-coréen a toujours été à la disposition de Ferguson et de l'équipe. Aujourd’hui encore, de nombreux anciens joueurs des Reds n’hésitent pas à faire l’éloge de Park pour son rôle déterminant et tout ce qu’il a apporté au club.

Impressionné par la discipline et la force mentale de ce dernier, Paul Scholes révélait d’ailleurs que son coéquipier était “un cauchemar” à l'entraînement, car il était l'un des meilleurs marqueurs d’homme contre lequel il avait jamais joué.

En évoquant les séances d'entraînement de United, il a déclaré “Savez-vous qui était le pire ? Park Ji-sung. C'était un cauchemar ! Il était incroyable.”

Scholes se souvient que son homologue italien Andrea Pirlo a rencontré les mêmes problèmes avec le coréen lors des affrontements en Ligue des champions contre l'AC Milan. Cité dans l’autobiographie du célèbre maestro italien, Andréa Pirlo, se souvient du calvaire causé par le coréen au milieu de terrain :

“A l'une des nombreuses occasions où nos chemins se sont croisés pendant mon séjour à Milan, Ferguson a déchaîné Park Ji-sung pour me traquer sur le terrain. Il devait surement être le premier Sud-Coréen à avoir l'arme nucléaire dans l'histoire, dans le sens où il se déplaçait sur le terrain à la vitesse d'un électron”.

La grande époque des Reds. Park joué aux côtés des légendes du club.

Park n'était pas le plus talentueux, ni le plus spectaculaire, ni le plus prolifique des joueurs sur le terrain. Mais il a été un véritable atout pour United pendant près de sept ans et est aujourd'hui un ambassadeur du club, symbole d’une époque légendaire sous la direction de Ferguson.

Chaque équipe a besoin d'un Park, un héros méconnu ultime. Park était bien plus qu'un traqueur acharné d'adversaires, mais sa volonté de faire ce qui aidait le plus ses coéquipiers signifie que l'admiration pour lui à Old Trafford ne faiblira jamais.

Bon anniversaire Ji et merci pour tout !

Mots-clés liés