Manchester United

Fulham 0-3 Manchester United

Manchester s'impose face à ses hôtes samedi en Premier League.

Solskjaer a effectué six changements dans l'équipe victorieuse de Leicester dimanche dernier avec Juan Mata, Anthony Martial et Romelu Lukaku en lieu et place de Jesse Lingard, Alexis et Marcus Rashford.

Lors des dix premières minutes du match, Fulham gérait la possession et United s'était retrouvé en position dangereuse. Andre Shürrle s'était montré rapidement menaçant avec une contre-attaque qui avait bien failli se concrétiser avant la 5e minute. La passe en profondeur de l'Allemand trouvait Luciano Vietto mais la volée de l'Argentin passait au large des buts de De Gea.

De retour dans le XI, Martial s'était montré dangereux dès lors qu'il avait le ballon dans les pieds. Notre n° 11 n'hésitait pas à passer à Pogba lorsqu'il n'était pas en position de tirer lui-même. Mais sa persévérance avait payé : un centre au timing impeccable permettait à Pogba de décocher une puissante frappe au premier poteau qui faisait mouche et donnait l'avantage aux Red Devils dès la 14e minute de jeu.

United marquait sur son second tir cadré de l'après-midi et, sans surprise, était l'œuvre de Martial. Le Français, réussissant une prestation semblable à celle du but de la victoire de Cristiano Ronaldo au même endroit en février 2007, récupérait la balle dans la moitié de terrain mancunienne et forçait la défense de Fulham à un repli rapide. Passant Odoi, il enroule une frappe contre laquelle Rico est impuissant.

Phil Jones avait bien failli porter le score à 3-0 à la mi-temps, mais son tir en profondeur était détourné par le gardien des Whites.
Aleksander Mitrović et l'ancien ailier de Liverpool Ryan Babel avaient eu de belles occasions de réduire l'écart ; Babel avait notamment mal cadré une frappe qui, au lieu de terminer au fond des filets, n'avait trouvé que le poteau. Mais Pogba avait alors d'ores et déjà réussi son doublé, le troisième but des Red Devils de l'après-midi, sur un pénalty ultra-précis.

Le coup franc était accordé sur une course de Lukaku loin dans la moitié adverse, lors de laquelle il semait deux de ses poursuivants ; il centrait pour Mata, qui trompait Le Marchand et le défenseur des Whites poussait l'Espagnol. L'arbitre accordait donc un coup franc sur le point de penalty, tiré par Pogba qui, avec une frappe puissante côté droit, venait à bout de Rico. Pogba semble s'épanouir avec Solskjaer : il a directement participé à 13 buts lors de ses 9 dernières apparitions en Premier League, dont huit marqués par lui.
Alexis avait bien failli enfoncer le clou avec un quatrième but pour United : rentré en remplacement de Martial depuis quelques minutes à peine, il avait astucieusement anticipé une tête de la défense des Whites mais son tir était capté par Rico.

Mitrović, frustré de ne pas parvenir à battre De Gea, finissait par être averti (tout comme l'Espagnol) après un accrochage dans les dernières minutes de jeu mais cette petite ombre au tableau n'entachera sûrement pas le deuxième match d'affilée durant lequel les cages de De Gea étaient restées vierges.

Cette confortable victoire 3-0 et ce retour tant attendu dans le carré de tête, au moins jusqu'au match de Chelsea contre Manchester City dimanche, devrait conforter le moral des Red Devils avant le clash des huitièmes de finale de Champions League, mardi prochain, contre le Paris Saint-Germain.
INFOS DU MATCH

United : De Gea (c) ; Dalot, Jones, Smalling, Shaw ; Herrera (Bailly 85e), Matic, Pogba (McTominay 74e) ; Mata, Lukaku, Martial (Sanchez 69e).

Remplaçants non utilisés : Romero, Young, Rashford, Lingard.

Avertis : Matić 43e, De Gea 90e

Buteurs : Pogba 14e, 65e ; Martial 23e.

Fulham : Rico, Odoi, Le Marchand, Ream, Bryan (Sessegnon 80e), Chambers, Seri, Schürrle (Christie 53e), Vietto, Babel (Cairney 77e), Mitrović.

Remplaçants non utilisés : Kebano, Ayité, Zambo Anguissa, Fabri.

Avertis : Bryan 25e, Chambers 38e, Mitrović 90e.

Arbitre : Paul Tierney.
 

Mots-clés liés