Utd

Manchester United s'incline en finale de C3

Villarreal et Manchester United se sont neutralisés, après prolongations (1-1), lors de cette finale de Ligue Europa 2020/21. La rencontre est allée jusqu’à la séance de tirs au but. Le récit du match…

Mercredi 26 mai 2021. Une date que tout bon fan de Manchester United a dû cocher dans son calendrier, et ce dès le début du mois de décembre 2020, lorsque le club a été reversé de la Champions League à l’Europa League.

En entrant sur la pelouse, Ole Gunnar Solskjaer et ses hommes le savent : ils ont 90 minutes, au moins, pour aller chercher la victoire finale contre Villarreal, une victoire finale qui serait synonyme d’un retour dans le Lancashire avec un trophée en poche, potentiellement le premier depuis celui obtenu en 2017 dans cette même compétition.

Obtenir un titre, quelqu’il soit, est le dernier objectif à remplir pour Ole, cette saison.

Mais, pour sa première finale à la tête de l'équipe, le stratège norvégien devra quand même se mesurer à Unai Emery, entraîneur le plus titré de l’histoire de la C3 (à égalité avec Giovanni Trapattoni), qui arbore par ailleurs un solide bilan de 3 victoires en 4 finales.

Bruno Fernandes, capitaine ce soir, en l’absence d’Harry Maguire (diminué physiquement mais tout de même sur le banc), le sait aussi : le défi est de taille. Sur les 15 finales dernières européennes qui ont vu un club espagnol et un club non-espagnol s’affronter, 15 ont été remportées par le club espagnol.

Aux joueurs mancuniens, donc, de mettre fin à cette hégémonie espagnole, d’autant plus que cette finale de l’édition 2020/21 de l’Europa League représente la première finale européenne de l’histoire du club de la province de Castellon, qui pourrait bien, en ce sens, manquer d’expérience dans ce genre de grands moments.

PREMIÈRE PÉRIODE

Au bout de vingt minutes de duels âpres et intenses dans l’entre-jeu, Manchester United réussit petit à petit à prendre le contrôle du cuir. Mais ni la tentative de McTominay, ni celle de Shaw, ni même celle de Rashford ne s’avèrent efficaces.

Et, à la demi-heure de jeu, la formation mancunienne se fait prendre sur un coup-franc lointain, bien tiré par Parejo en direction de Moreno, quelque peu abandonné au marquage par Lindelof… L’attaquant espagnol, qui raffole de ce genre de situations, ne se fait pas prier et assène De Gea à bout portant. 1-0 pour Villarreal. 30e but en 46 matchs pour le numéro 7 jaune, cette saison. Son 7e en 12 rencontres de Ligue Europa…

Il faudra attendre le temps additionnel de la première période pour constater les deux premières incursions rebelles des Red Devils dans la surface de Rulli dans ce match…

C’est d’abord l’aventureux Marcus Rashford qui pénètre en premier dans les fondations du sous-marin jaune, en éliminant magnifiquement Pedraza, mais son centre-tir n’inquiète malheureusement pas le gardien argentin. Puis, juste après, c’est au tour de Greenwood de s’immiscer dans les 16 mètres castelloniens… Mais le centre dangereux du jeune attaquant mancunien, récemment appelé dans la liste anglaise pour l’Euro, est intercepté par Albiol et finalement capté par Rulli.

SECONDE PÉRIODE

Dès le retour des vestiaires, Villarreal s’affirme et s’élance vers l’avant pour essayer d’inscrire le but du break… À la 48e minute, d’ailleurs, après un déboulé de Pedraza et un centre mal repoussé, un gros cafouillage se crée dans la surface mancunienne, sans dégâts, fort heureusement.

Quatre minutes plus tard, Mason Greenwood initie un une-deux avec Fernandes… Le talent local semble clairement heurté dans la surface adverse, mais, même après l’utilisation de l’assistance vidéo à l’arbitrage, Clément Turpin n’indique pas le point de penalty.

Deux minutes après, Scott McTominay tente une frappe et obtient un corner… Luke Shaw se charge de le tirer et, après quelques coups de billard dans la surface, Cavani pousse le ballon au fond des filets et égalise. Le but est confirmé par la VAR, sous les yeux soulagés de Sir Alex Ferguson et de Wayne Rooney, tous deux présents au Gdansk Stadium, ce soir. 1-1. 6e réalisation en 5 matchs d’Europa League, cette saison, pour le génial attaquant uruguayen, qui a, en outre, récemment prolongé son contrat.

À la 72e minute, Luke Shaw dribble Étienne Capoue sans gêne. Le milieu français en tombe au sol et le numéro 23 mancunien peut ainsi aisément centrer sur la tête de Cavani. Le centre est fort mais la tête d’Edi finit contrée par Pau Torres. Dommage !

Sept minutes plus tard, McTominay s’incruste à nouveau dans la surface espagnole et passe en retrait pour Cavani, qui essaie alors une Madjer… Mais le deuxième gardien de Villarreal est resté attentif là-dessus et le corner obtenu par United ne donnera rien.

La tête de Pogba, tentée à la 90e minute, ne changera rien à l’issue de cette finale… Prolongations.

PROLONGATIONS

Après quelques minutes de rafraîchissement et de pep-talk, les mêmes onze Diables Rouges repartent à l’assaut pour trente dernières minutes de jeu, avec l’espoir d’un couronnement final en ligne de mire.

Mais, le bloc mancunien a les jambes lourdes et commence lentement à faiblir… À la 100e minute, Paco Alcacer se retrouve bizarrement bien placé pour un tir enroulé mais rate heureusement sa frappe.

Ole Gunnar Solskjaer y voit un signe et décide de faire rentrer immédiatement Fred à la place de Mason Greenwood. Pogba récupère donc le poste de milieu gauche et Rashford passe sur le côté droit de l’attaque mancunienne.

Peu d’actions sont à noter dans cette première période de prolongations.

En seconde période, Solskjaer poursuit ses changements dans l’optique d’une inévitable séance de tirs au but, en faisant d’abord rentrer Tuanzebe et James à la place de Bailly et de Pogba, puis en faisant rentrer Mata et Telles à la place de McTominay et Wan-Bissaka, qui, au passage, fêtait sa 100e sous le maillot mancunien, ce soir.

SÉANCE DE TIRS AU BUT

Après le toss, l’élaboration de la séance est établie : c’est Villarreal qui débutera la séance face à son public.

Gerard Moreno convertit le premier tir au but, à ras-de-terre, à la droite de De Gea. Le nouvel entrant Juan Mata réussit également le sien, en le plaçant en pleine lucarne d’ailleurs. 1-1.

Raba choisit le même côté que Moreno. Telles aussi. 2-2.

Paco Alcacer ne change pas de côté… De Gea frôle le ballon, mais le ballon rentre quand même. Bruno Fernandes opte également pour le même côté que tout le monde… Rulli ne passe pas loin mais le spécialiste portugais de l’exercice ne rate pas. 3-3.

Alberto Moreno, lui, décide de changer de côté et convertit aussi son penalty. Rashford fixe Rulli dans sa course et place parfaitement le ballon à la droite du gardien argentin. 4-4.

Parejo et Cavani insistent tous deux sur le côté droit du gardien. 5-5.

Mort subite.

Moi Gomez inscrit le sixième tir au but, presque au milieu. Fred place son ballon en bas à gauche de l’ex-gardien de Montpellier. 6-6.

Le capitaine de Villarreal Raul Albiol convertit son penalty, de concert avec tout le monde. Daniel James, aussi. 7-7.

Francis Coquelin s’approche et frappe son tir au but en pleine lucarne, à la gauche du gardien. Luke Shaw, lui, a décidé de tirer le sien en bas à gauche… Rulli la détourne quelque peu mais le ballon rentre quand même. Ouf ! 8-8

Gaspar met le neuvième. Tuanzebe également. 9-9 La pression est à son comble…

Pau Torres ne déroge pas à la règle et convertit son penalty. Lindelof ne panique pas et envoie un missile en lucarne. 10-10.

C’est au tour des gardiens !

Rulli envoie un pétard et marque son tir au but. David De Gea, lui, choisit le plat du pied mais Rulli anticipe et repousse le tir au but du gardien espagnol. 11-10.

Score final : Villarreal 1-1 United (11-10, t.a.b.).

Villarreal est donc sacré champion de l’édition 2020/21 de la Ligue Europa et se qualifie ainsi pour la prochaine édition de la Champions League.

Mots-clés liés