James

Défaite à domicile

Pour la première fois en Premier League, Manchester United est défait à domicile par Crystal Palace sur le score de 2-1.

Daniel James semblait avoir sauvé un point avec un tir en lucarne après que Jordan Ayew eut ouvert le score, complètement contre le cours du jeu, en première période. Mais le but de Patrick van Aanholt dans les arrêts de jeu a étonné le public qui, à la 70ème minute, a vu Marcus Rashford frapper le poteau sur pénalty.

Ole Gunnar Solskjaer ayant opté pour une certaine continuité, c'est la première fois qu'un onze de départ est resté inchangé depuis décembre 2017 contre Arsenal. Les remplaçants étaient également les mêmes que contre les Wolves, lundi dernier.

Daniel James essayant en vain de percer la défense.
Daniel James essaie de créer la surprise pour les Reds

Solskjaer avait poussé son équipe à jouer sur un rythme élevé, mais avec un soleil au zénith, le départ a été lent. Malgré l'action de Scott McTominay qui a repris de la tête un corner de Luke Shaw à la sixième minute.

Shaw coupait les lignes, profitant des passes longue de Harry Maguire, mais sa frappe ne fut pas cadrer. Vicente Guaita n'a pas été inquiété, même s'il était juste derrière van Aanholt, lorsque le Néerlandais s'est précipité pour repousser James, après que Shaw eut de nouveau fait un bond en avant pour déranger la défense.

Rashford frappa deux coup francs non cadrés, et United s'est vu revenir dans la course avec une équipe de  Crystal Palace qui avait du mal à s'organiser. C'était sans compter sur Jeffrey Schlupp dépassant Victor Lindelof et offrant une passe décisive à Ayew qui, sans contrôle, frappait à ras de terre sur la droite de David De Gea.

Shaw a été contraint de sortir à cause d'une blessure qu'il a subie alors qu'il effectuait une contre attaque. Ashley Young rentra sur le terrain en tant qu'arrière gauche. Ce sont les Eagles qui ont profité de la fin de la première période. Le tir de Wilfried Zaha a été bloqué par De Gea au premier poteau après que les Londoniens se soient rassemblés dans la surface pour se créer une occasion, mais la VAR aurait pu refuser un but pour une position d'hors-jeu.

Zaha a commencé à jouer de ses dribbles sur l'aile droite, son équipe ayant trouvé une dose de confiance après le but à la 32ème minute.

Le seul effort remarquable des Reds en fin de première période a été sur coup franc. Paul Pogba s'est affairé mais avec le même résultat, puisque sa frappe n'a pas été cadrée.

Il fallait à tout prix réagir à la reprise, et ce fut le cas avec un centre long de Young, repris par James au second poteau mais sorti par Van Aanholt.

Certains penseront qu'un pénalty aurait pu être sifflé après que Martial ait été accroché par Martin Kelly, cependant l'arbitre en a pensé le contraire.

Solskjaer a fait entrer Mason Greenwood à la place de Lingard, mais c'est McTominay qui faisait la différence après 70 minutes de jeu. L'Ecossais entrait dans la surface et provoquait un penalty, le troisième de la saison pour United.

C'est Rashford qui se chargea de ce dernier, après avoir marqué contre Chelsea sur le même exercice. C'était sans compter sur le poteau droit qui empêcha les locaux de revenir dans le match.

Aaron Wan-Bissaka à la lutte avec Patrick van Aanholt.
Aaron Wan-Bissaka de retour contre un de ses anciens coéquipiers.
Après avoir été bousculé par McArthur, James a été durement sanctionné pour simulation. Tout semblait aller contre les Reds aujourd'hui.

McTominay ne cadrant pas et un Pogba qui voit sa tête détournée par la barre, United ne parvenait pas à trouver une faille. Par la suite, la VAR a menacé d'intervenir lorsque James a été touché par le défenseur central. La décision initiale de l'arbitre Tierney était la bonne et, à neuf minutes de la fin, les Reds se trouvaient encore dos au mur.

Cependant, après un tacle de Pogba sur Zaha et une combinaison entre Martial et Rashford, James a transformé une frappe dans la lucarne pour revenir à hauteurs des Eagles. C'était sans compter sur le remplaçant Christian Benteke qui a permis à Van Aanholt d'offrir la victoire à Palace dans les dernières secondes.


Rashford
Rashford peut se mordre les doigts après le pénalty loupé.
United : De Gea ; Wan-Bissaka, Lindelof, Maguire, Shaw (Young 34) ; Pogba, McTominay (Mata 85) ; James, Lingard (Greenwood 56), Rashford ; Martial.

Remplaçants : Romero, Tuanzebe, Andreas, Matic.

Crystal Palace : Guaita ; Ward, Kelly, Cahill, van Aanholt ; Milivojevic, Kouyate (McCarthy 83), McArthur ; Schlupp (Townsend 80), Ayew (Benteke 75), Zaha.

Remplaçants : Hennessey, Dann, Meyer, Wickham. 

Buteurs : James 89 | Ayew 32, van Aanholt 90+3. 

Cartons : Wan-Bissaka, James | Milivojevic, Cahill, Zaha, Guaita.

Spectateurs : 73 454.