click to go to homepage
Jose Mourinho

José : deux points de perdus

José Mourinho a regretté l'opportunité manquée par Manchester United de se rapprocher du top quatre après un nul 0-0 face à Crystal Palace à Old Trafford.

Ce fut une journée frustrante pour les Red Devils avec des tirs non cadrés de Chris Smalling et Anthony Martial tandis que Romelu Lukaku voyait ses tentatives arrêtées par le portier de Palace Wayne Hennessey et avait un but refusé pour hors-jeu.

S'exprimant sur MUTV après le match, le manager a loué l'entame de l'équipe, mais a critiqué la façon dont les Red Devils ont laissé les visiteurs s'offrir une opportunité de ramener quelque chose d'Old Trafford.

NOUS AVONS PERDU DEUX POINTS AUJOURD'HUI

“Je dirais que c'est un très mauvais résultat. L'objectif était, lors de ces huit matches jusqu'à fin décembre, de prendre des points, de réduire les écarts, de se rapprocher du top quatre et, au final, nous avons perdu deux points.”

United 0-0 Palace article

United a laissé filer de précieux points à domicile lors de ce nul 0-0.

NOUS AVONS MANQUÉ D'INTENSITÉ

“Nous les avons laissé respirer car nous avons manqué d'intensité. Nous avons bien joué, mais nous avons perdu le ballon, nous les avons laissé respirer et laissé le gardien prendre son temps. Nous avons semblé attendre que des choses se passent et les choses ne se sont pas passées.”

LA COMPOSITION ÉTAIT OFFENSIVE

“On ne peut pas jouer avec neuf joueurs offensifs, nous devons jouer avec un certain équilibre mais, bien sûr, nous avons joué avec quatre joueurs offensifs. Nous avons vraiment bien débuté mais je pense qu'on joue pour gagner les matches et nous avons bien joué mais nous leur avons laissé des phases de jeu en première et en deuxième période. Nous leur avons laissé des périodes pour respirer, pour les laisser se sentir en contrôle et cela permet aux adversaires de repartir d'ici avec un point.”

DONNER DE LA FOI AUX JOUEURS

“On peut influencer les joueurs, surtout quand ils sont ouverts. Quand un joueur est ouvert et réalise qu'il doit donner plus et changer un petit peu sa nature, il change. Il y a de nombreux exemples montrant que des entraîneurs et managers peuvent changer un petit peu leurs joueurs, pas leur ADN mais leurs qualités émotionnelles. Je suis ce que je suis, chaque individu est différent. Il y a des gens qui auront un mauvais dîner, il y a des gens qui auront un bon dîner et il y a des gens qui pourraient faire la fête. Je pense que c'est ainsi.”

QUELLE EST LA SOLUTION ?

“On ne pas changer totalement la nature des joueurs. La solution est que je dois probablement faire certains choix basés sur la vaillance et puis je m'en voudrai probablement car je pense que la vaillance n'est pas suffisante et qu'il me manque de la qualité. Nous avons un match dans deux jours, ce qui est très bien, nous n'aurons pas beaucoup de temps pour pester car il y a entraînement demain.”