click to go to homepage
Jose Mourinho

Mourinho : "J'attends plus de mon équipe"

José Mourinho n'a pas caché sa déception suite au match nul 1-1 concédé par Manchester United face aux Wolves. Interrogé par MUTV puis en conférence de presse, le manager ne s'est réfugié derrière aucune excuse et s'est montré mécontent de la prestation de ses joueurs.

Un résultat plutôt logique

“Wolverhampton a fait son match et je pense qu’ils méritent ce résultat, car ils ont joué comme j’aime : comme si c’était une finale de Coupe du Monde. Voilà l’attitude que j’attends de mon équipe à chaque match. Ils l’ont affichée, pas nous, voilà ce qui a fait la différence. Ils sont parfaitement entrés dans le match, en jouant chaque ballon et chaque occasion à fond ; pas nous. On a mal débuté nos deux mi-temps, avec une intensité insuffisante : c’est difficile de gagner un match quand on ne donne pas tout ce qu’on a.”

Des leçons à en tirer

“Chaque match est important : c’est ce qu’on apprend aux gamins dès le centre de formation. Pas besoin d’expérience au plus haut niveau pour l’apprendre, c’est une loi de base du football. On doit exploiter tout son potentiel et être parfaitement concentrés. Sauf si vous jouez dans un championnat faible, face à une mauvaise équipe : dans ce cas, 20 % de votre potentiel peut suffire à gagner. Mais ce n’est pas le cas ici, on le sait. On a mal débuté et on a eu de la chance de marquer avant eux. Ensuite, on a traversé la seconde période avec une intensité faible, alors qu’on menait, et on subit l’égalisation. Alors oui, nous avons réagi ensuite, mais sans la créativité ni le tranchant qu’il fallait dans les 20 derniers mètres. Bien sûr, on s’est procuré quelques occasions de marquer et de l’emporter, mais ça n’était pas suffisant.”

United 1-1 Wolves article

Les Red Devils sont tenus devant Sir Alex Ferguson, malgré le 1er but de Fred au club.

Plus contrarié que face à Tottenham

“J’attends plus de mon équipe. Si on avait joué face aux Wolves comme on l’a fait face à Tottenham, je pense qu’on aurait gagné. Ça peut paraître contradictoire, mais je suis plus déçu aujourd’hui que contre les Spurs, où j’avais aimé la prestation de l’équipe malgré la défaite. C’est un meilleur résultat aujourd’hui, un point au lieu de zéro, mais je n’ai pas aimé mon équipe.”

Qu’est-ce qui doit changer ?

“Je ne peux pas expliquer cette différence d’attitude, car personnellement, j’ai toujours la même. On gagne trois matches à l’extérieur et on aborde ce match à domicile avec un bon état d’esprit. On l’aborde en paix, dirons-nous, car on a récupéré. Et on entre mal dans le match. Alors je pourrais dire qu’on était fatigués après notre match de Champions League, sur une pelouse atroce où le corps subit des impacts différents que sur une pelouse traditionnelle, le fait qu’on ne soit pas rentrés directement à la maison après le match… Je pourrais utiliser ces excuses, mais on avait [Jesse] Lingard et Alexis [Sanchez] qui n’avaient pas joué. [Marouane] Fellaini avait joué 20 ou 25 minutes, Fred avait une heure dans les jambes, [Antonio] Valencia n’avait pas joué non plus… Donc l’accumulation de matches ne pesait pas tellement sur l’équipe. Donc oui, je pense que la raison est du domaine mental, dans l’attitude. Encore une fois, une équipe est venue pour disputer le match de sa vie, et l’autre était trop détendue.”

Mourinho
La déception de José Mourinho face aux Wolves à Old Trafford

L’équalisation des Wolves

“C’est une situation que les joueurs connaissent parfaitement. Le milieu de terrain fait un gros pressing, avec ces deux garçons portugais qui sont du genre à mordre, à presser sans relâche sur une courte distance. On sait qu’ils ne vous offrent pas le temps de recevoir le ballon, de vous retourner, de faire deux touches de balle… Vous n’avez pas ce luxe, donc concéder un but sur ce genre de situation, c’est encore plus difficile à accepter. Mais en dehors de ça, vous avez 90 minutes pour afficher une autre attitude, et je pense qu’on doit progresser dans ce domaine.”

Le déplacement de mercredi peut-il l’expliquer ?

“Je ne veux pas l’utiliser comme excuse. Nous sommes des professionnels. Alors oui, ça peut entrer en ligne de compte, mais Lingard et Alexis n’avaient pas joué [chez les Young Boys], par exemple. Ils étaient frais et faisaient partie de l’équipe.”

Fred s’adapte à la Premier League

“Oui, petit à petit. Surtout quand l’équipe a le ballon : évidemment que c’est un joueur de qualité.”

Ravi du retour de Sir Alex

“C’est une excellente nouvelle, pour tout le monde, et pas seulement pour la famille de Manchester United. Je pense que c’est le cas pour le monde du football, et même pour le monde tout court. C’est une excellente nouvelle qu’il soit de retour et de nouveau en bonne santé.”